3 article(s) consultable(s) pour June 2015 dans la catégorie Actualités

CINOV Rhône-Alpes signe une convention de partenariat avec la CGPME Rhône-Alpes

  • cp cgpme

       Communiqué de presse


La CGPME et CINOV agissent de concert au plan national pour défendre et représenter les TPE/PME, en particulier au regard de la future mesure de la représentativité patronale qui sera réalisée au 31 décembre 2015.

En Rhône-Alpes, la CGPME Rhône-Alpes et CINOV Rhône-Alpes renouvellent leur coopération pour répondre toujours mieux aux besoins des chefs d’entreprises du territoire.

La Fédération CINOV Rhône-Alpes, fédération des syndicats des métiers du Conseil, de l’Ingénierie et du Numérique anime un réseau de 300 adhérents.

La CGPME Rhône-Alpes organisation patronale interprofessionnelle fédère à travers son réseau territorial près de 10 000 PME adhérentes.   

Compte tenu de la convergence des stratégies des deux organisations et de l’intérêt d’une articulation au plan territorial de l’action d’une organisation de branche avec les services d’un syndicat patronal interprofessionnel, les deux structures signataires renouvellent leur collaboration autour des axes suivants :

// Soutien à l’activité économique des TPE/PME de Rhône-Alpes

Développement international, transmission d’entreprise, gestion financière, aide aux entreprises en difficultés, meilleur accès aux marchés publics… 

// Appui au développement social et sociétal des TPE/PME de Rhône-Alpes

Développement des contrats d’apprentissage et de professionnalisation, formation initiale et continue, développement de l’emploi, environnement durable.

Les deux organisations partenaires entendent favoriser au moyen de leur action commune une meilleure reconnaissance et représentation des métiers du conseil, de l’ingénierie et du numérique à travers par exemple les mandats patronaux et /ou des actions de communications dédiées aux métiers de la branche.

Signature de la convention de partenariat

Mercredi 17 juin 2015 – 12h40 – Planète PME - Espace Business Labs – Palais d’Iéna - CESE - Paris

François TURCAS, Président de la CGPME Rhône-Alpes

Jean-François UHL, Président de la Fédération CINOV Rhône-Alpes

Télécharger le communiqué de presse

  • signature cgpme cinov

Communiqué de presse - 15 juin : "Signature d’une charte aujourd’hui pour des études d'impact environnemental satisfaisantes"


Vers des études d'impact satisfaisantes !

Communiqué de presse
Paris, le 15 juin 2015
Charte d'engagement des bureaux d'études dans le domaine de l'évaluation environnementale

Vers des études d'impact satisfaisantes !
D’un côté, des autorités qui dénoncent des études d’impact insatisfaisantes, de l’autre des procédures qui favorisent la non qualité des études d’évaluation environnementale… Après une concertation avec les parties prenantes, une première étape est franchie aujourd’hui. La signature ce jour de la Charte d’engagement des bureaux d’études dans le domaine de l’évaluation environnementale organisée à l’initiative du Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie doit favoriser désormais des études d’impact de qualité. Des bureaux d’études CINOV Territoires & Environnement ont répondu présents.

Le Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie a organisé cet après-midi, 15 juin, une signature de la Charte d’engagement des bureaux d’études dans le domaine de l’évaluation environnementale. C’est une étape décisive pour des bureaux d’études qui n’étaient pas reconnus jusque-là par le Ministère. C’est aussi le fruit d’un long parcours : depuis 1976, les Bureaux d’études environnement ne sont pas reconnus par le Ministère, les études d’impact étant sous la responsabilité des maîtres d’ouvrage…

Issue d’une concertation multi-partenariale entre les différentes parties prenantes, cette charte vise à créer un cadre clair adapté à tous les bureaux d’études, regroupant les thématiques de déontologie et de compétences.

Elle définit les engagements pris par les bureaux d’études intervenant dans le domaine des évaluations environnementales. Cette signature s’est faite après une introduction par la Commissaire Générale au Développement Durable et à la faveur d’une table ronde qui réunissait les participants à l’élaboration de cette charte pour une réflexion sur l’amélioration de la qualité des études d’impact.


Les bureaux d’études CINOV présents pour signer la Charte

S’exprimant au nom de CINOV Territoires & Environnement et des Bureaux d’études en environnement, Pierre Audiffren, Past-Président de CINOV Territoires et Environnement et dirigeant du Cabinet Ectare, s’est réjoui de l’avènement et de la signature de cette charte.
 
Au-delà de ces premières satisfactions, le travail se poursuit pour les bureaux d’études environnementalistes. En leur nom, Pierre Audiffren, a fait part au Ministère et aux partenaires présents de leur souhait de rendre la charte plus contraignante et a proposé d’introduire des échelons de progrès, avec un certain nombre de points à atteindre pour avoir le niveau 1 (engagement) puis 2, puis 3, dans des proportions à définir. Il a aussi rappelé que CINOV Territoires & Environnement a travaillé avec l’OPQIBI au renforcement des exigences des qualifications relatives aux évaluations environnementales et demande l’intégration de ce type de qualification par tierce partie dans les items de la charte.
 
Pierre Audiffren a souligné l’importance d’associer les bureaux d’études dans les groupes de travail du ministère et la gouvernance des commissions ou agences pour porter, à côté des scientifiques légitimes, des organisations environnementales, sociales, syndicales ou patronales représentant les entreprises, les points de vue spécifiques de l'ingénierie spécialiste des questions environnementales qui exercent dans le champ concurrentiel, pour des maîtrises d’ouvrages publiques et privées.

 
La fiche du syndicat :
1 - 2
Contact presse
Frédérique Lebon
Directrice de la communication
lebon@cinov.fr
06 08 92 12 35


TwitterLinkedInViadeoYouTube
 


LeMoniteur.fr - 10 juin : "Réforme des marchés publics : la maîtrise d’œuvre en appelle à François Hollande"

"Inquiets du projet d’ordonnance sur les marchés publics, la fédération Cinov, Syntec ingénierie, l’Unsfa et l’Untec adressent une lettre commune au président de la République. Objectif : amender le texte en cours d’élaboration." Lire l'article complet