Back to top
Actu

Pour CINOV, il faut plus que jamais défendre les TPE-PME

27 novembre 2020

Le 31 juillet dernier, la fédération CINOV a signé un accord unanime avec les organisations syndicales de salariés représentatives des salariés (CFDT, CFTC, CGE-FO, CGC, CFE-CFC) dans la branche BETIC (Bureaux d’études techniques, ingénierie, conseil, numérique – IDCC 1486) portant la création d’une commission paritaire « TPME ».

La signature de cet accord a démontré la volonté partagée des organisations syndicales et de la fédération CINOV d’apporter une attention toute particulière aux TPE-PME et à leurs salariés.

 

Or, les signataires ont été informés que la Fédération patronale Syntec avait fait opposition à l’extension de cet accord auprès du ministère du travail.

 

La fédération CINOV ne peut que regretter cette décision, alors que ce nouvel espace de réflexion paritaire a précisément pour objet de mieux appréhender la réalité vécue des TPE-PME dans le dialogue de branche. Il est important que celle-ci soit mieux connue et ses évolutions mieux anticipées afin que les futurs accords et dispositifs de branche lui soit plus adaptée (on rappellera que 97 % des entreprises de la branche ont moins de 50 salariés et 99,5% comptent moins de 250 salariés).

 

Cette réalité nous oblige à proposer des solutions opérationnelles et adaptées à cette typologie d’entreprises, particulièrement pour faire face aux conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire. Ce sera l’objectif de cette nouvelle commission.

 

La fédération CINOV estime que le dialogue de branche ne peut que s’enrichir en se rapprochant des situations vécues sur le terrain, c’est cette volonté qui guide son action.

Télécharger le Communiqué de Presse