591 article(s) consultable(s) dans la catégorie Actualités

La Lettre du Management Immobilier n° 801 du 07 novembre 2018 par l'association APOGÉE

Découvrez La Lettre du Management Immobilier n° 801 du 07 novembre 2018 par l'association Apogée

Actualités : cadre de travail des administrations et gestion du patrimoine immobilité de l'Etat, rénovation énergétique des maisons individuelles, agenda...


La réforme 100% Santé - ce qu'il faut retenir, un article proposé par le Groupe VYV

  • réforme 100 santé

Promesse de la campagne présidentielle, le reste à charge zéro va progressivement se mettre en place pour les soins et équipements liés à l’optique, à l’audition et au dentaire.

Cette démarche s’inscrit dans le prolongement d’une politique d’accès aux soins menée depuis de nombreuses années par les mutuelles membres du Groupe VYV. L’action prioritaire menée sur ces 3 postes de dépenses sonne comme une évidence s’agissant d’améliorer l’accès aux soins. 

L’objectif du 100% Santé est d’aboutir à un reste à charge zéro sur l’optique, le dentaire et l’audition d’ici 2022. Le principe repose sur la définition par l’État et les syndicats de professionnels d’un panier de soins sans reste à charge qui doit correspondre à des soins et dispositifs adaptés aux besoins essentiels. Ceux-ci seront pris en charge à 100% par l’action conjuguée du régime obligatoire et des complémentaires. Les professionnels de santé ont accepté de plafonner leurs honoraires ou prix de vente sur certaines prestations.

Le Groupe VYV précurseur dans l’accès aux soins pour tous

Au travers des réseaux de soins, les mutuelles du Groupe VYV ont déployé un dispositif depuis de nombreuses années déjà, pour réguler les tarifs et limiter le reste à charge. Leur pertinence s’en trouve confortée par la présente réforme.

  • La première exigence des réseaux est la qualité des prestations au meilleur prix tout en préservant la liberté de choix du bénéficiaire.
  • Dans ces réseaux, nos adhérents peuvent déjà bénéficier d’offres pouvant aller jusqu’à une absence de reste à charge, tout en bénéficiant du tiers payant
  • Les enjeux d’accès aux soins vont bien au-delà du 100% Santé.
Lire l'article complet (fichier PDF)

Congrès 2019 : Ouverture de la billetterie

  • arras2019 nl1 nologo

Bénéficiez du tarif de lancement ! 

La billetterie pour le congrès CINOV est ouverte.

Vous pouvez profiter du tarif de lancement pour un forfait 2 jours (ateliers + déjeuners + soirée gala) à 200 € TTC pour les adhérents et 320 € TTC pour les non-adhérents. Ce tarif est valable jusqu'au 17 décembre.


Programme :

Vous trouverez ci-dessous le programme non-définitif. Le format est le suivant : 3 journées et 2 soirées de congrès, du jeudi après-midi au samedi début d’après-midi après le déjeuner.
Le congrès se clôturera par une Assemblée Générale fédérale le samedi matin.

Au programme :

Le Marathon des bonnes idées :

Ce marathon des bonnes idées est imaginé comme un kaléidoscope de projets, réalisations et solutions innovantes... présenté de façon très rythmée par séquence de 10 minutes, alternant partenaires et adhérents CINOV.

Plénière :

Plusieurs notions de la 3ème Révolution seront abordées : Retours philosophiques, éthiques et sociétaux, la démarche REV3, bilan 6 ans après, Prospectives, Conséquences

Les Ateliers :

Trois ateliers, organisés sous la forme participative, apporteront des éléments de réponse et de contributions sur les enjeux de la transition énergétique et de la transformation numérique pour accompagner la 3ème révolution industrielle:

·         Atelier 1 : L’Industrie du Futur
·         Atelier 2 : La Qualité de vie : évolutions et usages dans l’habitat
·        
Atelier 3 : Modes de travail et organisation

Visites de site

Pour clôturer les ateliers, des visites sur sites REV 3 seront programmées.

 

Découvrir le programme complet et préparer votre venue


 

Billetterie adhérents CINOV et accompagnant(s)


 

Plus de participants avec des solutions de gestion des événements en ligne de XING Events.

 
 

Billetterie non-adhérents CINOV et accompagnant(s)

 

Plus de participants avec des solutions de gestion des événements en ligne de XING Events.

Préparez votre venue au congrès 2019 !

Avez-vous déjà pris votre billet ?

Accéder à la billetterie 

> Découvrez le programme

  • arras2019 nl1 nologo
Le congrès se déroulera à l'hôtel Mercure d'Arras.

Liste des hôtels

Vous trouverez ci-dessous une liste hôtels sélectionnés par l’Office du Tourisme d’Arras. Les tarifs seront bloqués jusqu’à mi-Décembre. Vous pouvez prendre contact directement avec ces établissements en leur communiquant le code « CINOV 2019 ».

Vous pouvez bien évidemment choisir un hôtel qui ne se trouve pas dans cette liste.

 

 

Téléphone

Chambre simple

Chambre double

Petit déjeuner inclus

Taxe de séjour / personne / nuit

Date limite à laquelle sont garantis ces tarifs

Hôtel Mercure Arras ****

03 21 23 88 88

115,00 €

125,00 €

oui

1,40 €

 

Nejeti Hôtel de l'Univers ****

09 70 38 06 27

128,00 €

138,00 €

oui

1,40 €

20-déc

Hôtel Ibis ***

03 21 23 61 61

95,00 €

105,00 €

oui

1,20 €

31-déc

Hôtel Moderne ***

03 21 23 39 57

99,00 €

109,00 €

oui

1,20 €

31-déc

Hôtel B&B **

08 92 70 22 13

63,00 €

63,00 €

 

0,90 €

31-déc

Hôtel Les Trois Luppars **

03 21 60 02 03

 

89,00 €

10€ / personne

1,00 €

15-déc

    • 02 l univers chambre junior suite libre de droit
    • beffroi p brunet libre de droit 005
    • 036 séléction arras arras place des héros p brunet libre de droit
  • Précédent
  • Suivant


Pour de plus amples informations sur votre séjour, vous trouverez ci-après le lien de l’Office de Tourisme d’Arras : http://www.explorearras.com/



Pour mieux se familiariser avec la thématique REV3, les CCI Nord de France et le Conseil régional Hauts-de-France ont publié un livre intitulé « La vie rev3 des Hauts-de-France » qui recense plus de 700 projets et initiatives. Vous pouvez y accéder gratuitement en suivant le lien ci-dessous :
Guide REV 3


Découvrez le programme du congrès 2019

  • arras2019 nl1 nologo

Programme du Congrès CINOV 2019

Le congrès se déroulera à l'hôtel Mercure d'Arras.
Vous trouverez ci-dessous le programme non-définitif. Le format est le suivant : 3 journées et 2 soirées de congrès, du jeudi après-midi au samedi début d’après-midi après le déjeuner. Le congrès se clôturera par une Assemblée Générale fédérale le samedi matin.


Au programme :

Le Marathon des bonnes idées :

Ce marathon des bonnes idées est imaginé comme un kaléidoscope de projets, réalisations et solutions innovantes... présenté de façon très rythmée par séquence de 10 minutes, alternant partenaires et adhérents CINOV.

Plénière :

Plusieurs notions de la 3ème Révolution seront abordées :

  • Retours philosophiques, éthiques et sociétaux
  • La démarche REV3, bilan 6 ans près
  • Prospectives
  • Conséquences

Les Ateliers :

Trois ateliers, organisés sous la forme participative, apporteront des éléments de réponse et de contributions sur les enjeux de la transition énergétique et de la transformation numérique pour accompagner la 3ème révolution industrielle :

  • Atelier 1 - L’Industrie du Futur

L’industrie se transforme sous l’influence de la numérisation et de l’intelligence artificielle. La conséquence est un besoin croissant d’adaptabilité, d’innovation, de réactivité et de proximité avec les clients/usagers devenus partie prenante à l’acte de concevoir et de  produire.

Aujourd’hui, le concept « d’ingénierie système » caractérise cette évolution. Il s’agit d’une méthodologie générale englobant l’ensemble des activités de conception et de production  pour apporter une solution performante au besoin du client.

L’usine de demain accueillera moins de main d’œuvre mais fera davantage appel à des  compétences/expertises externalisées qui devront s’organiser en réseaux souvent territorialisés pour proposer des offres de services efficientes.

L’objectif de cet atelier sera d’avoir une réflexion sur le modèle industriel et l’usine de demain. Mieux percevoir cette évolution et les nouveaux enjeux et nouvelles offres potentielles pour l’ingénierie indépendante. Il s’agit de percevoir les nécessaires adaptations pour les Bureaux d’études ainsi que les nouvelles opportunités à saisir.


  • Atelier 2 - La Qualité de vie : évolutions et usages dans l’habitat

La Loi Cornudet, promulguée en 1919, obligeait certaines villes à se doter d’un Plan d’aménagement, d’embellissement et d’extension (PAEE). Elle s’est imposée comme l’ancêtre des démarches de planification urbaine en France, et peut se considérer comme précurseur des démarches actuelles HQE, Aménagement et EcoQuartiers. 

Les instructions de la Loi Cornudet peuvent se ramener autour de deux aspects essentiels, le fonctionnel et le cadre de vie où trois thématiques sont développées : l’esthétique, l’hygiène et la circulation.

Un singulier raccourci entre les échelles du global au local, entre le besoin collectif et la pratique individuelle, entre la destination de l’usage et la beauté du lieu, entre la force du lieu et la singularité du pittoresque. 

Cet atelier permettra de comparer les démarches d’urbanisme d’hier et d’aujourd’hui ainsi que l’évolution du PAEE aux démarches HQE Aménagement et EcoQuartiers.

Il pourra également statuer sur les manières actuelles de concevoir la ville, son cadre, ses liens pour les mettre aux services de ses habitants (un lieu habité), de ses visiteurs (un lieu visité) et de ses travailleurs (un lieu actif).

Enfin il servira de base de réflexion sur les singularités de l’habitat de demain.

 

  • Atelier 3 - Modes de travail et organisation

La troisième révolution industrielle nous oblige à repenser le travail dans nos entreprises autour de la valorisation du capital social, c’est-à-dire autour de l’expertise et le savoir-faire des femmes et des hommes qui la composent. L’enjeu est d’identifier les conditions de transformation d’organisation de nos entreprises pour accompagner la 3ème révolution industrielle.

Deux thématiques sont proposées et abordées chacune dans un atelier.

- Thématique 1 : La transformation des modes de travail dans nos entreprises (coopération, autonomie, implication, prise de décision). Comment expérimenter pour transformer son entreprise ? Comment concilier efficience et bien être individuel au travail ? Comment se construit le collectif entreprise ?

- Thématique 2 : La transformation des modes de travail avec nos partenaires et clients (coopération, partage, confiance, partenariat) Comment construire des réseaux d’entreprises ? Comment sortir de la relation client-fournisseur souvent destructrice de valeur ?

 

Préparer votre venue 

>
Accéder à la billetterie 


Rapport de branche 2017 CINOV-Syntec

  • rapport de branche 2017 cinov syntec

Conformément au code du travail, le rapport de branche présente les données sociales statistiques nécessaires à la tenue de la négociation annuelle des salaires, à l’égalité entre les femmes et les hommes et aux classifications.

 
Les organisations professionnelles SYNTEC et CINOV ont souhaité la mise en oeuvre d’un rapport « de branche » (ou bilan social de la Branche) comportant un certain nombre d’indicateurs issus notamment de l’exploitation des données des organismes paritaires de branche, notamment l’OPCA/OCTA FAFIEC, mais aussi des données statistiques issues de l’INSEE, notamment les DADS dans leur dernière version disponible (décembre 2015).

À ce rapport de Branche sont assignés deux grands objectifs :

- être un document de référence unique et synthétique des informations sociales et économiques les plus récentes sur les entreprises et salariés de la Branche avec notamment :
o Pour les entreprises : typologie, masse salariale par secteur d’activité, codes APE/NAF, tranches d’effectif, salaires moyens, évolution du chiffre d’affaire par APE/NAF, etc.
o Pour les salariés : des informations permettant de distinguer la répartition par sexe, âge, catégorie professionnelle, secteur, type de contrat, etc.
- fournir une analyse des tendances de l'évolution de la branche sur les 12 prochains mois sur les données sociales et économiques (pyramide des âges, progression des marchés, de l’emploi, etc.).
 
Consultez le rapport ci-dessous. 

Evènements de novembre 2018

BIMSide, Rencontre L’ingénieur des Transitions, Assises du Logement, Pollutec, Facades2Build :  CINOV se mobilise en novembre ! Evolutivité des logements, économie circulaire, formation, BIM et transition numérique…autant de thématiques qui seront abordées lors de prises de parole et de table-rondes.

 

BIMSide - Paris

Partenaire historique des BIM d’or, la Fédération CINOV s’est également engagée auprès du Moniteur et du CTB pour soutenir la journée 1ére journée des BIMSide, qui se déroulera à Paris le 8 novembre prochain. Au-delà des présentations et tables rondes, des keynotes auront lieu sur les sujets de la créativité, l’innovation, la collaboration avec des acteurs clés du secteur… Des focus « Lauréats BIM d’Or » des précédentes éditions des BIM d’or rythmeront également ce rendez-vous professionnel.

Dominique Sutra Del Galy, Président de la Fédération, prendra la parole lors du débat : Comment le BIM libère la créativité et l’innovation dans le secteur de la construction ?

Pour bénéficier de votre tarif spécial à 716€ HT au lieu de 895€ HT*, cliquez ci-dessous et renseignez le code BIMCIN
S’inscrire à la journée des BIMside 

 

Rencontre « L’ingénieur des transitions – Evolution du métier : Les compétences et les emplois - Toulon

Dans le cadre de l’étude « L’Ingénieur des Transitions » réalisée par le Cnam Grand-Est, en partenariat avec la Fédération CINOV et le FAFIEC, la région CINOV P.A.CA./ Corse et le Cnam Provence-Alpes-Côte d’Azur, organisent le 8 novembre prochain, une rencontre « L'ingénieur des transitions - l'évolution du métier ». Au-delà de la présentation des résultats de l’étude, des tables rondes abordant la formation, le management, l’organisation de l’entreprise, la gestion des carrières animeront cette demi-journée.

S’inscrire à la rencontre : https://fr.xing-events.com/MTWACKK.html

 

Assises du logement - Paris

La fédération CINOV et le syndicat CINOV Ingénierie Bâtiment-Infrastructures-Coordination, en partenariat avec Batiactu, seront présents à la 1ère édition des Assises du Logement. Ce rendez-vous se veut fédérateur pour l'ensemble des acteurs de la filière autour de la réglementation et des tendances actuelles qui font le logement de notre temps.

Dominique Sutra Del Galy, Président de la Fédération, prendra la parole lors de la table ronde « Au-delà de la réglementation, sur quelles initiatives s’appuyer - nouveaux schémas de coopération et techniques innovantes - pour gagner en performance et améliorer la qualité des logements ? » aux cotés notamment de Denis Dessus, Président du CNOA et de Roch Brancour, Adjoint à l'Urbanisme et à l'Aménagement du Domaine Public, Ville d'Angers, en charge du projet Imagine Angers.

Profitez de notre code permettant une remise de 40% : CINOV_2018
S’inscrire à l’évènement 

 

Pollutec 2018- Lyon

La fédération CINOV sera présente sur l’édition du Salon Pollutec 2018, spéciale « Économie circulaire » qui se déroulera à Lyon du 27 au 30 novembre. Lors de cette nouvelle édition, CINOV pilote une série d’interventions au salon Pollutec sur l’adaptation de l’ingénierie à l’économie circulaire, et dans la continuité de la Loi de Transition Énergétique pour la Croissance Verte (LTECV). 

Cette année, nous apporterons des éléments concrets pour répondre aux préoccupations du quotidien « Comment passer des besoins à de vrais pratiques responsables ? ». Nos interventions se déclineront en 3 thématiques : Villes & Territoires, Industrie, Mer & Littoral. Parmi les moments forts, des témoignages démontreront l’importance de l’appropriation par l’utilisateur des nouvelles pratiques et du développement d’une offre de services dans l’ingénierie.

Dans une économie de la fonctionnalité, aujourd’hui les acteurs doivent dialoguer entre eux. Les bâtiments E+C-, future réglementation de 2020, obligent au décloisonnement des intervenants. Dans le secteur de l’industrie, même si les « schémas » sont mieux rodés, la réutilisation de l’énergie fatale implique des pratiques vertueuses en termes d’organisation par exemple. Avec l’école d’ingénieurs du Groupe ESAIP, nous verrons comment favoriser le réemploi à travers le prisme de l’économie circulaire, dans ces secteurs d’Activité.

Les interventions de CINOV : Le 27/11 : Une étape du Tour de France E+C- (10h25 - forum Villes & Territoires) • gestion des déchets du bâtiment (14h45 - forum Mer & Littoral). Le 28/11 : économie circulaire et Outre-mer (10h30 - forum Mer & Littoral) • économie circulaire et transition énergétique (12h15 - forum Industrie).

CINOV interviendra également au côté de l’OPQiBi sur les questions de la Biodiversité et de l’Audit Énergétique.

Voir le programme http://www.pollutec.com/

 

Facad2Build- Lyon

FACADES2build a pour objectif de mettre en exergue les systèmes de conception et les performances techniques des façades actuelles et celles qui feront l’avenir. La fédération CINOV est cette année partenaire de l’évènement et participera à plusieurs tables rondes les 28 et 29 novembre prochains à Lyon, notamment sur les réglementations acoustiques, thermique et sismique.

S’inscrire à l’évènement (Code Adhérents CINOV : F2BCINOV) : https://www.facades2buildlyon.com


Actions d’influence : CINOV se mobilise pour ses adhérents en octobre

- CINOV a animé une table ronde sur l’évolution de la réglementation de l’audit énergétique le 03 octobre dernier dans le cadre d’une journée d’échanges, qui a réuni une quarantaine de professionnels de l’efficacité énergétique organisée sous l’égide de l’Adème. S’appuyant sur les travaux de cet atelier, CINOV pilote la contribution qui sera faite à l’administration sur un nouveau projet d'arrêté qui fixe les modalités d’application de l’audit énergétique.

- CINOV a été auditionné le 18 octobre dans le cadre d’une mission ministérielle  confiée par la Ministre de la Cohésion des Territoires à Yves Laffoucrière (Action Logement Groupe) sur la simplification des réglementations dans la construction dans les domaines de la sécurité incendie, l’acoustique, l’accessibilité et la performance énergétique. Un dernier échange est prévu avec CINOV le 16 novembre.

- CINOV a fait une contribution écrite dans le cadre de la consultation publique lancée par le ministère de la transition écologique et solidaire sur le projet d‘ordonnance visant à favoriser l’innovation technique et architecturale dans le cadre de l’article 49 du projet de loi ESSOC. Consulter la contribution

- Proposition de loi portant sur la création d’une agence nationale de la cohésion des territoires : CINOV et SYNTEC Ingénierie ont rédigé une position commune sur la complémentarité des ingénieries publiques et privées et sur la place de l’ingénierie privée dans la gouvernance de la future agence. Prochaine étape : la rencontre le 31 octobre avec le groupe RDSE qui a déposé la proposition de loi.

- Future réglementation environnementale des bâtiments : CINOV a proposé ses experts pour participer et piloter certains groupes de travail chargés de préparer la future réglementation des bâtiments neufs RE2020

- Adaptabilité des logements : CINOV a présenté à la Direction de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Paysages du ministère de la transition écologique et solidaire,  les travaux réalisés dans le cadre de CINOV Action sur l’usage et l’adaptabilité des espaces pour un meilleur bien-être pour tous et une performance de conception du bâti.


Evolution des critères de financement du CPF

Depuis le 22 octobre, les critères de prise en charge des actions de formation financées par le « compte personnel de formation » (CPF) ont évolué.

Ainsi, les formations en langue (hors français et langue des signes) sont désormais financées par le FAFIEC à hauteur de 30€ HT par heure ; les autres formations bénéficient d’une prise en charge limitée à 50 € HT par heure.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des critères à jour en consultant le site du FAFIEC : https://www.fafiec.fr/vous-accompagner/nos-financements.html


La Lettre du Management Immobilier n°800 du 17 octobre 2018 par l'association APOGÉE

Découvrez La Lettre du Management Immobilier n°800 du 17 octobre 2018

Les informations clés : 79ème Congrès de l'USH, baromètre Qualitel, agenda des événements, nouveaux adhérents...


Santé du dirigeant : Ces nouvelles pratiques qui réduisent le stress

Les dirigeants sont souvent plus soucieux de la santé de leur entreprise que de la leur. C’est ce que révèlent les études conduites par Malakoff Médéric depuis quelques années. L’enquête santé des dirigeants CINOV réalisée début 2016 auprès de près de 380 dirigeants a montré que pour 80% d’entre eux, leur travail est nerveusement fatigant. 26% souffrent de troubles du sommeil. Pourtant, une bonne santé est un facteur d’amélioration des performances de l’entreprise. Avant de changer radicalement ses habitudes, il existe des solutions et des applications digitales faciles à mettre en œuvre dans le quotidien ultra actif d’un dirigeant.
 

1 –La sieste éclair

Si en France, la sieste durant le travail n’a pas bonne presse, comme le regrette le médecin somnologue Eric Mullens, auteur de l’ouvrage « Apprendre à faire la sieste », chez les anglo-saxons, au Japon, dans les pays scandinaves, elle est reconnue comme salvatrice. La Chine l’a même inscrite dans sa constitution. Une étude de la Nasa est formelle : « La sieste augmente la productivité au travail de 35 % ». Certains dirigeants comme Brian Halligan, directeur général de la société de logiciels Hubstop, l’ont bien compris et se décrivent comme des militants de la sieste. D’autant qu’elle peut se pratiquer à tout moment de la journée, et en tout lieu, au travail, à l’aéroport… Prendre une quinzaine de minutes, surtout après le déjeuner, permet de faire le vide et de recharger les batteries pour être plus efficace et productif durant l’après-midi.

2 – Marcher, monter des escaliers, faire du sport

« Faire du sport est un moyen de faire de la gymnastique mentale qui aide beaucoup dans celle que l’entrepreneuriat nous demande »

Bouger et notamment pratiquer un sport régulier est aussi une manière d'évacuer la pression et de faire le vide. Des activités sportives comme le vélo, le jogging, la natation ou la boxe sont bénéfiques. Pour Romain Marguerie de Rotrou, co-fondateur du restaurant producteur Juste, et adepte de la course à pieds : « faire du sport est un moyen de faire de la gymnastique mentale qui aide beaucoup dans celle que l’entrepreneuriat nous demande ». Et pour les moins sportifs, le yoga ou plus simplement les balades en respirant de manière espacée et profonde, sont autant d'activités qui permettent de souffler.

Marcher 10 000 pas par jour et préférer les escaliers aux escalators et aux ascenseurs est une bonne alternative qui s’intègre facilement dans le quotidien de dirigeants souvent en déplacement. 

3 – La méditation

La pratique de la méditation multiplie les émules en France. Elle est le fruit de nombreux ouvrages dont ceux du médecin psychiatre Christophe André. La méditation en pleine conscience intéresse de près les politiques. Un entrepreneur, Sébastien Henry, a écrit il y a quelques années un ouvrage sur les décideurs qui méditent, au sein duquel il démontre les bienfaits de cette pratique pour lutter contre le stress, l’anxiété, retrouver une meilleure concentration. Quelques minutes peuvent suffire, debout ou assis.

4 –L’art

Même passionnée par son travail, une bonne santé mentale passe par la pratique d’activités extra-professionnelles. Là aussi, celles-ci peuvent s’exercer partout. Time line Musée d’art propose des expositions en ligne commentées par des historiens. Plus simplement, colorier, dessiner, modeler contribue à baisser le niveau de cortisol, l’hormone du stress, selon une étude réalisée récemment par des chercheurs américains et publiée dans Art Therapy en 2016.

Pour en savoir plus sur le télétravail et nos autres études, rendez-vous sur : www.comptoirmm.com


Voyage d’étude dans la RUHR les 7,8,9 février 2019 organisé par le CINOV-SYPAA

Voyage d’étude dans la RUHR les 7,8,9 février 2019 organisé par CINOV SYPAA

Bilan IBA (Exposition Internationale d'Architecture) Emscher park 1999 -2019

 

Ouvert à tous les adhérents des syndicats de la Fédération CINOV.

Le montant du voyage pour 3 jours (jeudi, vendredi, samedi) incluant tout les frais (hors transport France- Allemagne) est de 600 € /1 pers. (pour les adhérents et conjoints)

Confirmation de votre intérêt avant le vendredi 16 novembre à sypaa@cinov.fr

Minimum de participants : 15 personnes

Nous serons accompagnés tout au long du voyage par Serena L'hoest qui assurera la traduction.

 

L’IBA Emscher Park Une démarche innovante de réhabilitation  industrielle et urbaine

Cette démarche architecturale et urbaine innovante a été créée par le Land Rhénanie Nord-Westphalie pour répondre à certaines problématiques d'un territoire en mutation. Elle est fondée sur la valorisation du paysage et de son héritage industriel.

Envisagée comme une procédure d'exception, elle a permis de susciter de nombreux projets de haute qualité et de provoquer des changements de regard et d'habitudes.

Les enseignements ont permis de mettre en place des outils d'aménagements innovants à un niveau local mais aussi national, voire international.

On pourra ainsi mettre à profit certaines leçons de cette démarche pour faire évoluer notre regard de professionnel et rechercher à être aussi à notre tour des visionnaires dans l'Europe.

 

Programme provisoire

Rencontre avec des acteurs locaux

Sites visités envisagés :

  • Cité d’habitation Schüngelberg (classée monument historique)
  • site Zollverein et présentation du projet - Site d’art, de culture & de design - Patrimoine mondial de l’Unesco Tour complet du site (Puits XII, Cokerie, Musée du Design Red Dot, Ecole du Design, parc paysager)
  • projet de re-naturation du ruisseau « Läppkes Mühlenbach » (affluent de l’Emscher
  • Parc Paysager Duisbourg Nord (Duisburg Nord Landschaftspark)
  • site Académie Mont Cenis
  • Parc Chimique de Marl (ChimiePark), inscrit dans le parcours « Route Industriekultur »
  • Gazomètre d’Oberhausen ; espace culturel : exposition permanente sur l’épopée minière de la Ruhr & expositions temporaires d’art contemporain.
  • Port Intérieur de Duisbourg, Concept de Norman Foster

Participez au Baromètre EFCA Automne 2018

Participez au Baromètre EFCA Automne 2018
Enquête sur la conjoncture socio-économique des entreprises d’ingénierie

Dans le cadre de son baromètre biannuel sur les entreprises d’ingénierie, la Fédération européenne de l’ingénierie (EFCA)* a ouvert un questionnaire en ligne.

L’enquête vise à rendre compte à notre Association européenne de la conjoncture économique et sociale en France des entreprises d’ingénierie au cours du dernier semestre : chiffre d’affaires, carnet de commandes, principaux défis, etc. et de bénéficier en retour de ces données au niveau européen.

Ces données sont essentielles pour connaître et analyser avec précision le marché et communiquer sur le dynamisme du secteur de l’ingénierie.

 

Nous vous incitons donc  à y répondre avant le 29 octobre 2018, via ce lien (https://response.questback.com/itf/iscpdblenw)

 

Important : les informations recueillies via cette enquête seront traitées de façon confidentielle.

 

*l’EFCA est la branche européenne de FIDIC (association internationale des ingénieurs conseils) dont CINOV est membre fondateur.


CINOV-IT participe à la Semaine de la transformation numérique avec "ICI on innove"

Du 15 au 19 octobre, retrouvez Alain Prallong et Alain Assouline, ancien et nouveau présidents de CINOV-IT,  sur les chaînes BFM, dans le cadre du programme "ICI on innove".

Ce programme, couplé avec un site Web ( icioninnove.com ) relayé sur BFMTV.com, fait un focus chaque jour sur différents portraits d’hommes et de femmes, remarquables pour la qualité et l’originalité de leurs innovations au sein de leurs structures. Il est en diffusion sur BFM TV, BFM Business, BFMTV Paris & BFMTV.com.

Retrouvez ci-dessous le teaser de l'émission, ainsi que les passages de Alain Prallong et Alain Assouline. 


Global Security Mag 09/2018 - Le numérique engendre un véritable bouleversement cognitif

  • caroline bringand itw

Caroline Bringand, adhérente CINOV-IT est consultante en Facteur Humain et approche neurocomportementale et certifiée Ergonome européen. Elle a été interviewée par Marc Jacob et Emmanuelle Lamandé sur l'impact du numérique sur notre comportement. 

"Le numérique et les transformations qui en découlent aujourd'hui bousculent nos rythmes, nos modes de travail, notre façon de penser et nos usages. Comme l’explique Caroline Bringand, la dématérialisation entraîne une dispersion de nos repères spatio-temporels, impactant par là même notre perception des risques. La mobilité constitue, quant à elle, un véritable bouleversement cognitif. D’où l’intérêt d’avoir une approche ergonomique, neurocognitive & comportementale pour appréhender les questions relatives à la cybersécurité." 

Cette interview est paru dans le magazine "Global Security Mag" de septembre, dont le thème est "Sciences comportementales et Cybersécurité". Retrouvez l'interview complète sur le profil LinkedIn de Caroline Bringand

 


Avec la loi ESSOC, les TPME de l’ingénierie indépendante (re)deviennent les Maîtres de l’œuvre !

En mettant au premier plan la performance de l’ouvrage, la loi pour un Etat au Service d’une Société de Confiance (ESSOC) contribue à clarifier les rôles, les missions et les responsabilités des différents acteurs, et (re)place ainsi l’ingénierie au cœur de l’acte de construire.

La multiplication des règles et des normes applicables aux différents ouvrages s’est traduite par une complexité accrue, entraînant à son tour une superposition des preuves de confiance, et au final une dilution de la responsabilité de chacun. Dans ce contexte, le gouvernement a récemment lancé un vaste chantier de modernisation du droit de la construction à l’occasion du projet de loi ESSOC pour favoriser l’innovation et simplifier la cadre réglementaire en permettant au maître d’ouvrage de déroger aux règles. Déroger ne prend pas ici le sens commun, mais signifie que le maître d’ouvrage peut mettre en œuvre une technique différente de celle prescrite par la réglementation, à condition d’apporter la preuve d’une performance au moins égale apportée par la solution innovante.

En revenant aux fondamentaux, comme la performance et sa mesure, la loi ESSOC redessine les contours des différentes missions des partenaires de l’acte de construire.

La maîtrise d’œuvre, acteur incontournable dans l’acte de construire

Qu’un maître d’ouvrage choisisse de construire un ouvrage en respectant une obligation de moyens ou de résultats, le concepteur joue un rôle incontournable et son travail est rigoureusement identique : adapter les solutions retenues, suivre le chantier pour s’assurer que la mise en œuvre est conforme à ses prescriptions, et/ou adapter les prescriptions aux modifications intervenues en cours de travaux, etc. Que la technique soit innovante ou classique, les bureaux d’ingénierie n’en sont pas seulement les experts, ils sont aussi les garants de la mise au point d’une solution spécifique, efficace et économiquement acceptable. L’ingénierie est enfin le garant de la bonne mesure de la performance du projet.

Les deux démarches (obligation de moyens et de résultats) nécessitent la mise en place d’un plan d’assurance qualité que l’ingénierie apporte naturellement au maître d’ouvrage dans le cadre d’une mission complète, et qui s’appuie sur des principes forts de transparence, de cohérence, de contrôle à chaque étape.

Le contrôle de quoi par qui ?

Le premier des contrôles (effectués par les BET, entreprises, etc.) est celui qui permet à chacun de vérifier la conformité de son travail aux règles qui lui sont applicables, on parle alors d’autocontrôle. Exercé à chaque étape et par chacun, ce processus vertueux garantit la bonne exécution des travaux. Le contrôleur technique, en toute indépendance, s'assure du respect des réglementations par tous les intervenants.

La loi ESSOC, en plaçant très haut le niveau d’exigence attendu des acteurs de la construction, renforce non seulement le rôle de chacun, mais par là même la nécessité de contrôler que ce rôle est bien tenu, ce qui renforce plus que jamais le besoin d’un contrôle indépendant. Pour rappel, la maîtrise d’œuvre contrôle la conformité de l’ouvrage construit au descriptif technique. Le contrôleur technique contrôle-lors de visites ponctuelles et du contrôle documentaire- que les constructeurs vérifient correctement la construction de l’ouvrage. On peut dire que la maîtrise d’œuvre est garante de la conception au regard du programme et des contraintes réglementaires, elle contrôle également que l’exécution des travaux soit conforme aux exigences formulées dans les pièces du marché. Le contrôleur technique vérifie que ce travail est fait.

Pourquoi confier l’attestation d’une solution équivalente, à une tierce partie ? Faut-il qu’elle soit vraiment indépendante ? et non exclusive ?

La loi ESSOC distingue les décideurs (maître d’ouvrage, architecte / maître d’œuvre), les exécutants (entreprises) et les contrôleurs, et suggère de confier à une tierce partie indépendante, l’attestation d’équivalence d’une solution innovante. Cette piste nous semble risquée pour deux raisons : d’une part elle déresponsabilise l’ingénierie qui s’en remettra à la tierce partie, au lieu de s’engager, et cette dernière étant par définition indépendante ne pourra être considérée comme responsable ; d’autre part, l’intervention d’une tierce partie augmentera nécessairement les délais et les coûts, sans apporter de véritable plus-value.

Il nous apparaît pertinent de confier à ceux qui assurent la pérennité ou la validation de la conception (bureaux d’études techniques), la capacité à attester de la pertinence de la solution et à permettre l’atteinte des résultats. Leur implication et leur responsabilité dans la mise au point de la solution innovante, loin d’être un handicap, sont au contraire un gage de garantie supplémentaire. C’est « à ce prix » que la loi ESSOC atteindra ses objectifs de simplification et de diminution des coûts et des délais !

Les acteurs de la construction doivent être responsabilisés et les rôles de chacun respectés. Faisons confiance à la compétence et à l’ingéniosité des maîtres d’œuvre. L’indépendance, l’expertise et la clarté des rôles des différents acteurs sont une garantie de la sécurité et de la qualité des ouvrages. Cette réforme conforte donc l’ingénierie dans ses missions traditionnelles tout en ouvrant un champ nouveau dans la mise au point de technologies innovantes. Pour que la simplification soit réelle, et que la performance soit au rendez-vous, il reste à aller au bout de la réforme proposée !


BIM d'Or 2018 : Interview de Dominique Sutra Del Galy, Président de la Fédération CINOV

CINOV est partenaire du BIM d'Or depuis 5 ans

Dominique Sutra del Galy, Président de la Fédération CINOV s'exprime sur ce partenariat ainsi que sur l'enjeu du BIM pour les TPE/PME. 

Découvrez les lauréats du BIM d'Or 2018


Villes et bâtiments intelligents - Conférence de l'OPQIBI

L’OPQIBI a organisé le 28 juin une conférence débat consacrée aux villes et aux bâtiments intelligents, et à leur impact sur les métiers de l'ingénierie, de la maîtrise d'ouvrage, ainsi que sur l'ensemble des métiers gravitant autour de l'aménagement du territoire et des villes.

Angelica Calvet, administratrice CINOV-IT et Vice-Présidente de la région CINOV Nouvelle Aquitaine y a représenté CINOV et fait une intervention sur « l’impact que l’open data sur les différents acteurs et la disruption dans les différents secteurs selon l’usage ». 


Découvrez les actes de ce séminaire interne sur le thème « Villes et bâtiments durables : quelles compétences de l’ingénierie ?»


La Lettre du Management Immobilier N° 799 du 26 septembre 2018 par l'association APOGÉE

 Découvrez La Lettre du Management Immobilier N° 799 du 26 septembre 2018


Dominique Rousseau anime la commission internationale de CINOV

  • dominique rousseau

Dominique Rousseau anime la commission internationale de CINOV. Dans cette interview, il nous explique quelles sont les activités internationales de CINOV et le fonctionnement de la commission internationale. 


- CINOV a récemment participé au dernier congrès de la Fédération Internationale des Ingénieurs-Conseils (FIDIC) à Berlin, quel bilan en tirez-vous ?

Une délégation de 9 personnes représentant CINOV a participé à cette manifestation. Cette présence a permis d’établir ou maintenir des contacts avec les acteurs de nos professions au niveau européen et international. Je retiens principalement que les nombreuses interventions et nos échanges ont montré la richesse des apports de jeunes professionnels impliqués dans les travaux.

(Accéder au compte-rendu)

 

- Vous animez la commission internationale de CINOV, pouvez-vous nous en dire plus sur son fonctionnement et sur ses missions ?

La commission est composée d’une dizaine de personnes, dont les représentants dans les groupes de travail de nos fédérations européennes et internationales, en lien avec nos commissions fédérales (en particulier développement durable et BIM & Transition numérique). Les missions de notre commission sont les suivantes :

  1. Coordination et représentation de CINOV auprès des organisations internationales
  2. Information au conseil d'administration, syndicats et chambres régionales
  3. Accompagnement à l’export

 

- Comment la fédération accompagne-t-elle ses adhérents à l’export ?

Nous avons créé en 2014 un club export réunissant une cinquantaine d’adhérents. Le club propose d’une part des animations en partenariat avec des services d’aide à l’export, d’autre part une mise en réseau favorisant des activités conjointes à l’étranger. Nous préparons par exemple un nouveau déplacement le 31 janvier à Bruxelles à la rencontre de nos institutions européennes. Cette journée sera ouverte aux adhérents de CINOV intéressés. Le club est en relation avec la commission internationale de la CPME et bénéficie ainsi entre autres d’opportunités de missions d’études dans un grand nombre de destinations.