7 article(s) consultable(s) pour 2017 dans la catégorie CINOV Hauts-de-France

"Attestation de prise en compte de la réglementation acoustique dans les logements" le 19 juin à Lille

Vous êtes maîtres d’œuvre et maîtres d'ouvrage, promoteurs, architectes, entrepreneurs, acousticiens, ....

Comme le montre l’étude du CNB du coût social des pollutions sonores (2016), l’impact du bruit sur la santé est considérable. De fait, la qualité acoustique des nouveaux logements est un vecteur d’amélioration de l’exposition des populations.

Les contrôles effectués dans le cadre du CRC ont permis de constater 40% de non-conformités acoustiques dans les logements neufs visités.

Ainsi, dans un souci d’amélioration de la qualité acoustique, les pouvoirs publics ont souhaité responsabiliser les maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre au respect de la règlementation par la mise en place d’attestation acoustique au 1er janvier 2013.

L'arrêté du 27 novembre 2012 fixe le contenu du document attestant de la prise en compte de la réglementation acoustique.

Il s’agit d'identifier dans les différentes phases, les intervenants contribuant à la qualité acoustique du projet, tout en les responsabilisant sur les points clefs.  En fonction de la nature et de la taille de l'opération, l’attestation peut inclure des campagnes de mesures de vérification.

Les acteurs de l’acte de construire se sentent encore parfois désemparés par leurs obligations en matière d'acoustique dans les logements.

Les premiers projets soumis à attestation étant réalisés, il est aussi possible de faire un point sur les expériences de l’application

Objet de la rencontre

  • Informer sur les exigences et le rôle de chaque acteur
  • Echanger sur les retours d’expériences 

Intervenants

  • Représentant de l’état (DREAL, CEREMA)
  • Assureur
  • Maître d’œuvre
  • Entreprise
  • Promoteur
  • Acousticien

INSCRIPTION (Nombre de places limité - Inscription nécessaire)

PROGRAMME

 Contact : Karine Chalifour - regions@cinov.fr


"Le Conseil en Management dans tous ses états" le 22 juin à Lille

Pierre Pariente, Président de l’ISQ (organisme de qualification),
Jacques Perotto, Président de l’IDCE (formation aux métiers du conseil),
Michel Prin, Président de CINOV Conseil en management (Syndicat professionnel),
 
sont heureux de vous inviter, le jeudi 22 juin 2017 à 16h00,
aux propos introductifs de Jean-Marc Frecon Directeur des Ecoles ISCOM/MBway, et d’Olivier Ramon, Consultant et Enseignant ISCOM,

  • Management et Projet, entre Conseil et Communication

à la présentation par Jean-Michel Labrunie (Administrateur CINOV, Syndicat National du Conseil en Management) d’une étude nationale de branche,

  • Achat de prestations de conseil en management par les PME/PMI.

à l’exposé de Catherine Terrien, Déléguée de l’ISQ,

  • Les enjeux de la qualification professionnelle d’entreprise.

Dans les locaux de ISCOM (Amphithéâtre) – 57, rue de Paris à Lille


en présence de

  • François Infantes, Délégué du FAFIEC Hauts de France, ou son Représentant
  • Cyril Genez, Président de CINOV Hauts-de-France
  • Rémi Legrand, Président de Consult'in France, ou son Représentant


Programme

Inscription

Contact : CINOV Hauts-de-France -


Congrès 2019 à Arras en mode #rev3

Le prochain Congrès CINOV aura lieu en 2019 à Arras sur le thème de « Ingénierie, conseil, numérique, acteurs de la 3e révolution industrielle », une thématique à l’image d’une région Hauts-de-France ancrée dans ce qu’elle a nommé la #rev3, la 3e révolution industrielle.

Le Congrès CINOV est un moment unique pour rassembler l'ensemble des professionnels de la branche et se projeter ensemble sur une thématique transversale majeure : en effet,  la transition énergétique et la transformation numérique nous conduisent à changer nos façons de nous déplacer, de nous loger, de produire, de consommer, d’échanger… L’occasion de démontrer et promouvoir la place que prennent nos métiers dans cette révolution.

Le congrès aura lieu du 4 au 6 avril 2019.


Comment développer l’apprentissage dans les entreprises de la branche ?

Un paradoxe se fait jour : alors que l’apprentissage pour se former aux métiers d’ingénieur se révèle plébiscité, les entreprises n’y recourent que très modérément. Les Cahiers Techniques du Bâtiment ont restitué le 17 janvier à Paris et le 30 janvier à Lille l’étude qu’ils ont réalisée sur l’apprentissage dans les bureaux d’études. Rétrospective et enseignements...


Réalisée dans le cadre d’une convention de coopération signée entre le Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et le Fafiec, avec le concours des fonds collectés au titre de la Taxe d'Apprentissage, l’étude sur l’apprentissage dans les bureaux d’études a fait l’objet de deux restitutions, la première à la Maison des Ingénieurs le 17 janvier 2017, la seconde à Lille le 30 janvier. L’étude était à chaque fois présentée par Julien Jean-Pierre, rédacteur en chef de CTB et les résultats ont ensuite été commentés par  un représentant CINOV avant de lancer le débat avec la salle. A Paris, Martina Kost, vice-présidente de CINOV Ile-de-France et à Lille, Cyril Gernez, Président de CINOV Nord Picardie se sont prêtés au jeu.

A chaque fois, les participants ont confirmé les constats de l’étude sur l’apprentissage et ont souligné l’ampleur et l’impact négatif pour une petite structure quand un apprentissage se passe mal (il s’agit d’un contrat de travail). Pour une petite structure, s’engager dans un contrat d’apprentissage suivi, si possible, d’un contrat de travail, demande une visibilité économique et un engagement à long terme.  

Pour les jeunes et leurs encadrants de l’enseignement, le travail dans une petite structure n’est pas vu comme valorisant, les « grands noms » attirent forcément plus. Cela va de pair avec une méconnaissance des petites structures : en effet, elles attendent d’un apprenti un profil qui permet de travailler en autonomie et en transversal et de prendre aussi des responsabilités – une belle opportunité d’évolution pour un jeune !  Mais tous les jeunes ne sont pas capables de travailler dans ces conditions. Un apprentissage « raté » est particulièrement perturbant dans le choix d’orientation professionnelle d’un jeune. Il paraît donc primordial que les personnes qui orientent le jeune connaissent mieux ce contexte spécifique.  

Dans les expériences passées, l’entreprise devait même se « substituer » à l’école pour l’apprentissage théorique, pourtant censé être un acquis préalable pour le travail dans l’entreprise, ce qui représente un poids supplémentaire pour la petite structure.

Les questions fusent par ailleurs sur comment se faire accompagner pour monter le dossier, se renseigner sur les aides, choisir l’école. Les représentants du FAFIEC, présents, rappellent leur rôle dans l’accompagnement des entreprises. A ne pas en douter, un véritable chantier d’accompagnement se fait jour.

En conclusion de la discussion, nous retiendrons la nécessité de mieux valoriser auprès des enseignants et des élèves les métiers des ingénieurs conseil et des bureaux d’études, afin que le jeune ne considère plus sa candidature pour un apprentissage dans une petite structure par défaut ou par obligation, suite au refus de sa candidature par les grandes sociétés.

  • apprentissage

Participez au FIC 2017 au Grand Palais de Lille

CINOV-IT  sera présent pour le 2e année consécutive au Forum International de la Cybersécurité (FIC), qui se tiendra les 24 et 25 janvier 2017 à Lille. Le syndicat propose aux adhérents et de la Fédération CINOV d’y avoir un espace dédié au sein du village PME (CGPME / CINOV-IT /  EESTEL).


  Pour en savoir plus sur le salon


Contact : CINOV-IT -


Journée nationale des Territoires, Villes et Villages Internet 1er février 2017 à la CCI de Lille

L'Association Villes Internet, dont CINOV-IT est partenaire, co-organise avec la Métropole Européenne de Lille, la journée nationale des Territoires, Villes et Villages Internet. Cet évènement, qui se tiendra le 1er février à Lille, sera l'occasion pour CINOV-IT d'être membre du jury qui décernera les labels. La cérémonie de remise des labels par Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat au Numérique et Jean-Vincent Placé, secrétaire d’Etat à la Réforme de l’Etat et aux politiques publiques, se tiendra donc au cours de la journée nationale des Villes Internet sur le thème "Citoyens des territoires de demain". 


Dans le cadre de cet évènement, l'Association Villes Internet propose aux membres de CINOV de rejoindre son réseau de 8000 acteurs de l'Internet citoyen et 1700 collectivités membres.
Il s'agit de partenaires pour démultiplier l'impact d'un évènement pour la première fois ouvert à l'international : 


• Rencontrer des élus et décideurs publics (plus de 60 % d’élus)
• Présentation de collectivités utilisatrices des solutions de nos adhérents en France et à l'étranger 
• Affichage dans l’ensemble des supports Villes Internet
• Présence de l’image sur tous les supports et infos dans la newsletter "Courrier de l’Internet Citoyen"
Une contribution de 2 000 euros est demandée. Cette offre est limitée à 12 partenaires (tandem « entreprise » + « collectivité »).


Contact : CINOV-IT -


"Comment développer l'apprentissage dans les bureaux d'études ?" le 31 janvier à Lille

  • petit dej apprentissage

Les Cahiers Techniques du Bâtiment viennent de réaliser une étude sur l'apprentissage dans les bureaux d'études en partenariat avec le ministère de l'Éducation, le FAFIEC et la Fédération CINOV.

Un paradoxe se fait jour : alors que l'apprentissage se révèle plébiscité pour se former au métier d'ingénieur, les entreprises n'y recourent que très modérément.

Pourquoi ? Comment développer le recours à l'apprentissage ?

L'étude propose des éclairages et fait apparaître des clés que nous souhaitons partager avec les écoles, les entrepreneurs, les acteurs des territoires et de la formation pour qu'ils s'en emparent.

INSCRIPTION


Conférence animée par :
Cyril GERNEZ, Président de CINOV Nord / Picardie, Julien JEAN-PIERRE, Directeur de la rédaction de CTB

Informations pratiques :


Restaurant le Meunier
15 rue de Tournai
59000 Lille