5 article(s) consultable(s) pour 2017 dans la catégorie CINOV Auvergne

Julien Mercier, nouveau président CINOV Auvergne

  • julien mercier cinov auvergne

Le Conseil d’Administration de CINOV Auvergne a élu Julien Mercier comme nouveau président de la région le 10 octobre 2017. Il succède à François Bray.

Adhérent de CINOV Construction et IT, Julien Mercier dirige depuis 3 ans le bureau d’études IM-PACT dont les activités s’organisent autour des domaines de l’Assistance et le Management de Projet BIM. Il est également membre du CA Construction et du GT BIM.

Julien Mercier souhaite que le CINOV Auvergne soit un interlocuteur privilégié auprès des adhérents en ce qui concerne les sujets d’actualités qui impactent le quotidien des bureaux d’ingénierie.

CINOV Auvergne doit également être un acteur influent, afin de défendre les intérêts de la profession.


Managez-vous ! Ou managez-vous ?

  • site photo carine fontaimpe

Managez-vous ! Ou managez-vous ?

 

Cette thématique, pour nous intervenants en accompagnement du changement, est enthousiasmante, et d’autant plus que nous y voyons une double entrée, l’injonction personnelle : « managez-vous ! » et le questionnement « managez-vous ? ».

 

L’évolution du contexte économique, l’internationalisation, le changement des besoins et des exigences des individus rend la mission de manager très complexe. Aujourd’hui, manager ne veut plus dire seulement contrôler et diriger mais également motiver et impliquer ses collaborateurs.

 

L’acte de « manager » nécessite de travailler à plusieurs niveaux : sur soi et avec son équipe dans un but de développement des structures.

 

Le travail sur soi : « Managez-vous ! »

 

Tout commence par le manager lui-même : « êtes-vous conscient de l’impact de votre mode de management sur le comportement de vos collaborateurs ? ».  Notamment, l’ambiance de travail, la motivation, la cohésion au sein de l’équipe, ces éléments sont  des indicateurs qu’un manager doit interroger au quotidien. Un équilibre entre ces trois indicateurs contribue à une meilleure reconnaissance de l’identité professionnelle, fondée sur les compétences de son équipe et des personnes, mais également à une consolidation des liens sociaux et d’estime mutuelle. Tout cela développe et maintient  l’efficacité et la réussite des collaborateurs.

 

Soyez effectivement attentif si vous être confronté à la problématique suivante : « J’ai fait des dizaines de formations en management. Je trouve cela passionnant mais revenu dans la réalité et le quotidien les vieilles habitudes reviennent. Les formations en management ne servent à rien !». C’est l’indice qu’un accompagnement moins vertical et plus individualisé que la formation est nécessaire !

 

La prise de conscience commence quand je reconnais avoir le choix de mes comportements (dans notre exemple faire ou faire-faire) et que j’accepte ma propre responsabilité dans le climat dans mon entreprise. Elle permet de se prendre en main et se dire que nous avons besoin d’être accompagné. L’accompagnement peut être de la formation, du mentorat, du coaching ou de la thérapie. A chacun de choisir l’accompagnement, ou les accompagnements, qui lui correspond et qui va lui permettre de travailler sur son besoin spécifique.

 

Les changements en formation sont (sauf exception) exclusivement des changements de comportement voire de capacité. En coaching et en thérapie, le travail sur soi peut conduire à atteindre des changements de croyances voire de valeurs et donc à un changement durable.

Dans le domaine du coaching et de la thérapie, vous devez en revanche porter attention à bien choisir votre professionnel. La signature d’un contrat formalisé, la formation certifiante et l’adhésion du professionnel à une charte déontologique et/ou à une fédération ou une association professionnelle, un travail centré sur un ou des objectifs, facilitent le choix. N’oubliez jamais que l’objectif déontologique de tous ces professionnels reste d’accompagner leur client vers l’autonomie.

 

Alors comment se manager soi-même ? Ce travail de prise de recul et de posture est souvent effectué en coaching professionnel individuel car il s’agit de savoir-être dont la transmission est difficilement possible en formation (comme nous l’avons vu plus haut). Il ne s’agit pas de comprendre des concepts mais bien de les intégrer et de les mettre en œuvre de façon consciente.

La question nous est souvent posée de savoir si le savoir-être s’apprend. La réponse est oui ! Si vous êtes prêt à vous remettre en question et à vous confronter à ce que vous êtes réellement. Cette transformation est possible avec un accompagnement de type coaching.

 

 

La construction de votre collectif de travail : « Managez-vous ? »

 

Ayant pris toute la dimension de votre  rôle et des enjeux de votre fonction (de manager et de dirigeant), vous pouvez devenir le coach de votre équipe. Vous devenez ainsi un véritable levier de la performance individuelle et collective de votre structure.

 

Pour ce faire, il y a des outils et des techniques managériales, qui permettent de mener ses équipes vers l’excellence et vers les objectifs fixés. Le contexte actuel entraine une mutation des modes de management. La  mobilisation des équipes sur le sens de leur travail et sur leur engagement reste un véritable levier d’efficacité. Le management du XXIème  siècle propose tout un arsenal de techniques en « co » : co construction, co création, co responsabilisation… .

Au-delà du phénomène de mode, nous avons là un véritable mouvement de fond, qui correspond à la volonté des individus de devenir acteurs dans la société alors qu’ils ont tant de mal à devenir acteur dans l’entreprise qui les emploie.

Ce hiatus, est selon nous, l’expression et l’illustration de ce qui se passe dans des périodes de transition où coexistent différents modèles.

 

Selon l’étude internationale sur la fonction RH « IBM Global CHRO Study 2010, les  trois axes majeurs qui doivent concentrer les efforts des entreprises sont les suivants : « former des leaders créatifs, mobiliser leurs ressources humaines rapidement et avec souplesse, et capitaliser sur l’intelligence collective. »

 

Ne sous-estimons pas la nécessité d’innovation managériale pour passer le cap des changements qui nous attendent et cela ne se fera pas sans l’adhésion de nos collaborateurs.

 

Décloisonner, et s’ouvrir à d’autres façons de faire, gagner en agilité afin de faire face aux changements avec de moins en moins de difficultés, sont nos enjeux d’aujourd’hui. Eprouvez les modèles, rendez-les vivants, adaptez-les à votre organisation. Ce que nous savons aujourd’hui c’est que le prêt-à-consommer en termes d’organisation et de méthodes de management est un leurre, certes séduisant, mais reste du prêt-à-penser qui ne sera pas forcement adapté à votre structure. Alors résistez à la facilité et confrontez-vous à votre collectif de travail pour créer VOTRE organisation et… managez !

 

 

Carine Fontaimpe, Facil'T, adhérente CINOV Conseil en management


Flora Casanova, « Une chance extraordinaire d’avoir autant de responsabilités »

  • flora casanova human booster

 À 22 ans, Flora Casanova travaille en alternance chez Human Booster, un cabinet de conseil en gestion des ressources humaines basé à Clermont-Ferrand. Chargée du recrutement, elle apprécie son autonomie et la polyvalence de son poste.

 

« Je suis originaire de Montluçon dans l’Allier. Adolescente, je n’avais aucun objectif professionnel précis mais, comme j’aime le relationnel et le contact humain, je me suis orientée vers les ressources humaines (RH). Après un DUT « Technique de commercialisation » puis une Licence de droit à Clermont-Ferrand, j’ai fait un Master « Pilotage des organisations », avec une spécialité RH.

 

Je termine mon Master 2 en septembre 2017 tout en travaillant actuellement en alternance chez Human Booster, un cabinet de conseil en gestion des ressources humaines et en gestion des compétences. Nous avons aussi un pôle formation et nous sommes partenaires de différents Pôles Emplois, d’institutions… Nous leur proposons des formations sur mesure, de l’ingénierie pédagogique. Nous nous servons notamment d’un logiciel maison, Equinox, qui permet un diagnostic psychométrique, pour mieux se connaître soi-même et mieux savoir utiliser ses propres ressources par rapport à son environnement de travail.

 

Coordonner les processus de recrutement

 

Chez Human Booster, je suis consultante en ressources humaines chargée du recrutement. Je dois notamment recruter en externe les nouveaux formateurs qui animent nos sessions de formation, ce qui représente 80 % de notre activité. Je coordonne ainsi tous les processus de recrutement. Je recueille d’abord les besoins de nos chefs de projets basés dans nos agences de Clermont, Montpellier et Lyon. Je poste alors des offres d’emplois et j’effectue des recherches. Je vais notamment beaucoup sur les réseaux sociaux pour trouver des profils intéressants : LinkedIn, Viadeo, Facebook…

Je les sélectionne toute seule puis je les contacte dans la foulée et on organise des rendez-vous : en face à face ou par Skype.

 

« Mais qui c’est, cette petite jeune ? »

 

Durant les entretiens, parfois, c’est délicat car j’ai 22 ans et je peux recevoir des candidats de 40 ou 50 ans,  qui se disent « Mais qui c’est, cette petite jeune ? » C’est là où il faut être solide et avoir confiance en soi. Même si au départ, c’était assez compliqué pour moi, je le reconnais…

 

En tout cas, mon expérience me fait dire que les jeunes ne doivent pas viser forcément, les grandes entreprises, surtout dans le domaine des RH. Mes camarades de promotion travaillant dans des grands groupes ont un domaine de compétence très cloisonné (gestion de la paye, gestion du personnel, recrutement…) et me disent que j’ai une chance extraordinaire de travailler dans une PME où je peux avoir autant de responsabilités. »

 


Une nouvelle chambre régionale CINOV pour mieux nous représenter

L’enjeu est de caler au plus près notre organisation régionale sur la cartographie et les nouvelles dénominations régionales. Dans cette optique, CINOV crée le 21 mars 2017 CINOV Nouvelle Aquitaine en regroupant CINOV Aquitaine et CINOV Poitou-Charentes et accueillera le Limousin (jusqu’ici rattachée à l’Auvergne).

Il est en effet stratégique de nous adapter aux évolutions politico-administratives découlant de la loi Nôtre, redécoupant les territoires régionaux. Il en va également de notre capacité à représenter et défendre les intérêts de nos membres auprès de ces nouveaux pouvoirs renforcés que sont les nouvelles régions, dont les compétences vont croissantes. En témoignent, notamment, la création des Commissions Paritaires Régionales de l’Emploi et de la Formation Professionnelle qui ont pour objectif de mettre en œuvre, piloter et développer la politique de la Branche professionnelle en matière d’emploi et de formation. Bien sûr, cette évolution devra concilier efficacité de notre influence auprès des nouvelles régions et une présence de proximité auprès des adhérents. Ce qui demande de nous organiser en région pour répondre à ce double objectif.


Ingénierie, conseil, numérique : des métiers pour les jeunes

L’ingénierie, le conseil et le numérique sont des secteurs clés dans monde en mutation constante. Dans une vidéo financée par la taxe d’apprentissage*, découvrez comment ces métiers peuvent répondre aux aspirations des jeunes des générations Y et Z.


Contact : Service communication –

*avec le concours de Concepteurs d’Avenirs, CINOV, le Fafiec et le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche