1 article consultable(s) pour 2019 dans la catégorie CINOV Sypaa

Que prévoit l’OPQTECC pour les programmistes ?

Depuis juin dernier, Gérard Pinot, président du Cinov Sypaa (syndicat des programmistes en architecture, aménagement et urbanisme) assure le poste d’Administrateur et Secrétaire Général Adjoint de l’OPQTECC. Il partage aujourd’hui ses objectifs pour les programmistes qualifiés et certifiés OPQTECC.  

Quelles sont vos expériences en lien avec la programmation ?

Cofondateur de la société de conseil en programmation et aménagement des lieux de travail tertiaire, Génie des lieux, créée en 1996, je suis retraité depuis octobre 2018. Je reste toutefois un acteur de la profession. En effet, je suis d’une part président du Cinov Sypaa depuis 2013 et d’autre part, président du collège AMO Cinov – Untec. Cette structure commune aux deux organisations œuvre à promouvoir les bonnes pratiques dans l’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage.

Depuis juin dernier, vous assumez également le poste d’Administrateur et Secrétaire Général à l’OPQTECC. Pourquoi avez-vous souhaité vous impliquer dans cet organisme ?

Il me semble important de faciliter les relations entre le SYPAA et l’OPQTECC. Concrètement, je veille à ce que les actions menées par le SYPAA et l’Untec au sein du collège AMO de CINOV, soient transmises à l’organisme de qualifications pour qu’il puisse les prendre en compte. Cette démarche est essentielle afin que les qualifications proposées par l’OPQTECC soient toujours en adéquation avec les enjeux du secteur.

En tant que représentant des programmistes, j’ai également pour objectif de développer la visibilité de l’OPQTECC au sein de la profession.

Vous débutez un mandat de 3 ans, quelles sont les actions que vous souhaitez mettre en place pour les programmistes qualifiés à l’OPQTECC ?

Le premier objectif à l’ordre du jour est de mettre en place une nouvelle qualification « Programmation – Exploitation – Maintenance » qui répond aux problématiques actuelles telle que la construction durable. Evidemment, je compte également participer à la mise à jour de la nomenclature OPQTECC, toujours en corrélation avec les besoins terrains.

Enfin, je souhaite mettre en place une communication plus soutenue auprès des adhérents Sypaa afin de les sensibiliser à l’utilité de se qualifier et de se certifier.

En quoi ces actions vous apparaissent nécessaires ? 

Il me semble primordial que les programmistes prennent conscience de l’intérêt de la qualification et de la certification pour eux comme pour la profession. Non seulement elles incitent à monter en compétence via l’obligation de formation dans le cadre du renouvellement, mais elles favorisent aussi une meilleure reconnaissance de la profession par les maîtres d’ouvrage. L’objectif final est de rappeler à tous que la qualification est un gage de prestations de qualité.

 

Lire la suite de l'article