12 article(s) consultable(s) pour 2018 dans la catégorie CINOV IT

CINOV-IT participe à la Semaine de la transformation numérique avec "ICI on innove"

Du 15 au 19 octobre, retrouvez Alain Prallong et Alain Assouline, ancien et nouveau présidents de CINOV-IT,  sur les chaînes BFM, dans le cadre du programme "ICI on innove".

Ce programme, couplé avec un site Web ( icioninnove.com ) relayé sur BFMTV.com, fait un focus chaque jour sur différents portraits d’hommes et de femmes, remarquables pour la qualité et l’originalité de leurs innovations au sein de leurs structures. Il est en diffusion sur BFM TV, BFM Business, BFMTV Paris & BFMTV.com.

Retrouvez ci-dessous le teaser de l'émission, ainsi que les passages de Alain Prallong et Alain Assouline. 


Global Security Mag 09/2018 - Le numérique engendre un véritable bouleversement cognitif

  • caroline bringand itw

Caroline Bringand, adhérente CINOV-IT est consultante en Facteur Humain et approche neurocomportementale et certifiée Ergonome européen. Elle a été interviewée par Marc Jacob et Emmanuelle Lamandé sur l'impact du numérique sur notre comportement. 

"Le numérique et les transformations qui en découlent aujourd'hui bousculent nos rythmes, nos modes de travail, notre façon de penser et nos usages. Comme l’explique Caroline Bringand, la dématérialisation entraîne une dispersion de nos repères spatio-temporels, impactant par là même notre perception des risques. La mobilité constitue, quant à elle, un véritable bouleversement cognitif. D’où l’intérêt d’avoir une approche ergonomique, neurocognitive & comportementale pour appréhender les questions relatives à la cybersécurité." 

Cette interview est paru dans le magazine "Global Security Mag" de septembre, dont le thème est "Sciences comportementales et Cybersécurité". Retrouvez l'interview complète sur le profil LinkedIn de Caroline Bringand

 


Villes et bâtiments intelligents - Conférence de l'OPQIBI

L’OPQIBI a organisé le 28 juin une conférence débat consacrée aux villes et aux bâtiments intelligents, et à leur impact sur les métiers de l'ingénierie, de la maîtrise d'ouvrage, ainsi que sur l'ensemble des métiers gravitant autour de l'aménagement du territoire et des villes.

Angelica Calvet, administratrice CINOV-IT et Vice-Présidente de la région CINOV Nouvelle Aquitaine y a représenté CINOV et fait une intervention sur « l’impact que l’open data sur les différents acteurs et la disruption dans les différents secteurs selon l’usage ». 


Découvrez les actes de ce séminaire interne sur le thème « Villes et bâtiments durables : quelles compétences de l’ingénierie ?»


BIM d'Or 2018 : Découvrez les lauréats des 12 prix

    • bim dor 18 jmgsa
    • bim dor 18
  • Précédent
  • Suivant

Ce lundi 17 septembre avait lieu, au Pavillon Dauphine, la remise du trophée du BIM d'Or 2018. Cette cérémonie, organisée par les Cahiers Techniques du Bâtiment et Le Moniteur, a récompensé 12 lauréats.  

CINOV est un partenaire historique du BIM d'Or : la fédération CINOV, CINOV-IT et CINOV Ingénierie Bâtiment-Infrastructures-Coordination sont partenaires de cet événement depuis la première édition. CINOV était représenté au sein du jury par Julien Mercier, pilote du GT BIM et Transition numérique et Président de la région CINOV Auvergne. Le président de CINOV Ingénierie, Jean-Marc Gallet de Saint Aurin, a remis le prix au lauréat du projet inférieur à 5000 m².

 

Cette 5ème édition du BIM d'Or à une nouvelle fois vu des projets très intéressants participer. Un adhérent CINOV Sypaa à d'ailleurs participé à la réalisation d'un des projets nommés. Il s'agit de Patrick Delaporte Arnal qui a participé aux études de faisabilité et de programmation 2016-2018 pour le projet "Mise en place d'un management immobilier lié à la transition numérique pour la gestion du patrimoine immobilier de l'université de Caen Normandie. - Découvrir la présentation du projet
OTCE, structure adhérente à CINOV Ingénierie Bâtiment-Infrastructures-Coordination, a participé au projet de la maison de santé à Prat-Bonrepaux, coup de coeur du jury 2018. -Découvrir la présentation du projet

 

Au cours de cette soirée 10 BIM d'argent ont été remis, 1 pour chaque catégorie, 1 prix coup de coeur du jury, et enfin le BIM d'or.

Découvrez les projets lauréats :

 

► Lauréat du BIM d'Or 2018 Chantier de dépollution et de déconstruction de la raffinerie de Dunkerque (Nord)

MOA : Colas Environnement.
MOE : BIMbyCo.
Entreprise: MCD Colas.

 Retrouvez les nommés de la catégorie projets d’une superficie supérieure à 40 000 m² en rénovation, dont fait partie le BIM d'or 2018

 

► Lauréat de la catégorie projet inférieur à 5000 m², en neuf ou en rénovation Open innovation center du CEA à Grenoble

MOA : CEA Grenoble. 
MOE : Chabanne et Partenaires.

► Retrouvez tous les nommés de la catégorie projet inférieur à 5000 m² en neuf ou en rénovation 

 

► Lauréat de la catégorie bâtiments neufs, dont la superficie est comprise entre 5000 et 40 000 m² Immeuble de logements sociaux "Graphites" à Paris

MOA : ICF Habitat La Sablière.
MOE : TRAA.
Entreprise : Legendre.

► Retrouvez tous les nommés de la catégorie bâtiments neufs dont la superficie est comprise entre 5000 et 40 000 m² 

 

► Lauréat de la catégorie bâtiments rénovés, dont la superficie est comprise entre 5 000 et 40 000 m² Rénovation du siège social de la MAAF à Niort (Deux-Sèvres)

MOA : MAAF.
MOE : Hobo Architecture avec AIA Ingénierie, Cap Ingelec, Arup Berlin.
Entreprises : Hervé Thermique (CVC et plomberie), Steco (électricité), DL Atlantique, ECBL (gros œuvre), Sodeire (BET structure), Coveris (façade).

► Retrouvez tous les nommés de la catégorie bâtiments rénovés dont la superficie est comprise entre 5 000 et 40 000 m²

 

► Lauréat de la catégorie bâtiments neufs d’une superficie supérieure à 40 000 m² Tour des Jardins de l'Arche à La Défense

MOA : ADIM Paris Ile-de-France (filiale de Vinci  Construction France)
MOE : Ateliers 2/3/4. BET Façade : Arcora.
Entreprise et AMO BIM : Vinci Construction France

► Retrouvez tous les nommés de la catégorie bâtiments rénovés neufs d’une superficie supérieure à 40 000 m²

 

► Lauréat de la catégorie projets d’une superficie supérieure à
40 000 m² en rénovation 
Réhabilitation EnergieSprong des résidences Noirettes & Grand Bois à Vaulx-en-Velin (Rhône)

MOA : Est Métropole Habitat (EMH).
Partenaires : Denizou (économiste), Atelier Metis (architecte), Voxoa (AMO), BIM in Motion (AMO BIM). 
Entreprise générale : Citinea.

► Retrouvez tous les nommés de la catégorie projets d’une superficie supérieure à 40 000 m² en rénovation

 

► Lauréat de la catégorie projets d’infrastructures Interconnexion entre la gare SNCF de Saint-Cloud et la nouvelle gare du Grand Paris Express

MOA : SNCF Mobilité.
MOE : SNCF Réseau DG IDF Pôle études / AREP.

 Retrouvez tous les nommés de la catégorie projets d’infrastructures 

 

► Lauréat de la catégorie projets d'exploitation/maintenance BIM in BeIncity (Lyon)

MOA : Caisse d’Épargne Rhône-Alpes.
MOE et entreprise : Engie Cofely

 Retrouvez tous les nommés de la catégorie projets d'exploitation/maintenance

 

► Lauréat de la catégorie bâtiments à l'international National Research Oncology Center (NROC) à Astana (Kazakhstan)

MOA : Nazarbayev University, Astana.
MOE : Vinci Construction Grands Projets.
Entreprise : Vinci Construction Grands Projets.

► Retrouvez tous les nommés de la catégorie bâtiments à l'international

 

 Lauréat de la catégorie Infrastructures à l'international Etudes du premier tronçon de la ligne de métro aérien de Bogotá (Colombie)

MOA : Financiera de desarollo nacional.
MOE : Systra/Ingetec

 Retrouvez tous les nommés de la catégorie Infrastructures à l'international

 

► Lauréat de la catégorie Démarche pionnière originale Hilti BIM box

Entreprise : Hilti France.

► Retrouvez tous les nommés de la catégorie Démarche pionnière originale

 

 Coup de coeur du jury Energie 3D Construction : Maison de santé à Prat-Bonrepaux (Ariège)

MOA :  Communauté de commune Couseran-Pyrénées 

MOE : Branger et autres, associés à C+B Architectures.

 

Pour en savoir plus sur ces projets et savoir ce qui a été particulièrement apprécié par le jury, consultez cet article


Le management agile en 10 questions avec Angelica Calvet

  • a calvet management agile

Angélica Calvet, Dirigeante de CS Horizon est administratrice du syndicat CINOV-IT et Vice-Présidente de la région CINOV Nouvelle Aquitaine. Elle nous parle du management agile. 

1- Présentez-vous :

En tant que consultante et AMO, j’accompagne depuis 15 ans entreprises (secteurs industriels et tiers) et institutions publiques en France et à l’international dans leurs projets et programmes de transformation organisationnelle. J’interviens sur plusieurs volets : transformation digitale, mise en place de méthodologies et management agile, alignement stratégique, optimisation et développement de processus métiers, amélioration des performances, infogérance et fusion de services, gestion des talents, qualité et management de projets.

 

2- Quel est votre parcours ?

Après avoir dirigé de nombreux projets d’organisation, SI et télécommunications en Amérique et en Europe dans des firmes internationales, j’ai créé en 2004 mon cabinet de Conseil et j’ai adhéré à la fédération CINOV. Je suis aussi membre expert PMI et collabore aux améliorations des référentiels de management de projets et autres labels :  www.cs-horizon.com.

En ce qui concerne l’agilité, je crois que j’ai toujours fait de l’agile sans vraiment le savoir. J’ai travaillé pendant de nombreuses années dans le secteur des télécommunications, où les réseaux des opérateurs ne peuvent pas être commercialisés s’ils ne sont pas actifs. C’est ainsi que souvent on parle de zones éligibles et de zones non éligibles. Les zones non éligibles étant celles qui ne représentent pas d’intérêt pour être raccordées (activées) car il y a peu de bénéfice à en tirer vis-à-vis de l’opérateur. Dans ce secteur du digital extrêmement concurrentiel où chaque minute compte pour créer de la valeur et obtenir des bénéfices rapidement, on ne peut pas attendre d’avoir des cahiers des charges très détaillés, et souvent on doit alléger les processus pour pouvoir aller plus vite et mobiliser énormément de parties prenantes. On raccorde ainsi des petits bouts de réseaux pour rendre les zones éligibles et pouvoir attirer des clients. Même si au début le service n’est pas parfait, ce n’est pas grave, on s’améliorera petit à petit. Ce qui compte est d’être présent sur ce marché et fidéliser les clients.

L’agile c’est un peu tout ça : tirés par le time to market, les projets doivent se déployer rapidement et les services doivent générer de la valeur depuis le début en couvrant petit à petit les besoins des clients ; nous nous améliorons avec le client, nous travaillions avec lui et pour lui. On est ainsi dans la réactivité pour éviter d’être noyés dans des spécifications et documentations exhaustives dont on n’utilise que 10 %. On mobilise les compétences de l’entreprise dans une dynamique collective orientée vers l’optimisation permanente des services, ce qui équivaut à revoir les processus de manière continue en les adaptant en permanence.

 

3- Qu’est-ce que le management agile en une phrase ?

Pour moi ce serait l’appropriation continue des changements.

Mais en allant un peu plus loin, de manière générale lorsque on parle de management agile on est dans le cadre de la transformation, de ce fait, le management agile est un ensemble d'opérations orientées à favoriser le changement pour que nous puissions mieux nous adapter aux évolutions de nos environnements.

 

4- L’agilité à quoi ça sert ?

Les apports pour les salariés d’une entreprise orientée vers l’agilité sont nombreux. En mentionnant les principaux, vis-à-vis du salarié l’agilité sert à :

o   Mieux partager les valeurs, la culture et la stratégie avec des objectifs transparents ;

o   Établir des flux d’informations simples et avoir du feedback permanent ;

o   Favoriser la communication et l’échange avec des actions claires et connues de tous les acteurs ;

o   Simplifier les processus, ce qui permet aux équipes opérationnelles d’être plus réactives : les équipes sont autonomes et réagissent avant que les règles soient dictées par un manager ;

o   S’auto-manager et avoir droit à l’erreur ;

o   S’améliorer : les managers deviennent plus des coachs et facilitateurs que des contrôleurs avec une écoute active.

Enfin, l’idéal serait que les personnes soient récompensées par leurs compétences et non par leur position.

 

5- Et pour l’entreprise, quels sont les avantages ?

Le fait de partager la stratégie de l’organisation et d’avoir des objectifs transparents stimule les employés au développement de l’entreprise. Cela leur donne envie de participer davantage aux actions et ils deviennent plus créatifs. En favorisant la confiance et en permettant aux équipes de s’autoorganiser, elles sont bien plus performantes, et la réponse au time to market est plus rapide.

Il se créé aussi une ambiance qui favorise l’implication active des clients ; il y a plus de visibilité pour estimer le progrès avec des indicateurs de valeur et non de contrôle de performance. Les procédures perdent d’intérêt au profit de processus optimisés en permanence. Le fonctionnement par équipes réduites facilite les échanges et le développement d’une culture en mouvement permanent.

Le partage permanent de l’information et du succès crée une ambiance collaborative et propice à l’innovation.

 

6- Quelles sont les qualités d’un bon manager agile ?

Tout d’abord, il ne faut pas perdre le focus du business et la nécessité de se développer. Dans ce sens, le manager agile doit chercher à satisfaire en permanence l’actionnaire, le client et le personnel (dimensions économique, sociale et sociétale) de manière équilibrée et n’oublier aucun des acteurs.

Un bon manager agile doit également :

o   Promouvoir et activer le mouvement permanent ;

o   Avoir une culture orientée client ;

o   Savoir anticiper ;

o   Être bricoleur, c’est-à-dire avoir une vision dynamique et être toujours dans l’action ;

o   Être débrouillard, c’est-à-dire avoir la capacité à reconfigurer une solution en fonction des besoins exprimés par le client ;

o   Être capable de réagir devant les imprévus ;

o   Être pédagogue et manager coach ;

o   Ne pas s’imposer par la force et par les règles, mais par le mérite de la négociation ;

o   Avoir du leadership et être ouvert vers l’extérieur ;

o   Prôner la délégation et stimuler le dialogue

 

7- Comment mettre en place un management agile ?

Il n’y a pas de règle, cela dépend du niveau de maturité de chaque organisation. Soit on commence par donner du sens et construire une cohérence stratégique, soit on commence par un diagnostic organisationnel. Dans ces deux cas, il y a deux actions incontournables :

·         Mettre en place un management par processus de façon à réformer les pratiques managériales et comportementales ;

·         Mettre un place un système d’évaluation de la transformation des attitudes individuelles

Lorsque on introduit une nouvelle approche comportementale, l’ensemble de mécanismes de l’entreprise se modifie progressivement par osmose et mise en application.

On peut ensuite travailler la stratégie, l’organisation et mettre en place des nouveaux processus ou systèmes plus performants.

 

8- A quoi faut-il faire attention ?

La transformation doit commencer par le changement de comportements. Il est indispensable de commencer par le comité de direction, puis par l’ensemble de l’encadrement. La transformation des comportements managériaux est l’étape fondamentale, si les comportements ne changent pas, tout changement vers l’agilité ne sera pas durable.

 

9- Si vous deviez convaincre un dirigeant de former son équipe d’encadrement au management agile en quelques mots ?

Je commencerais par le sensibiliser lui-même à l’agilité. S’il est prêt il voudra alors changer la culture de l’entreprise et muter vers l’agilité. La démarche se fera alors de manière collective.

 

10- Un dernier conseil ?

Je ne peux qu’encourager toutes les dirigeantes et tous les dirigeants d’organisations à adopter un esprit agile et se transformer.

Pour conclure, voici une phrase de Jérome Barrand que j’aime beaucoup : « L’agilité est l’art de glisser naturellement d’une situation à l’autre »

 


Cybersécurité : Premier volet du kit de sensibilisation cybermalveillance disponible

  • 1er volet kit sensibilisation cybersécurité

Le premier volet du kit de sensibilisation à la cybersécurité réalisé par Cybermalveillance est désormais disponible.


Quel est l'objectif du kit de sensibilisation ? 

 
Vous trouverez dans ce kit de sensibilisation un ensemble d’outils pédagogiques à destination des collaborateurs de votre structure. Tous ces outils ont vocation à être partagés au sein de vos entreprises, collectivités et associations.
 
Il vise à développer de bonnes pratiques et à sensibiliser aux questions de sécurité du numérique dans les usages personnels, et entraînera par conséquent des améliorations dans les usages professionnels : la sécurité du numérique, c’est partout et tout le temps, à la maison comme au travail !
Cette approche vous permettra de faire progresser vos collaborateurs avec des supports pédagogiques que vous pouvez adapter à votre environnement.
 
Le premier volet du kit de sensibilisation est téléchargeable ici :
 
Il contient des supports pédagogiques diversifiés sur 4 grands thèmes qui représentent des risques majeurs auxquels sont exposés vos collaborateurs :
• l’hameçonnage (phishing)
• la gestion des mots de passe
• l’utilisation des appareils mobiles (téléphones et tablettes)
• la sécurité des usages professionnels et personnels
 
Ces outils présentent différents niveaux d’accès :
• des vidéos accessibles à l’ensemble des collaborateurs
quel que soit leur niveau de sensibilisation
• des mémos à utiliser lors de séances de sensibilisation à
la sécurité du numérique et à afficher dans les espaces
communs
• des fiches pratiques et fiches réflexes pour les
collaborateurs qui souhaitent aller plus loin sur le sujet
 
 

Plus d'informations sur le dispositif :
 
Lancé en octobre 2017, Cybermalveillance.gouv.fr est le dispositif national d’assistance aux victimes de cybermalveillance. Ce dispositif a été incubé par l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (ANSSI) en copilotage avec le ministère de l’Intérieur et avec le soutien des ministères de l’Économie et des Finances, de la Justice et du secrétariat d’État chargé du Numérique. Il est désormais piloté par le Groupement d’Intérêt Public (GIP) ACYMA.
 
CINOV-IT fait partie des membres fondateurs du GIP ACYMA chargé de la gestion de la plateforme Cybermalveillance.gouv.fr. Ses adhérents sont des experts du numérique et notamment de la cybersécurité. En cas de soupçon ou d’attaque demandez conseil au référent cybersécurité de votre région ou au référent national, liste auprès de numerique@cinov-it.fr.

Remise des diplômes à Simplon Vénissieux

  • Simplon CINOV IT CINOV RHONE ALPES

Corinne Pichoud, Présidente de la région CINOV Rhône-Alpes, a remis ce vendredi 22 juin les diplômes de 23 diplômés formés à Vénissieux. 

CINOV Rhône-Alpes et CINOV-IT ont soutenu la création d'une école gratuite de "codeurs" Simplon à Vénissieux, dans la métropole de Lyon. 

Ce réseau d'écoles numériques inclusives propose des formations aux métiers du numérique, accessibles à tous les demandeurs d'emploi, peu ou pas diplômés. Ces formations durent de 6 à 8 mois et se déroulent de manière intensive et immersive, avec une pédagogie fondée sur la pratique. 


CINOV, partenaire de BIM World 2018

  • cinov partenaire bimworld 2018

L'édition 2018 du BIM World est placée sous le haut patronage de Monsieur Emmanuel MACRON, Président de la République. Cet événement aura lieu les 28 et 29 mars à l'Espace Grande Arche de la Défense. 

CINOV est engagé dans le développement du BIM dans les projets, et a signé le 9 novembre 2017 la Charte d'engagement volontaire de la filière du bâtiment pour la construction numérique "Objectif BIM 2022". Pour continuer à soutenir et promouvoir le BIM, CINOV est partenaire de BIM World, événement consacré au BIM. 

Le BIM présente de réels avantages pour une transformation digitale mais également pour une transition écologique et une transition énergétique. C'est pourquoi, BIM World, lancé en 2015, est devenu un rendez-vous incontournable. C'est un lieu de rencontre privilégié pour permettre à tous les acteurs de conduire la transformation digitale de la construction, l'immobilier et l'aménagement urbain. 

La prochaine édition de BIM World aura lieu les 28 et 29 mars 2018, à l'Espace Grande Arche de la Défense. 

Les thèmes développés seront :

- Retours d'expériences, nouvelles compétences et pratiques professionnelles
- Applications métiers pour la conception, les chantiers, la gestion, l'exploitation et les usages
- Prise en compte des enjeux urbanistiques, environnementaux et énergétiques
- Politiques nationales, européennes et internationales pour le développement du BIM
- Interopérabilité des technologies, des maquettes multi-échelles aux objets connectés
- Production, intégrité, maitrise et valorisation des données
- Innovations numériques autour de la réalité augmentée ou virtuelle

Ces questions seront abordées autour de conférences stratégiques traitant de sujets environnementaux, économiques, juridiques et sociétaux. 

Au programme des conférences : 

• Les réglementations Européennes et politiques internationales, la stratégie de déploiement du BIM en Europe
• Les plans gouvernementaux en matière d’aménagements urbains
• Les questions environnementales (performances énergétiques, économie de matériaux, cycle de vie d’un bâtiment, conception durable…)
• Les enjeux de la normalisation
• L’utilisation et la gestion des documents et des données
• Les problèmes de recrutement et de formation, ou comment organiser la montée en compétence des intervenants d’un projet en BIM

• Les exigences d’un maître d’ouvrage en BIM et les réponses de la Maîtrise d’oeuvre
• Les problèmes de communication et de coordination entre maître d’oeuvre et maître d’ouvrage
• Les différentes approches collaboratives et leurs impacts sur l’organisation des entreprises et des marchés
• La conduite du changement

• L’utilité de produits répondant aux contraintes des projets
• L’optimisation de la gestion des projets immobiliers et du patrimoine
• Interopérabilité et IFC
• Convergence BIM/SIG/3D/IoT
• Conception & Construction vs Exploitation, comment intégrer des bâtiments existants dans le BIM, outils et méthodes pour numériser un patrimoine existant

Plus de 90 conférences et ateliers présentent les produits, solutions et outils existants ainsi que des services et des études de cas concrets. Un espace est également réservé à plus de 170 exposants, du constructeur à l’éditeur. Plus de 57 pays y seront représentés.


Vous souhaitez vous rendre à BIM World ? Profitez de nos codes de réduction : 

PASS Visiteur gratuit : VISI58388

PASS Conférences et VIP - 15% de réduction : CONFVIP2399 


Consulter le programme des conférence et inscrivez-vous sur BIM World.


Michel Bernard, nouveau représentant CINOV à la task force BIM de l'EFCA

  • influence cinov efca bim michel bernard

Michel Bernard, adhérent à CINOV-IT, représente CINOV à la task force BIM de l'EFCA

Architecte de formation, Michel Bernard s’est rapidement spécialisé dans la CAO dès les années 80 puis dans les SIG, assurant un rôle d’AMO et Consultant pour la Gestion du Patrimoine de nombreuses entreprises et collectivités. Très investi dans la formation et les activités de recherche dans les SIG, il a aussi mené de nombreuses expertises pour la Commission Européenne et participé aux travaux du CEN TC287 sur la normalisation des langages de requête spatiale. Il a ensuite rejoint la société Esri France pour prendre la direction de l’Agence Sud et travailler à la stratégie dans le secteur public. Il s’est alors particulièrement intéressé au rapprochement des SIG avec le BIM.

Qu'est-ce que la task force BIM ?

La task force BIM est un groupe de travail créé en 2016 et initialement chargé de suivre et d’influencer les initiatives européennes relatives au BIM comme le CEN 442 (comité technique chargé d’améliorer l’échange automatisé des informations relatives au BIM et aux maquettes numériques). C’est plus largement un lieu d’échanges qui vise à la promotion et à la standardisation du BIM à l’échelle européenne..

 


Cybersécurité : Kit de sensibilisation cybermalveillance

  • kit sensibilisation cybermalveillance

 Image issue du site cybermalveillance.gouv.fr                  

La multiplication et la diversification des cybermenaces en font un phénomène complexe à appréhender pour le grand public et pour les professionnels des petites entreprises.

« De quoi s’agit-il exactement? », « quels sont les risques? », « suis-je concerné? » et « comment me prémunir?».
Autant de questions auxquelles le dispositif national Cybermalveillance.gouv.fr continuera d’apporter des réponses dans le cadre des missions qui lui ont été confiées par le gouvernement.
 
Ainsi, Cybermalveillance.gouv.fr poursuit les travaux initiés en 2017 en créant avec ses membres un kit de sensibilisation qui adressera le particulier à travers le canal professionnel.
 
Réalisé sous licence ouverte (ETALAB 2.0), ce kit sera mis gratuitement à disposition des entreprises, collectivités et associations. Il contiendra des outils pédagogiques adaptés et modulaires (vidéos, infographies, fiches réflexes, …) à destination de leurs collaborateurs afin de :
  • Sensibiliser aux risques numériques
  • Dispenser les bonnes pratiques
  • Traiter des usages professionnels et personnels
 
Les organisations qui participeront à cette opération contribueront à améliorer l’hygiène informatique de leurs collaborateurs tant dans leurs usages personnels que par voie de conséquence dans leurs usages professionnels.
Le premier volet du kit de sensibilisation sera envoyé avant l’été 2018 à tous les professionnels qui en feront la demande en s’inscrivant à l’adresse : www.cybermalveillance.gouv.fr/inscription-sensibilisation
 
CINOV-IT fait partie des membres fondateurs du GIP ACYMA chargé de la gestion de la plateforme Cybermalveillance.gouv.fr. Ses adhérents sont des experts du numérique et notamment de la cybersécurité. En cas de soupçon ou d’attaque demandez conseil au référent cybersécurité de votre région ou au référent national, liste auprès de numerique@cinov-it.fr.

Presse - Batiactu.com : BIM dans la déconstruction : les prémices d'une révolution

Numérisation. Si la maquette numérique commence à se répandre dans les étapes de conception, construction, voire d'exploitation, il n'en va pas de même pour la phase de déconstruction. L'utilisation du BIM y est encore théorique et balbutiante. Erwan Le Meur, le président de Federec BTP, et Matthieu Defenin, responsable BIM pour Domolandes, nous exposent leur vision de l'avenir.

Domolandes est une technopôle consacrée à la construction durable et numérique, et dédié aux entreprises de la filière du bâtiment, adhérente à CINOV-IT

Lire l'article complet sur Batiactu


Inauguration de Simplon Vénissieux : école gratuite de codeurs sur la Métropole de Lyon

CINOV Rhône-Alpes et CINOV-IT ont soutenu la création d'une école gratuite de "codeurs" Simplon à Vénissieux, dans la métropole de Lyon. 

Simplon est un réseau d'écoles numériques inclusives proposant des formations aux métiers du numérique. Les formations proposées par Simplon sont accessibles à tous les demandeurs d'emploi, peu ou pas diplômés. Ces formations durent de 6 à 8 mois et se déroulent de manière intensive et immersive, avec une pédagogie fondée sur la pratique. 

La nouvelle école Simplon est donc située à Vénissieux, en plein coeur du plateau des Minguettes. Ce projet a pu voir le jour grâce au soutien de la Région Auvergne Rhône Alpes, de la fondation Caisse d’Epargne Rhône-Alpes, du CGET (Commissariat Général à l’Egalité des Territoires), de CINOV Rhône-Alpes et du syndicat CINOV-IT.


Pour plus d'informations : simplon.co

  • Image _ Formation Ordinateurs Groupe