5 article(s) consultable(s) pour June 2015 dans la catégorie CINOV TEN

Puissance2d.fr - 16 juin : "Evaluation environnementale : une charte d'engagement des bureaux d'études"

"Le Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie a organisé cet après-midi, 15 juin, une signature de la Charte d’engagement des bureaux d’études dans le domaine de l’évaluation environnementale. C’est une étape décisive pour des bureaux d’études qui n’étaient pas reconnus jusque-là par le Ministère. C’est aussi le fruit d’un long parcours : depuis 1976, les Bureaux d’études environnement ne sont pas reconnus par le Ministère, les études d’impact étant sous la responsabilité des maîtres d’ouvrage…" Lire l'article complet


Environnement-magazine.fr - 16 juin : "Évaluation environnementale : les bureaux d'études signent une charte d'engagement"

"Les deux fédération Syntec-Ingénierie et Cinov Territoires et environnement, qui dénoncent régulièrement la concurrence déloyale de l'ingénierie publique, ont signé ce lundi 15 juin, avec le ministère de l’Écologie, une « charte d'engagement des bureaux d'études dans le domaine de l'évaluation environnementale »." Lire l'article complet


Communiqué de presse - 15 juin : "Signature d’une charte aujourd’hui pour des études d'impact environnemental satisfaisantes"


Vers des études d'impact satisfaisantes !

Communiqué de presse
Paris, le 15 juin 2015
Charte d'engagement des bureaux d'études dans le domaine de l'évaluation environnementale

Vers des études d'impact satisfaisantes !
D’un côté, des autorités qui dénoncent des études d’impact insatisfaisantes, de l’autre des procédures qui favorisent la non qualité des études d’évaluation environnementale… Après une concertation avec les parties prenantes, une première étape est franchie aujourd’hui. La signature ce jour de la Charte d’engagement des bureaux d’études dans le domaine de l’évaluation environnementale organisée à l’initiative du Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie doit favoriser désormais des études d’impact de qualité. Des bureaux d’études CINOV Territoires & Environnement ont répondu présents.

Le Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie a organisé cet après-midi, 15 juin, une signature de la Charte d’engagement des bureaux d’études dans le domaine de l’évaluation environnementale. C’est une étape décisive pour des bureaux d’études qui n’étaient pas reconnus jusque-là par le Ministère. C’est aussi le fruit d’un long parcours : depuis 1976, les Bureaux d’études environnement ne sont pas reconnus par le Ministère, les études d’impact étant sous la responsabilité des maîtres d’ouvrage…

Issue d’une concertation multi-partenariale entre les différentes parties prenantes, cette charte vise à créer un cadre clair adapté à tous les bureaux d’études, regroupant les thématiques de déontologie et de compétences.

Elle définit les engagements pris par les bureaux d’études intervenant dans le domaine des évaluations environnementales. Cette signature s’est faite après une introduction par la Commissaire Générale au Développement Durable et à la faveur d’une table ronde qui réunissait les participants à l’élaboration de cette charte pour une réflexion sur l’amélioration de la qualité des études d’impact.


Les bureaux d’études CINOV présents pour signer la Charte

S’exprimant au nom de CINOV Territoires & Environnement et des Bureaux d’études en environnement, Pierre Audiffren, Past-Président de CINOV Territoires et Environnement et dirigeant du Cabinet Ectare, s’est réjoui de l’avènement et de la signature de cette charte.
 
Au-delà de ces premières satisfactions, le travail se poursuit pour les bureaux d’études environnementalistes. En leur nom, Pierre Audiffren, a fait part au Ministère et aux partenaires présents de leur souhait de rendre la charte plus contraignante et a proposé d’introduire des échelons de progrès, avec un certain nombre de points à atteindre pour avoir le niveau 1 (engagement) puis 2, puis 3, dans des proportions à définir. Il a aussi rappelé que CINOV Territoires & Environnement a travaillé avec l’OPQIBI au renforcement des exigences des qualifications relatives aux évaluations environnementales et demande l’intégration de ce type de qualification par tierce partie dans les items de la charte.
 
Pierre Audiffren a souligné l’importance d’associer les bureaux d’études dans les groupes de travail du ministère et la gouvernance des commissions ou agences pour porter, à côté des scientifiques légitimes, des organisations environnementales, sociales, syndicales ou patronales représentant les entreprises, les points de vue spécifiques de l'ingénierie spécialiste des questions environnementales qui exercent dans le champ concurrentiel, pour des maîtrises d’ouvrages publiques et privées.

 
La fiche du syndicat :
1 - 2
Contact presse
Frédérique Lebon
Directrice de la communication
lebon@cinov.fr
06 08 92 12 35


TwitterLinkedInViadeoYouTube
 


Mise en place d'une formation dédiée au génie écologique

Dans le cadre de l’émergence du génie écologique et de la structuration de la filière, CINOV Territoires & Environnement obtient une subvention de l’Agence de l’Eau Seine Normandie pour la mise en place d’une formation dédiée en collaboration avec l’IPTIC. Cette formation a pour objectif d’amener les professionnels de la biodiversité à investir les missions d’AMO et de MOe auprès des maîtres d’ouvrages, afin d’être à même d’assurer le leadership des projets concernant la biodiversité. Elle s’adressera à tous les écologues et assimilés travaillant en bureaux d’études et souhaitant se former à la conduite de chantiers. La phase d’ingénierie pédagogique est assurée par un COPIL réunissant l’IPTIC, L’Agence de l’Eau et un groupe d’experts CINOV Territoires & Environnement œuvrant déjà dans ce domaine du génie écologique. La première session test devrait se dérouler à l’automne 2015 pour se traduire, après évaluation, par la mise en place de 5 ou 6 sessions de formations en 2016.
Le financement de l’Agence de l’Eau porte sur le coût de la phase ingénierie de formation, ainsi que sur le coût de la formation à la charge des futurs stagiaires.

Contact : CINOV Territoires & Environnement -

« Bâtiment et immobilier au cœur de la troisième révolution industrielle » le 3 juin à Lens

L’Association HQE organise le 3 juin à Lens une conférence « Bâtiment et immobilier au cœur de la troisième révolution industrielle ». Cette conférence présente le nouveau cadre de référence du bâtiment durable réalisé par l’Association QUE, qui a pour vocation d’aider le secteur du bâtiment et de l’immobilier à créer un cadre de vie durable pour tous.

La conférence se déroulera à :

l’Auditorium du Musée du Louvre-Lens

6 rue Charles Lecocq

62301 Lens

 Inscription


Contact : http://assohqe.org/hqe/