578 article(s) consultable(s) dans la catégorie Actualités

CINOV-IT participe à la Semaine de la transformation numérique avec "ICI on innove"

Du 15 au 19 octobre, retrouvez Alain Prallong et Alain Assouline, ancien et nouveau présidents de CINOV-IT,  sur les chaînes BFM, dans le cadre du programme "ICI on innove".

Ce programme, couplé avec un site Web ( icioninnove.com ) relayé sur BFMTV.com, fait un focus chaque jour sur différents portraits d’hommes et de femmes, remarquables pour la qualité et l’originalité de leurs innovations au sein de leurs structures. Il est en diffusion sur BFM TV, BFM Business, BFMTV Paris & BFMTV.com.

Retrouvez ci-dessous le teaser de l'émission, ainsi que les passages de Alain Prallong et Alain Assouline. 


Global Security Mag 09/2018 - Le numérique engendre un véritable bouleversement cognitif

  • caroline bringand itw

Caroline Bringand, adhérente CINOV-IT est consultante en Facteur Humain et approche neurocomportementale et certifiée Ergonome européen. Elle a été interviewée par Marc Jacob et Emmanuelle Lamandé sur l'impact du numérique sur notre comportement. 

"Le numérique et les transformations qui en découlent aujourd'hui bousculent nos rythmes, nos modes de travail, notre façon de penser et nos usages. Comme l’explique Caroline Bringand, la dématérialisation entraîne une dispersion de nos repères spatio-temporels, impactant par là même notre perception des risques. La mobilité constitue, quant à elle, un véritable bouleversement cognitif. D’où l’intérêt d’avoir une approche ergonomique, neurocognitive & comportementale pour appréhender les questions relatives à la cybersécurité." 

Cette interview est paru dans le magazine "Global Security Mag" de septembre, dont le thème est "Sciences comportementales et Cybersécurité". Retrouvez l'interview complète sur le profil LinkedIn de Caroline Bringand

 


Avec la loi ESSOC, les TPME de l’ingénierie indépendante (re)deviennent les Maîtres de l’œuvre !

En mettant au premier plan la performance de l’ouvrage, la loi pour un Etat au Service d’une Société de Confiance (ESSOC) contribue à clarifier les rôles, les missions et les responsabilités des différents acteurs, et (re)place ainsi l’ingénierie au cœur de l’acte de construire.

La multiplication des règles et des normes applicables aux différents ouvrages s’est traduite par une complexité accrue, entraînant à son tour une superposition des preuves de confiance, et au final une dilution de la responsabilité de chacun. Dans ce contexte, le gouvernement a récemment lancé un vaste chantier de modernisation du droit de la construction à l’occasion du projet de loi ESSOC pour favoriser l’innovation et simplifier la cadre réglementaire en permettant au maître d’ouvrage de déroger aux règles. Déroger ne prend pas ici le sens commun, mais signifie que le maître d’ouvrage peut mettre en œuvre une technique différente de celle prescrite par la réglementation, à condition d’apporter la preuve d’une performance au moins égale apportée par la solution innovante.

En revenant aux fondamentaux, comme la performance et sa mesure, la loi ESSOC redessine les contours des différentes missions des partenaires de l’acte de construire.

La maîtrise d’œuvre, acteur incontournable dans l’acte de construire

Qu’un maître d’ouvrage choisisse de construire un ouvrage en respectant une obligation de moyens ou de résultats, le concepteur joue un rôle incontournable et son travail est rigoureusement identique : adapter les solutions retenues, suivre le chantier pour s’assurer que la mise en œuvre est conforme à ses prescriptions, et/ou adapter les prescriptions aux modifications intervenues en cours de travaux, etc. Que la technique soit innovante ou classique, les bureaux d’ingénierie n’en sont pas seulement les experts, ils sont aussi les garants de la mise au point d’une solution spécifique, efficace et économiquement acceptable. L’ingénierie est enfin le garant de la bonne mesure de la performance du projet.

Les deux démarches (obligation de moyens et de résultats) nécessitent la mise en place d’un plan d’assurance qualité que l’ingénierie apporte naturellement au maître d’ouvrage dans le cadre d’une mission complète, et qui s’appuie sur des principes forts de transparence, de cohérence, de contrôle à chaque étape.

Le contrôle de quoi par qui ?

Le premier des contrôles (effectués par les BET, entreprises, etc.) est celui qui permet à chacun de vérifier la conformité de son travail aux règles qui lui sont applicables, on parle alors d’autocontrôle. Exercé à chaque étape et par chacun, ce processus vertueux garantit la bonne exécution des travaux. Le contrôleur technique, en toute indépendance, s'assure du respect des réglementations par tous les intervenants.

La loi ESSOC, en plaçant très haut le niveau d’exigence attendu des acteurs de la construction, renforce non seulement le rôle de chacun, mais par là même la nécessité de contrôler que ce rôle est bien tenu, ce qui renforce plus que jamais le besoin d’un contrôle indépendant. Pour rappel, la maîtrise d’œuvre contrôle la conformité de l’ouvrage construit au descriptif technique. Le contrôleur technique contrôle-lors de visites ponctuelles et du contrôle documentaire- que les constructeurs vérifient correctement la construction de l’ouvrage. On peut dire que la maîtrise d’œuvre est garante de la conception au regard du programme et des contraintes réglementaires, elle contrôle également que l’exécution des travaux soit conforme aux exigences formulées dans les pièces du marché. Le contrôleur technique vérifie que ce travail est fait.

Pourquoi confier l’attestation d’une solution équivalente, à une tierce partie ? Faut-il qu’elle soit vraiment indépendante ? et non exclusive ?

La loi ESSOC distingue les décideurs (maître d’ouvrage, architecte / maître d’œuvre), les exécutants (entreprises) et les contrôleurs, et suggère de confier à une tierce partie indépendante, l’attestation d’équivalence d’une solution innovante. Cette piste nous semble risquée pour deux raisons : d’une part elle déresponsabilise l’ingénierie qui s’en remettra à la tierce partie, au lieu de s’engager, et cette dernière étant par définition indépendante ne pourra être considérée comme responsable ; d’autre part, l’intervention d’une tierce partie augmentera nécessairement les délais et les coûts, sans apporter de véritable plus-value.

Il nous apparaît pertinent de confier à ceux qui assurent la pérennité ou la validation de la conception (bureaux d’études techniques), la capacité à attester de la pertinence de la solution et à permettre l’atteinte des résultats. Leur implication et leur responsabilité dans la mise au point de la solution innovante, loin d’être un handicap, sont au contraire un gage de garantie supplémentaire. C’est « à ce prix » que la loi ESSOC atteindra ses objectifs de simplification et de diminution des coûts et des délais !

Les acteurs de la construction doivent être responsabilisés et les rôles de chacun respectés. Faisons confiance à la compétence et à l’ingéniosité des maîtres d’œuvre. L’indépendance, l’expertise et la clarté des rôles des différents acteurs sont une garantie de la sécurité et de la qualité des ouvrages. Cette réforme conforte donc l’ingénierie dans ses missions traditionnelles tout en ouvrant un champ nouveau dans la mise au point de technologies innovantes. Pour que la simplification soit réelle, et que la performance soit au rendez-vous, il reste à aller au bout de la réforme proposée !


BIM d'Or 2018 : Interview de Dominique Sutra Del Galy, Président de la Fédération CINOV

CINOV est partenaire du BIM d'Or depuis 5 ans

Dominique Sutra del Galy, Président de la Fédération CINOV s'exprime sur ce partenariat ainsi que sur l'enjeu du BIM pour les TPE/PME. 

Découvrez les lauréats du BIM d'Or 2018


Villes et bâtiments intelligents - Conférence de l'OPQIBI

L’OPQIBI a organisé le 28 juin une conférence débat consacrée aux villes et aux bâtiments intelligents, et à leur impact sur les métiers de l'ingénierie, de la maîtrise d'ouvrage, ainsi que sur l'ensemble des métiers gravitant autour de l'aménagement du territoire et des villes.

Angelica Calvet, administratrice CINOV-IT et Vice-Présidente de la région CINOV Nouvelle Aquitaine y a représenté CINOV et fait une intervention sur « l’impact que l’open data sur les différents acteurs et la disruption dans les différents secteurs selon l’usage ». 


Découvrez les actes de ce séminaire interne sur le thème « Villes et bâtiments durables : quelles compétences de l’ingénierie ?»


La Lettre du Management Immobilier N° 799 du 26 septembre 2018 par l'association APOGÉE

 Découvrez La Lettre du Management Immobilier N° 799 du 26 septembre 2018


Dominique Rousseau anime la commission internationale de CINOV

  • dominique rousseau

Dominique Rousseau anime la commission internationale de CINOV. Dans cette interview, il nous explique quelles sont les activités internationales de CINOV et le fonctionnement de la commission internationale. 


- CINOV a récemment participé au dernier congrès de la Fédération Internationale des Ingénieurs-Conseils (FIDIC) à Berlin, quel bilan en tirez-vous ?

Une délégation de 9 personnes représentant CINOV a participé à cette manifestation. Cette présence a permis d’établir ou maintenir des contacts avec les acteurs de nos professions au niveau européen et international. Je retiens principalement que les nombreuses interventions et nos échanges ont montré la richesse des apports de jeunes professionnels impliqués dans les travaux.

(Accéder au compte-rendu)

 

- Vous animez la commission internationale de CINOV, pouvez-vous nous en dire plus sur son fonctionnement et sur ses missions ?

La commission est composée d’une dizaine de personnes, dont les représentants dans les groupes de travail de nos fédérations européennes et internationales, en lien avec nos commissions fédérales (en particulier développement durable et BIM & Transition numérique). Les missions de notre commission sont les suivantes :

  1. Coordination et représentation de CINOV auprès des organisations internationales
  2. Information au conseil d'administration, syndicats et chambres régionales
  3. Accompagnement à l’export

 

- Comment la fédération accompagne-t-elle ses adhérents à l’export ?

Nous avons créé en 2014 un club export réunissant une cinquantaine d’adhérents. Le club propose d’une part des animations en partenariat avec des services d’aide à l’export, d’autre part une mise en réseau favorisant des activités conjointes à l’étranger. Nous préparons par exemple un nouveau déplacement le 31 janvier à Bruxelles à la rencontre de nos institutions européennes. Cette journée sera ouverte aux adhérents de CINOV intéressés. Le club est en relation avec la commission internationale de la CPME et bénéficie ainsi entre autres d’opportunités de missions d’études dans un grand nombre de destinations.


Trophée de l'investissement local

  • cinov normandie trophée investissement local

CINOV Normandie soutient les projets participant à la croissance et à l'attractivité de leur région. 

Afin de récompenser les actions menées par les collectivités du Calvados pour la croissance de leurs territoires et l'attractivité de leur patrimoine, CINOV Normandie, la Fédération des Travaux Publics de Normandie et l'Union Amicale des Maires Calvados lancent les Trophées de l'Investissement Local.

Aménagement de places, éclairage public, fibre optique, aires de covoiturage, pistes cyclables...

Ce Trophée s'adresse à la fois aux collectivités ayant mené récemment des travaux pour votre commune/communauté de communes, ainsi qu'aux entreprises. 

Vous êtes une entreprise et vous avez réalisé un projet dont vous êtes fière ? Soyez source d'inspiration !

Envoyez votre candidature pour participer aux Trophées de l’Investissement Local et voir vos initiatives récompensées !

Inscriptions jusqu'au 10 octobre, formulaire et règlement disponibles sur le site Internet : www.frtpnormandie.fr

Pour plus d'informations : trophees14@fntp.fr ou 02.35.61.02.71


Succès pour l’Action collective de formation initiée par CINOV

En tout début d’année, CINOV a convaincu les partenaires sociaux de la branche de l’importance d’apporter aux entreprises une offre de formation spécifique en vue de la mise en œuvre du RGPD (règlement général de protection des données). Une action collective nationale (ACN) de formation a donc été construite en un temps record.

Lancée de manière effective début avril, elle a permis de former en cinq mois 1400 salariés (travaillant dans plus de 500 entreprises).


Outre l’actualité du sujet (le règlement européen est entré en vigueur le 25 mai dernier), ce succès s’explique aussi par des critères de financement très avantageux décidés par le FAFIEC :
Les coûts pédagogiques de cette action sont intégralement pris en charge par le FAFIEC : comme pour toute ACN, ce financement ne s’impute pas sur l’enveloppe « plan de formation » des entreprises. 
A titre exceptionnel (jusqu’à fin 2018), tout départ en formation dans le cadre de l’ACN « RGPD » ne s’impute pas sur le quota annuel d’actions collectives dont bénéficie chaque entreprise de la branche.
 
Rappelons que CINOV a également co-organisée avec la CPME un webinar sur le RGPD le 13 juillet dernier.
 
N’hésitez pas à en parler à vos collaborateurs et à vous rendre sur la plateforme ACN du FAFIEC pour toute précision.


Actions d'influence : CINOV se mobilise pour ses adhérents en septembre

  • Une délégation de 8 personnes a représenté CINOV au congrès international de la FIDIC.
    Consultez le compte-rendu
     
  • CINOV a été auditionné le 6 septembre dans le cadre d’une mission ministérielle confiée par la Ministre de la Cohésion des Territoires à Yves Laffoucrière (Action Logement Groupe) sur la simplification des réglementations dans la construction. Un second échange est prévu avec CINOV  le 4 octobre.

  • CINOV Ingénierie Bâtiment-Infrastructures-Coordination a rencontré le 12 septembre avec SYNTEC Ingénierie le cabinet du Premier ministre pour évoquer les complémentarités entre ingénieries publiques et privées au moment où le gouvernement s’apprête à créer l’Agence Nationale de Cohésion des Territoires qui aura pour mission de répondre au besoin de lutte contre les fractures territoriales et appuyer les collectivités locales en ingénierie principalement publique.

Green Solutions Awards 2018 : Les lauréats français

  • gsa 2018

Les Green Solutions Awards récompensent les projets de construction durable, avec pour objectif d'inspirer le marché et d'inciter les professionnels à adopter des pratiques plus durables.

Cette année, CINOV est de nouveau partenaire de cet évènement international, où les lauréats français rencontrent ensuite les lauréats des autres pays. La nouveauté de cette édition 2018 est le jury d'étudiants, rassemblant 14 écoles partenaires. Le 20 septembre,13 projets ont été récompensés. Ces 13 lauréats participeront à la finale internationale le 6 décembre, lors de la COP24. 

Découvrez les lauréats français 2018 : 

Catégorie Grand Prix Ville Durable
Lauréat :Quartier de la Fleuriaye
Mention du jury : Ateliers Jourdan – Corentin - Issoire
Mention du jury : Ecoquartier Molière – Les Mureaux
Mention du jury: Ecoquartier Coeur de Ville - La Possession

Prix du Public "Quartiers"Lauréat : Ecoquartier Coeur de Ville - La Possession

Grand Prix Infrastructure Durable
Lauréat : Station de recharge hydrogène pour bâtiments Smart Grid
Mention du jury 1 et sélectionné également pour la finale:  Toilettes publiques à économie d’eau

Prix du Public - Infrastructure
Lauréat : Travaux de protection contre l’érosion de la plage de La Baule et captage d’eau de mer filtrée par le système breveté ECOPLAGE®

Grand Prix Construction Durable
Lauréat : DeltagreenMention du jury : Lowcal

Grand Prix Rénovation Durable
Lauréat : Eco-rénovation du siège de KTR France
Mention du jury : Ecole maternelle des Boutours

Prix Energie & Climats Tempérés
Lauréat : DogeMention du jury : Maison de l'Ile de France
Mention du jury : Tri Pemorch Bihan
Mention du jury : HEM Réhabilitation Energiesprong
Mention du jury : Avenidor

Prix Energie & Climats Chauds
Lauréat : Médiathèque du Sud Sauvage
Mention du jury : 86 Copaya

Prix Bas Carbone
Lauréat : La RucheMention du jury : Lowcal
Mention du jury : CFA BTP de Blois
Mention du jury : ALSH de Rieux

Coup de coeur du jury : Les 7 pavillons de la grotte de la Salamandre

Prix Santé & Confort
Lauréat : Ecole maternelle des Boutours
Mention du jury : CNSD – Centre National des Sports
Mention du jury : Mozaïk

Prix Smart Building
Lauréat : Technopole

Prix du public - Bâtiments
Lauréat : Eco-rénovation du siège de KTR France

Prix des étudiants - Bâtiments
Lauréat : Maison de l'Ile de France
Mention du jury : La Ruche
Mention du jury : Centre d'hébergement d'urgence à Ivry-sur-Seine

En savoir plus sur les projets 


BIM d'Or 2018 : Découvrez les lauréats des 12 prix

    • bim dor 18 jmgsa
    • bim dor 18
  • Précédent
  • Suivant

Ce lundi 17 septembre avait lieu, au Pavillon Dauphine, la remise du trophée du BIM d'Or 2018. Cette cérémonie, organisée par les Cahiers Techniques du Bâtiment et Le Moniteur, a récompensé 12 lauréats.  

CINOV est un partenaire historique du BIM d'Or : la fédération CINOV, CINOV-IT et CINOV Ingénierie Bâtiment-Infrastructures-Coordination sont partenaires de cet événement depuis la première édition. CINOV était représenté au sein du jury par Julien Mercier, pilote du GT BIM et Transition numérique et Président de la région CINOV Auvergne. Le président de CINOV Ingénierie, Jean-Marc Gallet de Saint Aurin, a remis le prix au lauréat du projet inférieur à 5000 m².

 

Cette 5ème édition du BIM d'Or à une nouvelle fois vu des projets très intéressants participer. Un adhérent CINOV Sypaa à d'ailleurs participé à la réalisation d'un des projets nommés. Il s'agit de Patrick Delaporte Arnal qui a participé aux études de faisabilité et de programmation 2016-2018 pour le projet "Mise en place d'un management immobilier lié à la transition numérique pour la gestion du patrimoine immobilier de l'université de Caen Normandie. - Découvrir la présentation du projet
OTCE, structure adhérente à CINOV Ingénierie Bâtiment-Infrastructures-Coordination, a participé au projet de la maison de santé à Prat-Bonrepaux, coup de coeur du jury 2018. -Découvrir la présentation du projet

 

Au cours de cette soirée 10 BIM d'argent ont été remis, 1 pour chaque catégorie, 1 prix coup de coeur du jury, et enfin le BIM d'or.

Découvrez les projets lauréats :

 

► Lauréat du BIM d'Or 2018 Chantier de dépollution et de déconstruction de la raffinerie de Dunkerque (Nord)

MOA : Colas Environnement.
MOE : BIMbyCo.
Entreprise: MCD Colas.

 Retrouvez les nommés de la catégorie projets d’une superficie supérieure à 40 000 m² en rénovation, dont fait partie le BIM d'or 2018

 

► Lauréat de la catégorie projet inférieur à 5000 m², en neuf ou en rénovation Open innovation center du CEA à Grenoble

MOA : CEA Grenoble. 
MOE : Chabanne et Partenaires.

► Retrouvez tous les nommés de la catégorie projet inférieur à 5000 m² en neuf ou en rénovation 

 

► Lauréat de la catégorie bâtiments neufs, dont la superficie est comprise entre 5000 et 40 000 m² Immeuble de logements sociaux "Graphites" à Paris

MOA : ICF Habitat La Sablière.
MOE : TRAA.
Entreprise : Legendre.

► Retrouvez tous les nommés de la catégorie bâtiments neufs dont la superficie est comprise entre 5000 et 40 000 m² 

 

► Lauréat de la catégorie bâtiments rénovés, dont la superficie est comprise entre 5 000 et 40 000 m² Rénovation du siège social de la MAAF à Niort (Deux-Sèvres)

MOA : MAAF.
MOE : Hobo Architecture avec AIA Ingénierie, Cap Ingelec, Arup Berlin.
Entreprises : Hervé Thermique (CVC et plomberie), Steco (électricité), DL Atlantique, ECBL (gros œuvre), Sodeire (BET structure), Coveris (façade).

► Retrouvez tous les nommés de la catégorie bâtiments rénovés dont la superficie est comprise entre 5 000 et 40 000 m²

 

► Lauréat de la catégorie bâtiments neufs d’une superficie supérieure à 40 000 m² Tour des Jardins de l'Arche à La Défense

MOA : ADIM Paris Ile-de-France (filiale de Vinci  Construction France)
MOE : Ateliers 2/3/4. BET Façade : Arcora.
Entreprise et AMO BIM : Vinci Construction France

► Retrouvez tous les nommés de la catégorie bâtiments rénovés neufs d’une superficie supérieure à 40 000 m²

 

► Lauréat de la catégorie projets d’une superficie supérieure à
40 000 m² en rénovation 
Réhabilitation EnergieSprong des résidences Noirettes & Grand Bois à Vaulx-en-Velin (Rhône)

MOA : Est Métropole Habitat (EMH).
Partenaires : Denizou (économiste), Atelier Metis (architecte), Voxoa (AMO), BIM in Motion (AMO BIM). 
Entreprise générale : Citinea.

► Retrouvez tous les nommés de la catégorie projets d’une superficie supérieure à 40 000 m² en rénovation

 

► Lauréat de la catégorie projets d’infrastructures Interconnexion entre la gare SNCF de Saint-Cloud et la nouvelle gare du Grand Paris Express

MOA : SNCF Mobilité.
MOE : SNCF Réseau DG IDF Pôle études / AREP.

 Retrouvez tous les nommés de la catégorie projets d’infrastructures 

 

► Lauréat de la catégorie projets d'exploitation/maintenance BIM in BeIncity (Lyon)

MOA : Caisse d’Épargne Rhône-Alpes.
MOE et entreprise : Engie Cofely

 Retrouvez tous les nommés de la catégorie projets d'exploitation/maintenance

 

► Lauréat de la catégorie bâtiments à l'international National Research Oncology Center (NROC) à Astana (Kazakhstan)

MOA : Nazarbayev University, Astana.
MOE : Vinci Construction Grands Projets.
Entreprise : Vinci Construction Grands Projets.

► Retrouvez tous les nommés de la catégorie bâtiments à l'international

 

 Lauréat de la catégorie Infrastructures à l'international Etudes du premier tronçon de la ligne de métro aérien de Bogotá (Colombie)

MOA : Financiera de desarollo nacional.
MOE : Systra/Ingetec

 Retrouvez tous les nommés de la catégorie Infrastructures à l'international

 

► Lauréat de la catégorie Démarche pionnière originale Hilti BIM box

Entreprise : Hilti France.

► Retrouvez tous les nommés de la catégorie Démarche pionnière originale

 

 Coup de coeur du jury Energie 3D Construction : Maison de santé à Prat-Bonrepaux (Ariège)

MOA :  Communauté de commune Couseran-Pyrénées 

MOE : Branger et autres, associés à C+B Architectures.

 

Pour en savoir plus sur ces projets et savoir ce qui a été particulièrement apprécié par le jury, consultez cet article


Lancement du groupe LinkedIn SYPAA

Le groupe LinkedIn du SYPAA est un grand réseau professionnel ouvert à tous les acteurs du projet d'architecture, d’aménagement et d'urbanisme. Depuis plus de 20 ans, le SYPAA, aujourd’hui CINOV SYPAA, défend les intérêts des Programmistes et de tous les professionnels qui contribuent à la pratique de ce métier.

Rejoindre le groupe : AMO Programmistes | Architecture | Aménagement | Urbanisme


CINOV GIAc réalise une série de vidéos sur le métier d'acousticien

CINOV GIAc vient de mettre en ligne une série de vidéos sur le métier d'acousticien

Pratiquant un métier encore peu connu très différent de celui d’ingénieur du son ou l’audioprothésiste, les acousticiens sont sortis depuis longtemps de leurs salles concerts et interviennent désormais dans tous les espaces de notre vie quotidienne.Ils répondent à nos exigences fondamentales : dormir dans le silence, se concentrer dans le calme, écouter sereinement un professeur, s'amuser sans gêner les autres... et travailler avec efficacité. 

Ces sujets, loin d'être anecdotiques, sont rarement bien gérés ce qui génère de l'inefficacité, du stress et des maladies qui coûtent une fortune : 57 Milliards d'euros sont gaspillés chaque année en France à cause de la mauvaise qualité des ambiances sonores selon une étude 2016 du Conseil National du Bruit et de l'ADEME. 

L'acousticien intervient ainsi dans nos logements, nos bureaux, l'école de nos enfants, notre université, nos lieux de sports et de loisirs, nos usines, autour de nos routes et aéroports... bref partout ! 

Pour découvrir quelques-unes des facettes de ce métier d'avenir encore mystéieux, une série de vidéos présentées par FAFIEC et CINOV GIAc, et réalisées par Scientifilms sont accessibles en cliquant sur le lien suivant. 

Acousticien, un métier aux 1000 facettes


Nouvelles modalités de dépôt et de publicité des accords collectifs

Publicité des accords dans une base de données nationale

La loi Travail du 8 août 2016 rend obligatoire la publication de tous les accords collectifs sur une base de données nationale, quel que soit leur niveau de conclusion (notamment accord de branche ou accord d’entreprise).

Ainsi, les accords collectifs conclus depuis le 1er septembre 2017 doivent, en principe, tous être publiés dans cette base afin d’être consultables par tout un chacun sur le site www.legifrance.gouv.fr

Seuls les accords suivants ne sont pas concernés par la publicité :

- Les accords d’intéressement et de participation
- Les plans d’épargne interentreprises
- Les plans d’épargne pour la mise à la retraite collectifs
- Les accords relatifs au plan de sauvegarde de l’emploi
- Les accords de performance collective

Ces accords doivent cependant, comme tous les autres accords collectifs, être déposés.

A noter : Jusqu’au 1er octobre 2018, la publication anonymisée (version ne comportant pas les noms et prénoms des négociateurs et des signataires) des accords est obligatoire.

A compter du 1er octobre 2018, l’anonymisation sera effectuée sur demande des signataires. Les parties peuvent acter qu’une partie de l’accord ne doit pas faire l’objet de la publication sur la base de données nationale. Cet acte doit indiquer les raisons pour lesquelles l’accord ne doit pas faire l’objet d’une publication intégrale, cette motivation étant toutefois sans incidence sur la légalité de l’accord.

Le dépôt des accords collectifs

Pour mettre en œuvre la nouvelle obligation légale de publicité des accords collectifs, les modalités de dépôt des accords ont été modifiées. En effet, le dépôt est désormais entièrement dématérialisé et doit s’effectuer, depuis le 28 mars 2018, sur le site www.teleaccords.travail-emploi.gouv.fr.

Les pièces à fournir dans le cadre du dépôt en ligne sont les suivantes :

- La version intégrale du texte en pdf de préférence (version signée des parties)
- L’ensemble des pièces constitutives du dossier de dépôt : une copie du courrier, du courrier électronique ou du récépissé ou d'un avis de réception daté de notification du texte à l'ensemble des organisations représentatives à l'issue de la procédure de signature ;
- Pour les textes soumis à la publicité, la version publiable du texte (dite anonymisée) obligatoirement en .docx dans laquelle est supprimée toute mention de noms, prénoms, paraphes ou signatures de personnes physiques, et le cas échéant, sans mention de données occultées ;
- L’acte signé motivant cette occultation. Nous vous rappelons qu’il est désormais possible de conclure des accords d’entreprise par référendum dans les TPE, ces accords devant être ratifiés à la majorité des 2/3 des salariés pour être valables. Ces accords doivent être déposés selon les modalités rappelées ci-dessus.

Vous devez également transmettre un exemplaire de votre accord d’entreprise à la branche, par mail :


Qui sont les lauréats des Trophées de la Construction 2018 ?

    • trophées de la construction 2018 remise prix jmgsa 5
    • trophées de la construction 2018 remise prix jmgsa 4
    • trophées de la construction 2018 remise prix jmgsa
    • trophées de la construction 2018 remise prix jmgsa 2
    • trophées de la construction 2018 remise prix jmgsa 3
    • trophées de la construction les lauréats 2018
  • Précédent
  • Suivant

Ce mercredi 12 septembre avait lieu la remise des Trophées de la Construction 2018, organisée par Batiactu et le Groupe SMA. Parmi 140 projets participants, 21 ont été distingués pour leur innovation. 

Les Trophées de la Construction récompensent, depuis 17 ans, les réalisations les plus innovantes du secteur de la construction. Cette année, Jean-Marc GALLET de SAINT AURIN, Président de CINOV Ingénierie Bâtiment-Infrastructures-Coordination, a remis son prix au lauréat de la catégorie "solutions techniques : produits, matériaux, systèmes constructifs" : SIKA France pour leur Procédé d’impression de béton en 3D

Découvrez les 21 lauréats de cette édition 2018. 

Grand Prix du Jury
ECO CFA BTP de la Charente - Chasseneuil-sur-Bonnieure (16).

Prix Spécial du Jury
Centre d’hébergement d’urgence - Ivry-sur-Seine (94).

Mention BIM
Médiathèque Marie Curie – Saint-Michel-sur-Orge (91).

Lauréat prix construction - bâtiment tertiaire, bureaux
Le Doge – Lomme (59).

Lauréat prix construction - ERP
Nouvelle gare de Lorient-Bretagne Sud – Lorient (56).

Lauréat prix construction - logement individuel
La maison plissée – Paris (75).

Lauréat prix construction - logements collectifs
Impasse Marie-Blanche – Paris (75).

Lauréat prix rénovation - bâtiment tertiaire, bureaux
Siège du Syndicat des Eaux et de l’Assainissement Alsace-Moselle – Schiltigheim (67).

Lauréat prix rénovation - ERP 
Médiathèque Marie Curie – Saint-Michel-sur-Orge (91).

Lauréat prix rénovation - logement individuel
Transformation d’une église en maison d’habitation – Tavey (70).

Lauréat prix rénovation - logements collectifs
Réhabilitation et résidentialisation de 90 logements collectifs – Le Havre (76).

Lauréat prix Spécial Chantier de moins de 150m² 
Restauration du moulin à vent de la Borie – Hures-la-Parade (48).

Lauréat prix métiers d'art
Restauration du moulin à vent de la Borie – Hures-la-Parade (48).

Lauréat prix infrastructures
Un trait dans le paysage – Saint-Omer (62).

Lauréat prix aménagement extérieur, paysagisme
Déambulons Terra Botanica – Angers (49).

Lauréat prix outils et solutions numériques pour le chantier : logiciel
SEDexpress. Par le CSTB.

Lauréat prix outils et solutions numériques pour le chantier : service
MonDocUnique Prem’s. Par l’OPPBTP. Réalisation agence Wunderman.

Lauréat prix solutions techniques : produits, matériaux, systèmes constructifs
Procédé d’impression de béton en 3D.

Lauréat prix solutions techniques : équipements numériques, objets connectés
Smartcem®, le béton connecté.

Lauréat trophée des lecteurs de Batiactu : chantier
Passerelle piétonne Cœur d’Orly – Orly (94).

Lauréat trophée des lecteurs de Batiactu : service
Trianon Store. Par Trianon Résidences.

Découvrez l'ensemble des projets lauréats, leurs intervenants et l'avis du jury


La Lettre du Management Immobilier N° 798 du 05 septembre 2018 par l'association APOGÉE

Découvrez La Lettre du Management Immobilier N° 798 du 05 septembre 2018 par l'association APOGÉE

Consultez le programme des évènements APOGÉE de septembre à décembre 2018


Offre spéciale : abonnement Reef Classique / logiciel Elodie

  • banniere cstb cinov prolongations 2018 article

Dans le cadre du partenariat CSTB-CINOV Ingénierie, l'ensemble des adhérents CINOV peut bénéficier des actions promotionnelles de la rentrée.

Accéder au catalogue web CSTB-CINOV 2018 (Éditions)

PROLONGATIONS > Bon de commande "offre spéciale" : Reef Classique / Logiciel Elodie 


REMISES DANS LE CADRE DE L’OPÉRATION DE RENTRÉE « OFFRE SPÉCIALE » :

Offre spéciale valable jusqu’au 15 octobre 2018, valable exclusivement pour une première souscription à un abonnement Reef Classique, valable via le bon de commande spécifique ou via la boutique avec le CODE RÉDUCTION correspondant :

30% de remise sur l’abonnement annuel au Reef Classique (1 an, 1 utilisateur) soit 482,30€ HT au lieu de 689€ HT | CODE RÉDUCTION W810-30

20% de remise sur l’abonnement annuel au Reef Classique (1 an, 2 utilisateurs) soit 738,61€ HT au lieu de 923,26€ HT | CODE RÉDUCTION W810-20

20% de remise sur l’abonnement annuel au Reef Classique (1 an, 3 utilisateurs) soit 764,46€ HT au lieu de 955,57€ HT | CODE RÉDUCTION W810-20

 

Offre de réabonnement valable jusqu’au 31 décembre 2018, vous bénéficiez d’un tarif préférentiel pour votre réabonnement au Reef Classique, en fonction de votre nombre d’année d’ancienneté : Valable via le bon de commande spécifique

1 an d’ancienneté

22% de remise sur le réabonnement annuel au Reef Classique (1 an, 1 utilisateur) soit 537,42€ HT au lieu de 689€ HT

17% de remise sur le réabonnement annuel au Reef Classique (1 an, 2 utilisateurs) soit 766,31€ HT au lieu de 923,26€ HT

17% de remise sur le réabonnement annuel au Reef Classique (1 an, 3 utilisateurs) soit 793,13€ HT au lieu de 955,57€ HT

2 ans d’ancienneté

23% de remise sur le réabonnement annuel au Reef Classique (1 an, 1 utilisateur) soit 530,53€ HT au lieu de 689€ HT

18% de remise sur le réabonnement annuel au Reef Classique (1 an, 2 utilisateurs) soit 757,07€ HT au lieu de 923,26€ HT

18% de remise sur le réabonnement annuel au Reef Classique (1 an, 3 utilisateurs) soit 783,57€ HT au lieu de 955,57€ HT

 

Offre spéciale valable jusqu’au 15 octobre 2018, valable exclusivement pour une première souscription à un abonnement au logiciel Elodie, valable via le bon de commande spécifique ou via la boutique avec le CODE RÉDUCTION correspondant :

10% de remise sur l’abonnement au logiciel Elodie (1 an, 1 utilisateur) soit 810€ HT au lieu de 900€ HT | CODE RÉDUCTION W810-10

 

 

REMISES VALABLES SUR NOTRE BOUTIQUE EN LIGNE JUSQU’AU 31 DÉCEMBRE 2018 :

25% de remise sur les DTU et NF DTU (format papier et numérique)
CODE RÉDUCTION : W810-25

 

15% de remise sur les DVD et services en ligne à abonnement, en version mono-utilisateur et multi-utilisateurs (hors « Offre spéciale »)
(Reef Classique DVD, Reef DTU DVD, Reef Premium, Reef Classique, Reef Classique Plus, Reef Décennale, Reef DTU, Reef DTU Plus, Reef Corps d’état, Reef Corps d’état Plus, Toutes les Thématiques en ligne et Bati CCTP) pour le premier abonnement

CODE RÉDUCTION : W810-15


10% de remise sur les logiciels figurant sur la boutique en ligne CSTB Éditions, en version monoposte/mono-utilisateur.

CODE RÉDUCTION : W810-10

5% de remise sur les livres (format papier et numérique)

CODE RÉDUCTION : W810-5


Martina Kost, désignée pour animer le GT Audit énergétique

Dirigeante du bureau d'études B4E, Martina Kost a récemment été désignée pour animer le GT Audit Énergétique.


  • Pouvez-vous nous présenter le GT Audit énergétique ?

L’exercice des audits énergétiques sont régis par des textes réglementaires (arrêté du 24 novembre 2014 relatif aux modalités d’application de l’audit énergétique). Le contexte actuel ne permet de garantir des conditions d’exercice saines et qualitatives pour les acteurs de la filière. Ces audits concernent les domaines du bâtiment, l'industrie et le transport. Nous avons créé un groupe intersyndical, ouvert et agile pour la défense des prestataires indépendants.

 

  • Quelle est la feuille de route du GT ?

Nous nous sommes fixés 4 objectifs principaux :

1. Proposer des modifications concrètes de l’arrêté du 24 novembre 2014 afin d’améliorer la qualité des audits et les conditions d’exercice de la profession.

2. Affirmer la pertinence d’une prestation indépendante et impartiale

3. Promouvoir les prestations de qualité technique

4. Devenir leader d’un regroupement d’acteurs et l’interlocuteur privilégié des décideurs publics

 

  • Quels sont les enjeux liés à l’audit énergétique?

Qualité et indépendance, les deux piliers de l’audit énergétique sont aujourd’hui menacés.  Pour CINOV le couple INDEPENDANCE-QUALITE fait partie de la charte déontologique à laquelle adhérent tous ses membres. Aujourd’hui, la multiplication de pratiques déloyales (prestations de moindre qualité, à moindre coût) fait peser sur la filière une menace en termes de marché, d’emplois et de perte d’un savoir-faire technique enrichie au fil du temps. Pour ces prestations au rabais,  la qualité n'est plus celle espérée par les pouvoirs publics.

 

  • Comment les acteurs de CINOV peuvent-ils y répondre ?

 Par un travail en commun, en associant des prestataires indépendants au sens large. Le GT Audit énergétique sera force de proposition auprès des décideurs publics.


Etude OPIIEC - Portrait statistique régional de la branche BETIC

L'OPIIEC a publié les résultats de son étude sur l'état des lieux régional de la branche des métiers du numérique, de l'ingénierie, des études, du conseil et de l'évènement.

Chiffres clés  de la branche BETIC en 2016 :

  • 837 455 salariés 
  • 77 900 établissements
  • 110 Milliards de chiffre d’affaires

Les principaux objectifs de l'étude :

  • Réaliser un état des lieux statistique régional des établissements, des emplois et des métiers
  • Analyser la situation de la Branche, les profils des salariés, les besoins en recrutement et la main d’œuvre disponible
  • Recenser l’offre de formation initiale et continue menant aux métiers de la Branche

L'étude a été réalisée au niveau national, ainsi qu'au niveau régional (Auvergne Rhône-Alpes, Bourgogne Franche-Comté, Bretagne, Centre Val de Loire, Grand Est, Hauts-de-France, Île-de-France, Normandie, Nouvelle Aquitaine, Occitanie, Pays de la Loire, Provence-Alpes-Côtes d'Azur et Corse)

Consultez les rapports 10 régions et l'étude au national