4 article(s) consultable(s) avec l'étiquette tpe-pme

Création d’une commission paritaire TPE-PME dans la branche BETIC

La Fédération CINOV a signé le 29 juillet 2020 avec l’ensemble des organisations syndicales représentatives des salariés (CFDT, CFTC, CGT-FO, CGT, CFE-CFC) de la branche BETIC (Bureaux d’études techniques, ingénierie, conseil, numérique – IDCC 1486) un accord portant création d’une commission paritaire « TPME ».

A l’initiative de ce projet, la Fédération CINOV se félicite de la création de cette instance qui vient combler un manque dans les outils disponibles pour nourrir un dialogue social de qualité au service des TPE-PME.

En effet, bien que composée à 97 % d’entreprises de moins de 50 salariés, la branche souffrait jusqu’alors d’une insuffisante prise en compte des problématiques spécifiques à ces structures, les récentes réformes ayant fait évoluer les règles de la négociation collective dans le sens d’un renforcement du dialogue social d’entreprise.

Or, les partenaires sociaux avaient observé que le renvoi assez systématique à la négociation d’entreprise excluait, de fait, de nombreuses TPE-PME d’un accès possible à certains dispositifs, faute de pouvoir aisément organiser un dialogue social institutionnel. 

Considérant que ce sont les TPE-PME et leurs salariés qui ont, par essence, le plus besoin des services de la branche, la Fédération CINOV a donc voulu par cette innovation que les partenaires sociaux disposent d’un espace de réflexion dédié qui proposera des solutions opérationnelles et adaptées à cette catégorie d’entreprises.

Cette commission sera également chargée de faire des préconisations sur des mesures spécifiques aux entreprises de moins de 50 salariés dans les projets d’accords de branche soumis à la procédure d’extension.

La Fédération CINOV souhaite que cette nouvelle instance entre en action dans les plus brefs délais afin, notamment, de participer à l’identification des leviers d’accompagnement des TPE-PME pour affronter les conséquences de la crise COVID.

Consulter l'accord en ligne

Tags: tpe-pme

Lancement du Tour de France de la Transformation Numérique des TPE et PME - Interview d’Alain ASSOULINE, Président de CINOV Numérique

CINOV Numerique lance un Tour de France de rencontres dans les territoires pour parler de la Transformation Numérique. Ce Tour de France vise à montrer les avantages de la Transformation Numérique et à combler le retard accumulé jusqu’ici des TPE et PME, artisans, commerçants.


1.  Pouvez-vous nous parler de la genèse du projet ?


La France est 16ème dans le classement européen de la transformation numérique de ses petites entreprises. C’est une alerte car ces entreprises sont en danger et se sont elles qui génèrent le plus d’emplois. Le Conseil National du Numérique avait été saisi pour faire des propositions. L’une d’entre elles a amené à la création de la plateforme FranceNum à laquelle CINOV Numérique a beaucoup contribué.

En même temps, CINOV Numérique a dès le départ insisté sur le fait qu’une plateforme était nécessaire mais qu’elle ne suffirait pas. Le chef de petite entreprise, l’artisan ou le commerçant sont souvent le nez dans le guidon, préoccupés avant tout par sa trésorerie, son carnet de commandes et les multiples problèmes à résoudre souvent seul. C’est probablement une des raisons de sa non entrée dans le numérique. Il n’a pas le temps et ne sait pas comment s’y prendre.

Nous pensons qu’il faut l’accompagner en étant au plus proche de lui, en partant de la résolution de ses problèmes, en lui montrant l’utilité immédiate du numérique pour son entreprise ; et surtout pas en lui envoyant des injonctions. Pour cela, il faut que nos entreprises du numérique, qui sont dans les territoires, au plus proche de ces entrepreneurs, puissent les accompagner concrètement. Il fallait donner une visibilité à cette démarche.

Le Tour de France est fait pour cela. Ce n’est pas la énième conférence sur le numérique où on retrouve les convaincus qui se parlent entre eux. Ce sont des rencontres courtes (de 2 heures) entre les entreprises du numérique et celles qui ont besoin de se numériser, avec un objectif : faire ensemble les premiers pas et avancer concrètement.


2.  Comment cette démarche a été accueillie dans des territoires et par les parties prenantes que sont les acteurs publics et privés ?


Le niveau de granularité du territoire choisi compte beaucoup. Même si souvent les Régions soutiennent, ces rencontres seront organisées par les services du développement économiques des Communautés de communes ou d’Agglomérations. Et, on a vraiment le sentiment qu’une telle initiative était attendue. Les retours sont enthousiastes car tous veulent qu’on parle de l’économie réelle et qu’on cesse de faire du numérique une curiosité réservée à quelques initiés. Et n
ous avons reçu un soutien immédiat de la DGE et France Num, des organisations représentatives comme la CPME et le Syntec numérique, et de celles engagées déjà sur ce sujet comme l’Afnic et Docaposte. M. Mounir MAHJOUBI, Secrétaire d’État en charge du Numérique a d’ailleurs été tout de suite enthousiasmé.

Dans l’économie du numérique, les problèmes non résolus constituent une classe de ressources à part entière. Et les petites entreprises, ainsi que les territoires en dehors des métropoles, ont beaucoup de problèmes à résoudre pour se développer et développer l’emploi.
 

3.  Pouvez-vous nous parler de France Num, la nouvelle plateforme d’accompagnement de la Transformation Numérique des TPE/PME lancée par le gouvernement, et l’intérêt pour les adhérents CINOV de s’y inscrire ?


France Num est une plateforme d’accompagnement des commerçants, artisans, TPE et PME qui veulent réaliser leur transformation numérique. Nous avons milité pour qu’on y trouve un annuaire géolocalisé permettant à l’entrepreneur de trouver près de chez lui le prestataire qui peut l’accompagner. Cet annuaire est le cœur de France Num, il est très important que nos adhérents s’y inscrivent.

De plus, la plate-forme regroupe de nombreux contenus par professions ou problématiques délivrant des méthodologies et conseils pratiques pour réaliser sa transformation numérique. On y trouve aussi des témoignages qui permettent à chaque secteur de se projeter par des exemples précis. Enfin, il y a des pistes pour le financement, en particulier avec les prêts garantis par BPIFrance.

4.  Lors du prochain Congrès à Arras, vous partagerez un retour d’expérience sur l’Industrie du Futur. Pour vous, quels sont les enjeux de ces grandes mutations pour les TPME des métiers de l’Ingénierie, du Numérique et du Conseil ?  


Lorsque le numérique, l’automatisation, les plateformes de mise en relation, et l’intelligence artificielle, viennent modifier profondément les métiers, quelquefois même les remplacer, il reste l’intelligence humaine. Ce sont nos métiers, ceux de tous les syndicats de notre fédération CINOV, qui peuvent permettre de maitriser tout cela et l’orienter vers un progrès pour les entreprises et les services publics ; vers un progrès humain.

Nos entreprises de conseils et nos bureaux d’étude sont armés pour cela. Elles savent le poids de la dimension humaine du changement, l’importance de mettre le travailleur, le client ou l’usager, au centre de chaque évolution. Elles savent modéliser et prévoir. Elles connaissent le poids de la formation permanente dans un contexte d’innovation permanente.

Je pense qu’elles peuvent devenir le fer de lance de ces mutations. À condition qu’elles le veuillent et qu’elles s’y engagent.

C’est ce que fait CINOV Numérique avec le lancement du Tour de France de la Transformation Numérique des TPE et PME.

 

Pour découvrir le Tour de France de la Transformation Numérique des TPE et PME : Cliquez-ici


Pour toute inscription : Cliquez-ici


LA PROFESSION COMPTABLE (mai 2012) Conseil : les attentes des clients

Le numéro de la revue « La Profession Comptable » de mai 2012 (qui nous est parvenu en différé) relaie largement dans un dossier « Conseil : les attentes  des clients » les éléments clé de l’étude sur l’achat de conseil par les TPE-PME, en citant les sources de l’étude réalisée pour CINOV Management par l’Institut CSA.

Contact : Akila Fernane - 01 44 30 81 54 -


Sélection des nouveaux textes applicables aux TPE-PME – Octobre

Retrouvez sur l’intranet avec votre identifiant adhérent une sélection faite par la CGPME des nouveaux textes applicables aux TPE-PME – Octobre. Cliquez ici.

Tags: PME, textes, tpe, tpe-pme