Back to top

L'apprentissage

Le contrat d'apprentissage est un CDD ou un CDI permettant de recruter et former un apprenti qui vise à obtenir une qualification. L’apprenti alterne des périodes de travail en entreprise et des périodes de formation dans son établissement.

Le contrat d'apprentissage

Le contrat d'apprentissage est un CDD ou un CDI permettant de recruter et former un apprenti qui vise à obtenir une qualification. L’apprenti alterne des périodes de travail en entreprise et des périodes de formation dans son établissement.
L’apprentissage permet d'obtenir une qualification valorisée par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle enregistré au RNCP (répertoire national des certifications professionnelles).

1. Qui est mon apprenti ?

Durant le contrat d’apprentissage, l'accompagnement du salarié par un maître d’apprentissage est obligatoire.
Les bénéficiaires d’un contrat d’apprentissage peuvent être : 

  • Les jeunes âgés de 16 à 29 ans révolus, 
  • A partir de 15 ans, les jeunes ayant achevé la 3ème, 
  • Au-delà des 29 ans : les travailleurs handicapés, les personnes ayant un projet de création ou de reprise d’entreprise et les sportifs de haut niveau. 

2. Les aides pour l’employeur 

C’est ATLAS qui est en charge de financer les contrats d’apprentissage, selon les niveaux de prise en charge fixés par les partenaires sociaux de la branche. 
L’employeur dispose de nombreuses aides afin de favoriser l'embauche en contrat d'apprentissage : 

  • L'aide unique aux employeurs d’apprentis : elle concerne les entreprises de moins de 250 salariés, pour les contrats d’apprentissage permettant de préparer un diplôme de niveau inférieur ou égal au bac ;
  • L'aide à l'embauche d'un travailleur handicapé en contrat d'apprentissage : sous conditions, le montant maximum de l’aide est de 3000 € ;
  • Plusieurs déductions fiscales de la taxe d'apprentissage ;
  • Des exonérations de cotisations et de contributions sociales sur la rémunération de l'apprenti ;
  • Un crédit d’impôt apprentissage. 

3. Quel type de contrat pour mon apprenti ?

La procédure d’enregistrement du contrat implique un simple dépôt auprès de l’OPCO.
Le contrat d’apprentissage a une durée en principe de 2 ans, incluant donc la période d’apprentissage. La durée minimale est de 6 mois.
Une convention tripartite doit être signée entre le CFA, l’employeur et l'apprenti.
Votre apprenti doit bénéficier d’une rémunération minimale, qui varie en fonction de son âge. Le salaire minimum perçu par l’apprenti correspond à un pourcentage du SMIC ou du SMC (Salaire Minimum Conventionnel de l’emploi occupé) pour les plus de 21 ans.

Rémunération de l’apprenti :

Année d'exécution du contrartMoins de 18 ans18 à 20 ans21 à 25 ans26 ans et plus

1ère année27%43%53%100%

2e année39%51%61%100%

3e année55%67%78%100%

4. La rupture du contrat d’apprentissage 

La Loi « Avenir Professionnel » a assoupli les conditions de rupture du contrat d'apprentissage en affranchissant l’employeur du passage obligé devant le conseil de prud'hommes. 
Le contrat peut être résilié :

  • Unilatéralement par l'employeur ou par l'apprenti jusqu'à la fin des 45 premiers jours de période d’essai,
  • D'un commun accord entre l'employeur et l'apprenti,
  • A l'initiative de l'apprenti, qui doit alors saisir le médiateur. La rupture du contrat a lieu dans un délai minimal de 7 jours calendaires après information de l'employeur,
  • Pour les motifs de droit commun : faute grave, manquement répété aux obligations ou inaptitude (y compris exclusion définitive du CFA), dans les conditions de la procédure de licenciement,
  • Ou si l'apprenti obtient son diplôme avant le terme fixé initialement à condition d'en informer par écrit l'employeur 2 mois à l'avance.

En cas d'accord entre l'apprenti, l'employeur et le CFA, le contrat peut être prolongé d'1 an au maximum.
A la fin du contrat, l'employeur doit remettre au salarié l’ensemble des documents sociaux à l’apprenti. 

Ces évènements peuvent vous intéresser

22juin2021
Enerj-meeting Lyon

1ère édition régionale à Lyon, avec conférences, networking, exposition des innovations et rdv d’

Lyon

Poursuivez votre visite

Politique en matière de cookies
Cette politique en matière de cookies explique ce que sont les cookies et comment nous les utilisons. Vous pouvez lire cette politique afin de comprendre quel type de cookies nous utilisons, les informations que nous recueillons à l'aide des cookies et comment ces informations sont utilisées. Pour plus d'informations sur la manière dont nous utilisons, stockons et traitons vos données personnelles, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.
L'industrie
La désindustrialisation massive en France a laissé d’immenses friches industrielles. Quelques décennies après, ces friches se sont
transformées en Ile-de-France, par exemple, en zones d’habitation avec souvent une absence d’activité économique et pratiquement toujours une
absence totale de l’activité de production industrielle adaptée.
Accords et convention collective
Vous trouverez ci-après les principaux accords de branche applicable dans la branche BETIC et la convention collective.
CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE  APPLICABLE AU PERSONNEL  DES BUREAUX D’ETUDES TECHNIQUES,  DES CABINETS D’INGÉNIEURS-CONSEILS  ET DES SOCIÉTÉS DE CONSEILS du 15 décembre 1987
Mentions légales
Mentions légales

Les présentes mentions légales ainsi que les dispositions légales en vigueur en France régissent les conditions d’utilisation du site internet « https://www.cinov.fr » (ci-après dénommé le « Site »). Toute personne accédant au Site s’engage à accepter et respecter ces mentions légales sans réserve.
Nos positions sur le plan de relance
Pour répondre aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux liés à la crise inédite que traverse le pays depuis plusieurs mois , la fédération CINOV a produit dans le cadre de la task force lobbying (le groupe de travail intersyndicale chargé de produire les positions de la fédération-) une plateforme de propositions structurantes sous forme de fiches thématiques en co-construction avec les syndicats de la fédération.
Nomenclature OPQIBI
L'OPQIBI est l'Organisme de Qualification de l'Ingénierie.
L’OPQIBI a été créé le 3 janvier 1969 à l'initiative de 3 syndicats professionnels de l'Ingénierie dont CINOV.
FINANCER LA FORMATION
ATLAS
La loi « avenir professionnel » a transformé le secteur de la formation.
FINANCER LA FORMATION
TPE & PME
L’Opco ATLAS et les branches qui composent l’opérateur ont prévu par accord collectif de prioritiser les services aux TPE/PME et au développement de l’alternance dans ces dernières.