106 article(s) consultable(s) dans la catégorie CINOV GIAc

Ateliers et conférences CINOV GIAc aux 8es assises sonores

  • logo partenaire officiel

Retrouvez nos adhérents CINOV GIAc aux ateliers des 8èmes Assises du Bruit du 27 au 29 novembre à Paris

Lundi 27 Novembre :

Atelier 1 - Les coulisses de l'écran (antibruit) présidée par Michelle Coutaz ACOUPLUS groupe Venathec et Pascal Guittat ACOUPHEN

Atelier 3- Nouvelles technos, nouvelles pratiques: et l'acoustique? Présidé par René Gamba, avec Didier Blanchard SYNACOUSTIQUE, Fabien Krajcarz ACOUSTIQUE GAMBA

Atelier 5- Quand le bruit coupe l'appétit : adoptons restOQuiet avec Eric Gaucher Président d'Acoustique & Conseil


Mardi 28 Novembre :

Atelier 12 - Le Boum du BIM : un Bang pour l'acoustique ? Présidé par Philippe Guignouard  BE LASA, Membre du GT BIM CINOV

Atelier Pro 1 - Bruit en open space : L’innovation technologique au service de votre confort acoustique ! Orfea Acoustique

Conf. plénière n°2 Les révolutions technologiques & numériques: Quels impacts sur l'environnement sonore de demain? avec René Gamba

Atelier 16 Les évolutions réglementaires sur les lieux musicaux : pourquoi, pour qui,… pour quand ? Avec Alain Delannoy, agence ACAPELLA groupe VENATHEC

Atelier 23 - Comment appréhender l'acoustique dans les constructions bois ? Avec Karin Le Tyrant AÏDA ACOUSTIQUE et Tony Lethuillier GAMBA ACOUSTIQUE

Atelier 24 - Comment gérer les risques acoustiques & vibratoires dans l'environnement ? Présidé par Denis Bozzetto, BE ACOUPHEN et Président CINOV GIAc Parmi les intervenants : Loïc Grau-Acouphen, Thomas Toulemonde - Impedance, Alexis Bigot-Sixence Environment.


Mercredi 29 Novembre :

Atelier 25 - Les véhicules électriques vont-ils bouleverser nos paysages sonores ? Avec Fabien Krajcarz, BE ACOUSTIQUE GAMBA

Atelier 26 - Identifier ou créer des zones calmes en ville : comment s'y prendre ? Avec Didier Blanchard Synacoustique

Atelier 34 - L’environnement sonore à la crèche : un enjeu pour l’épanouissement des enfants, avec  Thomas Toulemonde - Impedance


Le régime de la Garantie Sociale des Chefs et dirigeants

Membre de CINOV ? N’attendez pas pour souscrire à la Garantie Sociale du Chef d’entreprise ou du mandataire social


Lorsque l’on crée ou reprend une activité, on n’imagine pas qu’un jour l’on puisse avoir recours à une assurance chômage. Or, en 2016, plus de 55 000 chefs d’entreprise ou mandataires sociaux ont dû liquider leur entreprise, ont été révoqués ou non-reconduits de leur mandat, ou ont fait face à une fusion avec une autre société, se retrouvant ainsi dans une situation de chômage.


Ce constat amer incite le gouvernement à travailler sur l’extension de l’assurance chômage sur les indépendants et les chefs d’entreprise. Or, savez-vous que par votre adhésion à un syndicat de CINOV, vous pouvez déjà souscrire une assurance privée contre le chômage, via la GSC ? Cette Garantie Sociale des Chefs d'entreprise a été créée en 1979 par le Medef et la CPME, rejoints par l'U2P. Pour y avoir droit, il faut être adhérent à une organisation patronale.


Pour cela, vous devez remplir certaines conditions qui s’appliquent :

  • Pour vous, en tant que dirigeant ou mandataire social

- Vous devez avoir moins de 60 ans

- Vous ne devez pas être titulaire ou susceptible de bénéficier d’une pension d’invalidité de 2ème ou 3ème catégorie

- Vous ne devez pas être titulaire d’une pension de retraite au titre de l’activité couverte par la convention

  • Pour votre entreprise

- Elle doit être inscrite au RCS et/ou au répertoire des métiers pour les artisans

- Elle ne doit pas faire l’objet, lors de l’affiliation de difficultés économiques ou financières

- Elle doit appartenir ou être ressortissante d’un syndicat patronal adhérant à l’association GSC (dont CINOV)

 

Pour tout renseignement, contactez-nous à :


CINOV GIAc, Partenaire des 8es ASSISES DE LA QUALITÉ DE L'ENVIRONNEMENT SONORE

  • logo partenaire officiel

CINOV GIAc partenaire officiel des 8ES ASSISES DE LA QUALITÉ DE L'ENVIRONNEMENT SONORE

Elles auront lieu du 27 au 29 Novembre, à Paris La Villette, sur le thème "Imaginons les environnements sonores de demain".

Pour avoir plus d'informations et pour vous inscrire, rendez-vous sur : assises.bruit.fr


Quand le bâtiment durable méditerranéen devient francilien via LeMoniteur.com

Quand le bâtiment durable méditerrannéen devient francilien

Philippe Donnaes - Moniteur N° 5939 - Publié le 08/09/2017

 

La démarche Bâtiments durables méditerranéens (BDM), développée initialement en région Paca depuis 2008, est un référentiel simple et concret qui n’est ni un label, ni une certification, mais un système participatif de garantie (SPG). « L’idée réside dans le fait que la plupart des systèmes de labellisation sont originaires des pays nordiques et ne sont donc pas très adaptés aux contraintes environnementales spécifiques à nos latitudes méditerranéennes », explique Pascale Bartoli, de l’agence Architecture 54.

Moins procédurier. Cette démarche pragmatique et incitative, non normative, basée sur le partage d’expériences, est par ailleurs beaucoup moins contraignante et procédurière que celles des labels HQE, Leed ou Breeam souvent perçues, par les entreprises de taille moyenne, comme de véritables usines à gaz. D’où l’idée pour Ekopolis (1), accompagné de différents partenaires institutionnels (Ademe, Etat, région) mais aussi de l’ensemble de la filière interprofessionnelle, « de s’appuyer et d’adapter à son territoire cette démarche novatrice, qui compte aujourd’hui un million de mètres carrés évalués et suit chaque année une centaine de projets, en la croisant avec le référentiel existant “Aménagement construction durable” de la région Ile-de-France », ajoute Claire Eichel, responsable communication d’Ekopolis.

Le fruit de ces deux années de travaux, qui ont mobilisé 15 groupes composés de bureaux d’études, maîtres d’ouvrage, architectes et experts sur des thématiques variées (confort acoustique, thermique… ), « a abouti à l’inauguration de la grille BDF réhabilitation (Bâtiments durables franciliens) en mars 2017, la première commission s’étant réunie en juin », précise Simon Guesdon, responsable technique de la démarche BDF.

Dans la pratique, si trois projets sont déjà engagés dans la démarche – deux opérations de rénovation pour la RIVP et un chantier de reconversion d’une ancienne halle de marché en école à Rosny-sous-Bois (93) -, « le lancement de la grille d’évaluation pour le neuf est programmé pour fin 2017 », annonce Simon Guesdon.

(1) Pôle de ressources francilien pour l’aménagement et la construction durables.

 

Lire l'article original sur LeMoniteur.com


Plan Bâtiment Durable - Réflexion Bâtiment Responsable

PLAN BATIMENT DURABLE - Groupe de travail Réflexion Bâtiment Responsable 2020-2050


Lancé en 2011 et co-piloté par Alain Maugard (Qualibat) et Christian Cléret, le groupe de travail RBR 2020-2050 du Plan Bâtiment Durable a vocation à proposer une vision prospective et partagée des lignes forces des bâtiments responsables à l’horizon 2020.

Le groupe de travail a ainsi participé à démocratiser l’idée que la future réglementation en matière de construction neuve ne serait plus seulement thermique mais environnementale. C’est tout le sens de l’expérimentation « E+/C-» lancée en novembre 2016 par les pouvoirs publics et la filière du bâtiment qui vise à multiplier la réalisation de bâtiment à énergie positive et sobres en carbone.

Dans ce contexte, et à coté des enjeux énergie-carbone, le groupe de travail RBR 2020 souhaite mettre la lumière sur les autres enjeux des bâtiments responsables. C’est ainsi l’objet d’une série de notes thématiques publiées tout au long du second semestre 2017. Chaque note thématique est soumise au débat collaboratif de la filière.

Vous pouvez contribuer à la rédaction de cette note en envoyant vos remarques jusqu’au 15 septembre 2017 à : planbatimentdurable@developpement-durable.gouv.fr

A l’issue de cette phase de concertation, la note retravaillée sera publiée en version définitive.
La présente note porte sur le confort dans les bâtiments responsables de demain.

 

Confort et acoustique

Le confort acoustique est un des facteurs essentiels de bien être dans un logement ou dans un lieu de travail.
Les sources de bruit sont multiples et les nuisances sonores peuvent entraîner une gêne, des troubles de la vigilance, de l’attention, de l’apprentissage, et affecter la santé (stress, troubles du sommeil, pathologies cardio-vasculaires, etc.).

Afin de limiter l’exposition des personnes au bruit, des réglementations complémentaires existent, s’adressant aux maîtres d’ouvrage des bâtiments (caractéristiques acoustiques des bâtiments), aux maîtres d’ouvrage des infrastructures de transports (création ou aménagement d’infrastructures), et aux occupants (bruits de voisinage).

Pour les bâtiments neufs, la réglementation actuellement en vigueur comporte des exigences d’isolation acoustique vis-à-vis de l’extérieur, entre les logements (bruits aériens et bruits d’impacts), vis-à-vis des bruits des parties communes (pose de revêtements absorbants), des bruits d’équipements du bâtiment (chaufferie, ascenseurs, ventilation mécanique…), des bruit des équipements individuels du bâtiment (chauffage, climatisation).

Au cours des dernières années, les progrès en matière de maîtrise énergétique ont contribué à l’isolation acoustique : tous les matériaux d’isolation thermique (y compris les ouvrants) ont des performances acoustiques pour les bruits aériens ; le traitement des ponts thermiques correspond également à celui des ponts acoustiques toujours pour les bruits aériens ; enfin, l’étanchéité à l’air et les continuités d’isolation contribuent également à l’isolation acoustique.

Tous ces progrès ont apporté un surcroît d’isolation phonique par rapport à l’extérieur. De ce fait, les bruits intérieurs ont gagné en importance relative. Dans ces conditions, il conviendrait de procéder à une relecture de la réglementation actuelle qui date de 1999.
 


Le bâtiment reste sourd aux normes via LeMoniteur

Vous pouvez télécharger l'article "Le bâtiment reste sourd aux normes" ci-dessous

ou

Lire l'article original sur LeMoniteur.com


Numéro Spécial Acoustique - Environnement et Techniques

Vous pouvez télécharger le numéro spécial Acoustique de la revue Environnement et Technique.
Le GIAc a contribué à la réalisation de ce hors série.


Catherine Han, la musique au coeur de son engagement

  • catherine han

À 25 ans, Catherine Han a su concilier son métier d’ingénieur à sa passion pour la musique. Elle s’épanouit comme acousticienne au sein du bureau d’études parisien Impédance. La jeune femme raconte son parcours.

« Je suis née à Paris dans une famille de la classe moyenne. Passionnée de piano, je voulais travailler au départ dans la musique. Finalement, après un Bac scientifique, je me suis inscrite en double licence Sciences et Musicologie à Paris. Puis j'ai choisi de m’orienter vers le métier d’acousticien, un expert qui doit maîtriser les nuisances sonores, la propagation du son à travers les murs, les planchers… Ou bien au contraire favoriser la diffusion du son, dans une salle de concert par exemple.

Je me suis donc inscrite en Master en acoustique, pendant lequel j’ai effectué deux stages : un premier à Bruxelles dans un bureau d’études spécialiste des salles de concerts où j’ai notamment assisté à la conception d’une salle de répétition aux Pays-Bas. Puis un stage de six mois chez Impédance, un bureau d’études parisien qui proposait des projets très diversifiés dans différents lieux : bureaux, logements, hôpitaux, auditoriums, conservatoires, médiathèques… J’étais encadrée par un chef de projet, mais au fur et à mesure, j’ai eu de plus en plus d’autonomie et j’ai beaucoup appris.

Un début de carrière idéal 

À la fin de mon stage, cette PME d’une trentaine de salariés m’a embauchée en octobre 2015. Au final, j’ai eu beaucoup de chance et vécu un début de parcours professionnel idéal puisque j’ai notamment échappé à la pénible recherche d’emplois de fin d’études.

Aujourd’hui, je suis ingénieur en acoustique du bâtiment. Je travaille notamment sur l’isolement des locaux et des façades pour limiter au maximum les nuisances sonores. Je participe à ce titre aux missions de maîtrise d’œuvre de bâtiments très différents. Par exemple, j’ai travaillé récemment sur l’acoustique interne d’un musée à Cherbourg, la Cité de la Mer, pour permettre au public de ressentir l’immersion dans les profondeurs de l’océan à travers la propagation des sons.

Échanger, négocier, s’imposer

Ce que j’aime dans mon job, c’est de travailler en équipe avec des architectes et tous les autres métiers de l’ingénierie autour du bâtiment : structures, thermique, ventilation… C’est un travail d’échanges et de négociations aussi parfois. Il faut savoir s’imposer car l’acoustique peut être négligée dans un projet. Pourtant, c’est aussi important que le reste.

Et puis je m’épanouis au sein d’une entreprise à taille humaine, où à 25 ans, j’ai bien plus d’autonomie et de responsabilités que si je travaillais dans un grand groupe. »


"Attestation de prise en compte de la réglementation acoustique dans les logements" le 19 juin à Lille

Vous êtes maîtres d’œuvre et maîtres d'ouvrage, promoteurs, architectes, entrepreneurs, acousticiens, ....

Comme le montre l’étude du CNB du coût social des pollutions sonores (2016), l’impact du bruit sur la santé est considérable. De fait, la qualité acoustique des nouveaux logements est un vecteur d’amélioration de l’exposition des populations.

Les contrôles effectués dans le cadre du CRC ont permis de constater 40% de non-conformités acoustiques dans les logements neufs visités.

Ainsi, dans un souci d’amélioration de la qualité acoustique, les pouvoirs publics ont souhaité responsabiliser les maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre au respect de la règlementation par la mise en place d’attestation acoustique au 1er janvier 2013.

L'arrêté du 27 novembre 2012 fixe le contenu du document attestant de la prise en compte de la réglementation acoustique.

Il s’agit d'identifier dans les différentes phases, les intervenants contribuant à la qualité acoustique du projet, tout en les responsabilisant sur les points clefs.  En fonction de la nature et de la taille de l'opération, l’attestation peut inclure des campagnes de mesures de vérification.

Les acteurs de l’acte de construire se sentent encore parfois désemparés par leurs obligations en matière d'acoustique dans les logements.

Les premiers projets soumis à attestation étant réalisés, il est aussi possible de faire un point sur les expériences de l’application

Objet de la rencontre

  • Informer sur les exigences et le rôle de chaque acteur
  • Echanger sur les retours d’expériences 

Intervenants

  • Représentant de l’état (DREAL, CEREMA)
  • Assureur
  • Maître d’œuvre
  • Entreprise
  • Promoteur
  • Acousticien

INSCRIPTION (Nombre de places limité - Inscription nécessaire)

PROGRAMME

 Contact : Karine Chalifour - regions@cinov.fr


Green Solutions Awards : participez vite avant le 1er juin !

Le 1er juin, date de clôture des inscriptions pour les Green Solutions Awards, approche à grands pas.

Si vous avez réalisé des bâtiments, des écoquartiers ou livré des infrastructures exemplaires qui contribuent à la ville durable, c'est le moment de rentrer dans la course. En participant, vous gagnez déjà un maximum de visibilité : plus de 500 000 vues générées par le concours en 2016. Et si le lauréat 2017, c'était vous ?

Après la publication de votre étude de cas, un jury départagera les candidats, dans chaque pays, puis au niveau international. En parallèle, les internautes voteront et éliront leur coup de cœur.

La Fédération CINOV et Construction 21 ont animé un webinar "Pourquoi et comment participer aux Green Solutions Awards" pour expliquer l'intérêt de ce concours pour les professionnels du bâtiment et de la ville durable et surtout comment participer en publiant une étude de cas.

Découvrez ci-dessous la vidéo :


Communiqué de presse - 20 avril : "Denis Bozzetto, nouveau Président de CINOV GIAc : « Nous militons pour améliorer notre société ! »

Denis Bozzetto, nouveau président de CINOV GIAc

Communiqué de presse
Paris, le 20 avril 2017
Denis Bozzetto, nouveau président de CINOV GIAc :
"Nous militons pour améliorer notre société !" 
 
Depuis le 14 avril 2017, Denis Bozzetto a pris la présidence de CINOV GIAc. Dans le prolongement de ses études universitaires en physique, il a commencé en 1976 sa carrière au Centre Scientifique et Technique du Bâtiment, service acoustique (CSTB) de Grenoble, avant de co-fonder en 1989 le bureau d’études Acouphen. 
 
 
Membre de longue date du conseil d’administration de CINOV GIAc, il en connaît bien le fonctionnement et le réseau. Il souhaite maintenir son rayonnement en poursuivant ses missions pédagogiques auprès du grand public, notamment les jeunes, et en renforçant son rôle de spécialiste et facilitateur au service de tous les acteurs du monde du bruit et de l’acoustique.

« Nous devons promouvoir les valeurs et l’utilité de notre spécialité, car les acousticiens sont avant tout des praticiens de haut niveau, des techniciens centrés sur l’humain. Nous militons pour améliorer notre société en proposant des solutions pour valoriser le cadre de vie de tous. »

« Notre engagement est à la fois technique, en qualité d’acteur à l’élaboration des normes et guides méthodologiques, et social en participant activement à l’évolution des connaissances, formations et réglementations. La pédagogie doit mieux intégrer le volet santé dans l’approche globale de la gestion du bruit à l’appui de nouveaux indicateurs mieux corrélés à la fatigue, le stress, la gêne par exemple. »

Il succède à Eric Gaucher dont la présidence a été menée de main de maître pour la promotion de l’acoustique. Le GIAc est la caisse de résonance CINOV, qui est elle-même notre chambre d’échos d’une fédération qui facilite le travail en commun car l’acousticien doit bien comprendre le secteur dans lequel il travaille ; transports, construction, industrie, afin d’intégrer des équipes pluridisciplinaires pour mener à bien les projets en toute indépendance.

"Le plus souvent, on adhère à CINOV GIAc pour faire partie du club des spécialistes en acoustique et vibrations et participer à la promotion du métier que nous vivons avec passion et engagement. "

La récente RIAc 2017 (Rencontre de l’Ingénierie Acoustique) tenue à Lyon le 13 avril a réuni plus de 80 acousticiens qui ont débattu sur les grands enjeux sociétaux et techniques du monde du sonore.
C’est parce que l’environnement sonore est beaucoup trop peu pris en compte dans nos sociétés et qu’il affecte à la fois la santé et les dépenses publiques (voir l’étude du CNB qui évalue à plus de 57 milliards d’euros par an le coût social du bruit en France) que nous sommes fortement engagés et restons vigilants pour qu’il soit traité par des spécialistes, bien entendu !
 
A propos de CINOV GIAc
 
Créé en 1990, le syndicat CINOV GIAc regroupe des Ingénieurs-conseils et des Bureaux d’Etudes indépendants, spécialisés en acoustique dans les secteurs du bâtiment, de l’environnement, de l’industrie, de la formation et de la recherche. Avec plus d’une centaine de membres, le GIAc représente la profession auprès des pouvoirs publics et des autres partenaires et participe à l’élaboration des textes réglementaires et normatifs. Depuis sa création, le GIAc s’est engagé à défendre les intérêts de ses adhérents, et à promouvoir l’image et le rôle de l’acousticien indépendant.
 
Crédit photo : ©JJR05
Contact presse

Frédérique Lebon
Directrice de la communication
lebon@cinov.fr
06 08 92 12 35
01 44 30 49 46


Fédération CINOV
4 avenue du recteur Poincaré
75782 Paris cedex 16


RIAC 2017 : les 13 et 14 avril à Lyon

 
 
Le syndicat CINOV GIAc organise les Rencontres de l'Ingénierie Acoustique (RIAc) les 13 et 14 avril à Lyon :

Hôtel Valpre 3*
VALPRE Lyon 
BP 165, 1 chemin de Chalin
69131 ECULLY CEDEX
Plan d’accès
 
JEUDI 13 AVRIL
 
9h30 :  Accueil
 
    Mot du président
    Indicateur unique
    Pause
    Basse Fréquence

12h30 - 14h30  Déjeuner en partenariat avec NORSONIC

    BIM et Acoustique 
    Bilan Attestation acoustique
    Pause
    Benchmark acoustique des salles
    Actualités normes et règlementations – Guide CNB Construction
    Bruit et santé 

19h30 : Soirée en partenariat avec Serge FERRARI et SINIAT
 
VENDREDI 14 AVRIL
 
9h00 :  Accueil

    Enquête économique
    Prospective métiers de l’ingénierie acoustique  
    Assemblée Générale Ordinaire

  • Désignation des scrutateurs
  • Rapport moral
  • Rapport financier
  • Vote
  • Présentation des motions et vote des motions
  • Election des administrateurs
  • CA
12h15 - 14h30 : Déjeuner en partenariat avec RECTOR
 
INSCRIPTION
 
 
VOIR LA VIDEO
 
Contact
CINOV GIAc
+33(0) 1 44 30 24 52

giac@cinov.fr
 

BIM : un site pour choisir l’outil adapté

Le PTNB, Plan Transition Numérique dans le Bâtiment, vient de lancer un site internet qui recense les outils numériques, c’est-à-dire les softwares, qui permettent de travailler en maquette numérique et en BIM.

Ce site est un nouveau service gratuit pour aider les professionnels à s’engager dans la transformation numérique avec des outils adaptés.

Découvrir le site


Semaine du son : RDV en janvier 2017

La 14e édition de La Semaine du Son se tiendra du lundi 23 au dimanche 29 janvier 2017 à Paris et jusqu’au dimanche 5 février partout en France.


Contact : CINOV GIAc -


#ConfPollutec – « Coût social du bruit » le 30 novembre à 14h05


La Fédération CINOV organise une conférence « Coût social du bruit  » le 30 novembre de 14h05 à 14h50 sur le Forum Risques.
Le Conseil National du Bruit a rendu publique le 14 juin 2016 une étude sur « l'approche économique du bruit » et notamment l'évaluation des coûts induits par le bruit. 57 milliards d'euros par an ! Ce coût correspondrait à 3% du PIB en 2016. Militer, réfléchir, convaincre, expliquer, inciter, récompenser, voire même imposer des actions en faveur de la réduction du bruit, engager au plus vite les plans d’actions rendus obligatoires dans les PPBE et le tout dans une démarche gain/qualité et non plus simplement lutte au cas par cas... Les actions contre le bruit devront intégrer a minima une action complémentaire sur l’isolation thermique et la qualité de l’air intérieur pour les bâtiments et une action sur les déplacements et des aménagements paysagers « absorbants ».
Des solutions existent, de nouvelles sont à l’étude notamment pour des solutions multiusages mais l’amélioration du sonore se fait attendre. CINOV GIAc est convaincu que la réponse viendra d’une prise de conscience collective. Alors venez débattre, témoigner et proposer le mercredi 30 novembre à la conférence Pollutec.

 

 

 

Retrouvez CINOV dans le hall 4, stand K 165

 

Demandez votre badge gratuit avec le code CAE
Participez à la vie du stand CINOV
Contact : CINOV GIAc –

 


#Expoprotection - "Comment réduire efficacement l'exposition au bruit ?" 9 novembre à 16h15

La Fédération CINOV organise une conférence « Comment réduire efficacement l'exposition au bruit ? » le 9 novembre de 16h15 à 17h00. Cette conférence se tiendra dans la salle 3, du salon Expoprotection.

1000 déclarations de surdité professionnelles par an, 100 Millions d’Euros en coût de reconnaissance de surdités ; l’exposition au bruit reste un des enjeux majeurs de la santé au travail et fait partie des dix facteurs de pénibilité retenus.

Les textes réglementaires posent depuis longtemps maintenant un ensemble d’obligations, alors pourquoi tant de décalage entre les ambitions et les résultats ?


L’idée est ici de se demander pourquoi la situation ne s’améliore pas et de montrer qu’on peut faire tellement mieux sans beaucoup d’efforts supplémentaires.

Pour s’y mettre, vraiment.


Avec :

Fabien KRAJCARZ, Gamba Acoustique, adhérent CINOV GIAc et affiliée à CINOV Midi-Pyrénées

 

Retrouvez CINOV sur le Village de l’Ergonomie : Pavillon 1, Allée D, stand 167.

 

Demandez votre badge gratuit 

Participez à la vie du stand CINOV

Contact : CINOV GIAc –


CINOV à Pollutec du 29 novembre au 2 décembre à Lyon

  • pollutec

Pour donner de la visibilité aux métiers de l’ingénierie, du conseil et du numérique, CINOV assurera une présence stratégique au salon Pollutec, du 29 novembre au 2 décembre à Lyon, à travers un espace « Village ingénierie » partagé avec l’AITF et l’OPQIBI. Pour les adhérents, c’est une opportunité de développement, de rencontre avec des contacts clés et d’échanges avec des consœurs et confrères. Tous les adhérents qui souhaitent participer à la vie du stand et bénéficier de notre présence sont les bienvenus, merci de vous faire connaître sur le doodle.

Nos conférences - #CONFPollutec2016

 Mardi 29 novembre :


14h45 – 15h30 : « Le développement des missions de suivi environnemental de chantiers : Désengravement du Vieux-Rhône (Grand Lyon) et restauration de lônes du Vieux-Rhône (CNR) » sur le Forum Village Mer, Milieux aquatiques et Littoral
15h30 – 16h15 : "Adapter les offres d’assurances des projets liés au génie écologique et à la biodiversité" sur le Village Génie écologique


Mercredi 30 novembre


14h05 - 14h50 : « Coût social du bruit » sur le Forum Risques


Jeudi 1er décembre


10h00 - 10h45 : "Le génie écologique : intégrer le vivant dans les projets par le BIM" sur le Village Génie écologique
16h45 – 17h30 : « La prise en compte de la continuité écologique des cours d’eau par les propriétaires de moulins » sur le Forum Village Mer, Milieux aquatiques et Littoral


Vendredi 2 décembre


11h20 - 12h05 : « Economie circulaire dans l’Industrie » sur le Forum Industrie durable et du futur
 

 
Les conférences en préparation en partenariat avec l’OPQIBI  :


Mardi 29 novembre :


11h20 - 14h05 : "Rôle et apport de l'ingénierie dans le commissionnement des installations techniques d'un bâtiment" sur le Forum Energie


Mercredi 30 novembre :


14h05 - 14h50 : "Réaliser un audit énergétique utile et de qualité dans l'industrie" sur le Forum Industrie Durable


Jeudi 1er septembre :


16h15 - 17h00 : "Quelle ingénierie pour la mise en oeuvre d'actions de restauration de continuité écologique ?" sur le Village Génie et Ingénierie écologique



 Contact : Service communication –


LeMoniteur.fr - 9 septembre : "Une attestation pour lutter contre le bruit"

"Selon le syndicat Cinov Giac qui regroupe les ingénieurs acousticiens, 86 % des Français se déclarent gênés par le bruit à leur domicile. Nul doute, alors, que la recherche d’une qualité sonore optimale ait été l’objectif du législateur lorsqu’il a instauré l’obligation de rédiger une attestation de prise en compte de la réglementation acoustique." Lire la suite de l'article


CINOV GIAc reçoit le prix de l’innovation dans la prévention des risques

CINOV GIAc a reçu, le 5 juillet dernier, le prix de l’innovation dans la prévention des risques par Montmirail. Ce prix récompense vingt années de collaboration en matière d’assurance qui ont permis à CINOV GIAc et à Montmirail d’apporter aux acousticiens et en particulier à ceux démarrant une activité d’ingénierie acoustique, la possibilité de bénéficier de conditions d’assurance adaptées et de profiter de nombreux retours d’expérience débattus en réunion ou présentés dans divers documents de référence. A cette occasion, le tableau « Précieux Mirage » de l’artiste Sarahjar de la galerie Sô a été remis par Odile Vidal au syndicat lors de l’Assemblée Générale de CINOV PACA / Corse à Toulon. CINOV GIAc remercie M. Vincent Payen, Directeur Montmirail Groupe Vespieren pour cette marque de confiance et souhaite que ce travail se poursuive de manière constructive pour tous.


Contact : CINOV GIAc -


La facture du coût social du bruit donne raison à CINOV GIAc

Le Conseil National du Bruit et l’ADEME ont présenté le 14 juin dernier les résultats d’une étude qui évalue à plus de 57 milliards d’euros par an le coût social du bruit en France. En compilant et analysant les données disponibles, l’étude co-pilotée par l’ADEME et le CNB, et réalisée par E&Y révèle des chiffres impressionnants : plus de 25 millions de personnes en France sont affectés significativement par le bruit des transports, dont 9 millions exposés à des niveaux critiques pour leur santé. Outre le bruit des transports, l’exposition au bruit en milieu professionnel, en milieu scolaire, ou encore les bruits de voisinage sont également responsables des coûts estimés.
CINOV GIAc, co-instigateur en coulisses de cette étude attendait ces résultats depuis un moment !. L’étude donne les chiffres suivants :

  • Les bruits des transports (très majoritairement la route) usant la santé des personnes à domicile pour 20 milliards d’euros par an environ
  • Les bruits au travail  pour 20 milliards d’euros par an environ également
  • Les bruits des voisins usant la santé des personnes à domicile pour 10 milliards d’euros par an environ
  • Les troubles d’apprentissage et décrochement scolaires sont évalués à 6 milliards d’euros par an environ

 

Heureusement, les bureaux d’études acoustiques et ... les solutions ne manquent pas à CINOV, dès lors que l’acoustique est prise en compte dans tout projet avec un professionnel !
D’autres domaines ont également été identifiés mais non évalués comme le bruit dans les hôpitaux prolongeant la durée de séjour des malades. Les résultats de cette étude doivent être mis en perspective avec ceux d’une autre étude réalisée par BEAUVAIS Consultants pour l’ADEME, concernant le financement du traitement des points noirs du bruit routier, pour un coût total évalué à 6 milliards d’euros et pouvant être étalé sur dix ou vingt ans.

Afin de continuer à donner de l’audience à ce sujet, nous vous invitons à relayer les articles de presse. En somme, faites du bruit !

Contact : CINOV GIAc -

 

Plusieurs médias ont relayé les résultats de l’enquête
Continuons de faire du bruit et relayons les chacun à notre tour sur les réseaux sociaux et auprès de nos maîtres d’ouvrage
Les articles de presse sur le coût social du bruit :