7 article(s) consultable(s) pour October 2012 dans la catégorie CINOV Languedoc-Roussillon

Les résultats de l'étude EPAC au Salon de la Commande publique à Montpellier

  • cinov management emmanuelle weiss2

CINOV Management a saisi l’invitation de CINOV Languedoc Roussillon pour poursuivre sa tournée de présentation de l'étude EPAC sur l'achat de conseil par les TPE/PME au Salon de la Commande Publique et des Collectivités du Languedoc-Roussillon à Montpellier le 14 septembre dernier. La question qui fut posée à Emmanuelle Weiss, qui intervenait pour CINOV Management en tant que membre de la commission EPAC fut la suivante : les freins identifiés par les TPE PME pour l’achat de conseil sont-ils aussi ceux rencontrés par les petites collectivités, notamment la méconnaissance et les a priori sur les prestations du conseil ? Car preuve en est qu'à l'inverse, le conseil appelle le conseil, dès lors qu'il est testé.

Contact : Delphine Daude - 01 44 30 81 51 -  


Réaliser un équipement public : quels professionnels mobiliser ?

  • cinov lang roussillon

Co-animée par CINOV Languedoc-Roussillon et SWELIA, la table ronde "Réaliser un équipement public (constructions, traitement des eaux) : quels professionnels mobiliser ?" a largement mobilisé son public sur le Salon de la Commande Publique le 14 septembre à Montpellier au sein de l’atelier « L’ingénierie de proximité ». De l’AMO aux métiers de la maîtrise d’œuvre, les exemples et les bonnes pratiques mettaient en exergue les conditions pour recourir aux professionnels adaptés au territoire.

Contact : CINOV Languedoc-Roussillon - 04 67 69 75 01 -


L'assurance de l'ingénierie, la garantie de la Maîtrise d'Ouvrage

C’est un partenariat historique avec CINOV qui a conduit Odile Vidal et Vincent Paya de Montmiral à présenter au cours de l’atelier l’Ingénierie de Proximité le 14 septembre sur le Salon de la Commande publique à Montpellier l’enjeu assurantiel, sous l’angle de la responsabilité professionnelle. Une intervention qui avait toute sa place sur le salon de la Commande publique : les maîtres d’ouvrage ne sont pas toujours sensibilisés au fait que le premier poste, après les salaires, qui pèse sur un cabinet d’ingénierie est celui des assurances, ce qui déséquilibre parfois l’analyse de l’offre du maître d’ouvrage dans les consultations. Ce fut aussi l’occasion d’exposer une nouvelle garantie proposée au sein du groupe Verspieren, dont fait partie Montmiral, liée au rôle de la maîtrise d’œuvre dans l’atteinte des objectifs de performance énergétique et les éventuels contentieux.

Contact : CINOV Languedoc-Roussillon - 04 67 69 75 01 -


Mobilisation réussie pour aller à la rencontre des Maîtres d'ouvrage

  • stand cinov languedoc roussillon montpellier

Un grand bravo à la mobilisation de CINOV Languedoc-Roussillon, de son Président Alain Le Dosseur et de toute son équipe, qui ont entraîné dans leur sillage 6 syndicats de CINOV (CINOV GIAc, CINOV Industrie, CINOV Infrastructures, CINOV Management, CINOV R&H et  CINOV SYPAA) pour aller à la conquête des Maîtres d'Ouvrage publics sur le Salon de la Commande Publique et des Collectivités du Languedoc Roussillon les 13 et 14 septembre au Parc Expo de Montpellier. Le bilan : un stand réussi, bien placé et particulièrement visible pour tisser des liens hautement qualitatifs en région et gagner en notoriété, des liens resserrés entre des membres actifs et des partenaires historiques, des prospects chauds pour rejoindre notre organisation, des interventions de l’atelier l’Ingénierie de Proximité de grande qualité et une tombola Centenaire conviviale et originale. 

Xavier Roiret, Délégué Général CINOV


Le traitement des bio-déchets, des opportunités

  • cinov r h languedoc restauconcepteurs francis cabrol2

L’actualité environnementale et règlementaire pointe l’enjeu de la collecte et du traitement des déchets organiques. Il s’agit de passer en accéléré de la sensibilisation à l’intégration de solutions sur site innovantes, sous peine de lourdes sanctions. Des contraintes qui deviennent des opportunités lorsque ces solutions peuvent aussi produire de l’électricité à partir des déchets. Un sujet présenté par Francis Cabrol, Président de CINOV Restauration et Hôtellerie,  dans l’Atelier l’Ingénierie de Proximité au Salon de la Commande publique et des collectivités à Montpellier les 13 et 14 septembre et sur lequel nous reviendrons au Centenaire à Paris le 23 novembre au cours d’une table ronde avec Olivier Robin, PDG de notre partenaire Meiko.

Les nouvelles obligations issues du Grenelle  de l’environnement imposent une amélioration du taux de recyclage des matières organiques à 75% dès 2012 pour les déchets des entreprises et les emballages. Il s’agit de réduire de 15% les quantités partant à l’incinération ou au stockage. 

L’article 80 fixe les conditions que la mise en place d’une collecte sélective en vue de la valorisation des déchets pour les gros producteurs ou détenteurs de déchets organiques (restaurants de grande taille, cantines, grande distribution …) : « A compter du 01/01/2012, les personnes qui produisent ou détiennent des quantités importantes de déchets composés majoritairement de bio-déchets sont tenues de mettre en place un tri et, lorsqu’elle n’est pas effectuée par un tiers, une collecte sélective de ces déchets pour en permettre la valorisation de la matière de manière à limiter les émissions de gaz à effet de serre ou à favoriser le retour au sol.  »

L’article 81 limite, dans chaque territoire, les capacités d’élimination (incinération ou d’enfouissement des déchets) afin de favoriser la valorisation. Cette évolution doit être appréhendée en parallèle avec l’évolution de la TGAP (Taxe Générale sur les Activités Polluantes) en France qui sera multipliée par 2,5 en 6 ans à l'horizon 2015, à laquelle s’ajoutera l’application  de la  redevance  spéciale, fixée dans le code général des collectivités territoriales aux articles L 2224-13 à 17 et L 2333-76 à 80. Si encore hier, seulement 4 % des collectivités appliquaient cette redevance spéciale, aujourd’hui elles sont de plus en plus nombreuses à l’appliquer de façon rétroactive. 

L’Arrêté du 12 juillet 2011 (parution JORF N°0169 du 23 juillet 2011) donne bien le cadre des obligations de collecte sélective pour les gros producteurs ou détenteurs de bio déchets en vue de leur valorisation, avec la fixation des seuils pour les bio déchets  qui touchent des entreprises qui produisent au 1er janvier  2012  120 tonnes / an et pour arriver au  1er janvier 2016 à concerner ceux qui produisent 10 tonnes / an.

La circulaire du 10 janvier 2012 précise les modalités d’application  de l’arrêté du 12 juillet 2011. Le Producteur (ou Prestataire) est responsable de la gestion des bio déchets.  Le producteur de déchets doit prendre en compte 5 étapes : le tri et la collecte, la manutention et le transport, le prétraitement, le stockage, la valorisation des déchets,  sur site ou avec un prestataire externe.

Des chantiers pour nos professions de l’ingénierie et du conseil pour des missions d’AMO et de maîtrise d’œuvre !

Francis Cabrol, Président de CINOV Restauration et Hôtellerie, le syndicat des RESTAUCONCEPTEURS

Contact : Christine Crosnier -  


L'acoustique, la commune et le bruit

  • cinov giac la commune et le bruit

Alain Le Dosseur, Président de la Chambre Régionale CINOV Languedoc Roussillon, a animé sur le Salon des Commandes Publiques le 14 septembre en tant que membre du cabinet acoustique SERIAL (CINOV), l’une des séquences de l'atelier "L'ingénierie de Proximité", « L'acoustique, la commune et le bruit », une intervention tonique rappelant aux maîtres d’ouvrage présents les enjeux et obligations auxquels ils ne devraient plus… faire la sourde oreille.

Contact : Sophia Houdjo - 01 44 30 49 43 - 

 

Tombola réussie sous le signe du Centenaire au Salon de la Commande Publique

4 céramiques d'art à l'effigie de l'Arbre Centenaire étaient les lots à gagner à la tombola Centenaire sur le Salon de la Commande Publique et des Collectivités à Montpellier pour les visiteurs du stand CINOV. Ces pièces uniques sont signées de l'atelier d'art Sant Vicens de Perpignan. Des pièces peuvent encore être commandées jusqu’au 15 octobre.

Il faut compter un mois entre la commande et la réception (hors période de fêtes). Les frais de port sont en sus, excepté sur Perpignan, Montpellier et Nîmes, où les lots peuvent être retirés sur rendez-vous. Les prix s’entendent départ atelier (facturation CINOV Languedoc-Roussillon - paiement à la commande ferme) :

  • Coupelle 14 cm x 14 cm = 30€ HT
  • Plat carré 23 cm x 23 cm = 75€ HT
  • Plat carré remontant (creux) 30 cm * 30 cm = 130€ HT
  • Plat en forme de feuille (long) 45 cm = 130€ HT

En cas de souhait de commande, merci de répondre directement à Alain le Dosseur à