COVID-19 : Témoignage Magali Gabriele directrice du cabinet "Facile Ergonomie" et adhérente CINOV Ergonomie

Interview

Magali Gabriele, directrice du cabinet « Facile Ergonomie »

  • cartecinov verbatim linkedln 520x320 mg

Créé en 2016, Facile Ergonomie, qui accompagne les entreprises dans le domaine des risques professionnels, physiques et psychologiques, est spécialisé dans la prévention liée à l’erreur humaine et la recherche de performance.

Quel a été l’impact du Covid 19 sur votre activité et comment envisagez-vous les semaines et les mois à venir ?

Tout s’est complètement arrêté dès le deuxième jour du confinement, que ce soit les missions en cours ou les projets que je devais contractualiser en 2020. Mon activité est donc très impactée dans l’immédiat et j’ai peur que les reports de projet se transforment en annulation, les budgets alloués à la prévention des risques risquant d’être considérés comme la 5ème roue du carrosse !

En attendant, pour me rendre utile et participer à l’effort collectif, je prends des nouvelles de mes clients et je les conseille gratuitement, par exemple sur la gestion du temps, entre télétravail et suivi scolaire des enfants. Je participe aussi à deux initiatives de conseil en ergonomie solidaire, dont celle proposée par CINOV Ergonomie aux entreprises qui ont maintenu de l’activité et qui doivent s’adapter au contexte actuel.

Quelles démarches avez-vous initiées ?

J’ai la chance de ne pas avoir de salarié. Mais je ne peux bénéficier d’aucun des dispositifs proposés par l’état, parce que j’ai encaissé une facture importante en janvier. Ma comptable me conseille en outre de ne pas demander de report de charges et de les payer tant que j’ai la trésorerie pour le faire.

Comment vous sentez vous accompagnée dans cette gestion de crise ?

Ma comptable est très présente et c’est d’autant plus précieux qu’elle connait très bien la situation de l’entreprise. Elle suit l’actualité, ce qui fait que je n’ai pas eu à perdre de temps à analyser les textes, je regarde tout de même d’un œil les informations envoyées par CINOV pour vérifier qu’elle ne commet pas d’erreur.

Quel est votre ressenti face aux décisions prises par le gouvernement ?

Le temps de réaction préalable aux décisions prises en matière sanitaire interroge la citoyenne que je suis sur la confiance qu’on peut accorder au gouvernement. Quant aux mesures économiques, elles sont très importantes, à tel point que je m’inquiète des incidences que cela aura à terme sur nos charges et nos impôts. Enfin, j’aimerais que le gouvernement sollicite les ergonomes pour anticiper la reprise : en tant que spécialistes des questions du travail, nous avons des solutions pour concilier la santé au travail et la performance économique, c’est une expertise dont on aura besoin demain.