3 article(s) consultable(s) pour 04 November 2016 dans la catégorie CINOV TEN

#ConfPollutec - "La prise en compte de la continuité écologique des cours d’eau par les propriétaires de moulins » le 1er décembre à 16h45

La Fédération CINOV organise une conférence « La prise en compte de la continuité écologique des cours d’eau par les propriétaires de moulins » le 1er décembre de 16h45 à 17h30 sur le Forum Village Mer, Milieux aquatiques et Littoral.
Au cours d’une table ronde, les intervenants discuteront du cas de la restauration de la continuité écologique des cours d’eau, en particulier de la prise en compte de la présence des moulins.


Avec :

  • Christian ROMANEIX, Cabinet Conseil Eau Environnement
  • Jean-Michel CARDON, ONEMA
  • Alain EYQUEM, Président de la Fédération des Moulins de France (FDMF)
  • Michel ANDREU, propriétaire de moulin et trésorier de la FDMF

Retrouvez CINOV dans le hall 4, stand K 165

Demandez votre badge gratuit avec le code CAE
Participez à la vie du stand CINOV
Contact : CINOV Territoires & Environnement –


#ConfPollutec – « Quelle ingénierie pour la mise en œuvre d’actions de restauration de continuité écologique ? » le 1er décembre à 16h15

L’OPQIBI organise, en partenariat avec la Fédération CINOV,  une conférence « Quelle ingénierie pour la mise en œuvre d’actions de restauration de continuité écologique ? » le 1er décembre de 16h15 à 17h00 sur le Village Génie et Ingénierie écologique.


Notion introduite en 2000 par la directive cadre sur l’eau, la continuité écologique d’un cours d’eau est définie comme la libre circulation des organismes vivants et leur accès aux zones indispensables à leur reproduction, leur croissance, leur alimentation ou leur abri, le bon déroulement du transport naturel des sédiments ainsi que le bon fonctionnement des réservoirs biologiques. En France, plus de 60 000 ouvrages ont été recensés sur les cours d’eau et sont potentiellement des obstacles à la continuité écologique (barrages, écluses, seuils ou encore anciens moulins désaffectés barrent les cours d’eau). Si environ 2 000 obstacles sont utilisés pour la production d’électricité, la grande majorité d’entre eux, en revanche, est sans usage avéré.


La directive cadre européenne (DCE), la loi sur l’eau de décembre 2006, le plan national de gestion pour l’anguille et la loi du Grenelle I avec son objectif de mise en place d’une « trame verte et bleue », ont convergé vers la nécessité d’assurer la continuité biologique entre les grands ensembles naturels (trame verte) et dans les milieux aquatiques (trame bleue). Face à ces enjeux, les maîtres d’ouvrage (publics ou privés) ont besoin de pouvoir se reposer sur des prestataires d’ingénierie compétents pour les accompagner dans leurs projets. Comment identifier ces prestataires ? Quelle est l’offre de prestations existante ? Telles seront les principales questions abordées lors de cet atelier, en se basant sur des cas concrets.


Avec :

  • Pierre AUDIFFREN, CINOV-TEN
  • Un représentant de l’ONEMA
  • Un maître d’ouvrage
  • Stéphane MOUCHOT, Directeur Général de l’OPQIBI


 

Retrouvez CINOV, l’OPQIBI et l’AITF dans le hall 4, stand K 165

Demandez votre badge gratuit avec le code CAE
Participez à la vie du stand CINOV
Contact : Stéphane Mouchot –


#ConfPollutec - "Le développement des missions de suivi environnemental de chantiers (...)" le 29 novembre à 14h45

La Fédération CINOV organise une conférence « Le développement des missions de suivi environnemental de chantiers : restauration de lônes du Vieux-Rhône (Compagnie Nationale du Rhône) et désengravement du Vieux-Rhône (La Métropole de Lyon). » le 29 novembre de 14h45 à 15h30 sur le Forum Village Mer, Milieux aquatiques et Littoral.


L’objectif de la conférence est de montrer à travers deux exemples les bénéfices d’
une mission indépendante de suivi environnemental de chantiers en contexte naturel sensible.


Dans le premier exemple, l’environnementaliste est assistant du maître d’ouvrage et intervient aux côtés du maître d’œuvre. Il s’agit alors de veiller au respect des engagements réglementaires : préservation d’espèces végétales et animales, qualité des eaux, lutte contre les plantes invasives… Dans le second exemple, l’environnementaliste est intégré à l’entreprise travaux et l’aide à définir les moyens à mettre en œuvre pour parvenir aux objectifs environnementaux : reconstitution de mares, reconnaissances préalables avant intervention, gestion des plantes invasives…


Pour des chantiers particulièrement sensibles, l’intervention d’environnementalistes indépendants est nécessaire aux deux niveaux : auprès du maître d’ouvrage et auprès de l’entreprise. Les compétences requises sont étendues dans les différents champs de l’environnement : écologie, déchets, transport, eau, énergie, pédologie, air… Une bonne coordination entre intervenants est également une clé du succès d’un chantier à impact environnemental maîtrisé.


Avec :

  • Flora SEYTRE, chef de projet, Eco-Stratégie
  • Anne VALLEY, chef de projet, Eco-Stratégie
  • Intervention d’un maître d’ouvrage

Retrouvez CINOV dans le hall 4, stand K 165

Demandez votre badge gratuit avec le code CAE
Participez à la vie du stand CINOV
Contact : CINOV Territoires & Environnement –