2 article(s) consultable(s) pour 30 July 2020

Création d’une commission paritaire TPE-PME dans la branche BETIC

La Fédération CINOV a signé le 29 juillet 2020 avec l’ensemble des organisations syndicales représentatives des salariés (CFDT, CFTC, CGT-FO, CGT, CFE-CFC) de la branche BETIC (Bureaux d’études techniques, ingénierie, conseil, numérique – IDCC 1486) un accord portant création d’une commission paritaire « TPME ».

A l’initiative de ce projet, la Fédération CINOV se félicite de la création de cette instance qui vient combler un manque dans les outils disponibles pour nourrir un dialogue social de qualité au service des TPE-PME.

En effet, bien que composée à 97 % d’entreprises de moins de 50 salariés, la branche souffrait jusqu’alors d’une insuffisante prise en compte des problématiques spécifiques à ces structures, les récentes réformes ayant fait évoluer les règles de la négociation collective dans le sens d’un renforcement du dialogue social d’entreprise.

Or, les partenaires sociaux avaient observé que le renvoi assez systématique à la négociation d’entreprise excluait, de fait, de nombreuses TPE-PME d’un accès possible à certains dispositifs, faute de pouvoir aisément organiser un dialogue social institutionnel. 

Considérant que ce sont les TPE-PME et leurs salariés qui ont, par essence, le plus besoin des services de la branche, la Fédération CINOV a donc voulu par cette innovation que les partenaires sociaux disposent d’un espace de réflexion dédié qui proposera des solutions opérationnelles et adaptées à cette catégorie d’entreprises.

Cette commission sera également chargée de faire des préconisations sur des mesures spécifiques aux entreprises de moins de 50 salariés dans les projets d’accords de branche soumis à la procédure d’extension.

La Fédération CINOV souhaite que cette nouvelle instance entre en action dans les plus brefs délais afin, notamment, de participer à l’identification des leviers d’accompagnement des TPE-PME pour affronter les conséquences de la crise COVID.

Consulter l'accord en ligne

Tags: tpe-pme

Aménager en favorisant la biodiversité : regards sur nos pratiques

Tour de France biodiversité organisé par CINOV -OUEST

29 septembre à Rennes

 S'inscrire dès maintenant

 

Interview de Sabine El Moualy, dirigeante d’Aubépine, bureau d’études techniques indépendant, spécialisé sur l’arbre et sa prise en compte dans le projet d’aménagement.

Dans le cadre du Tour de France « Biodiversité et Entreprises » lancé par l’Office Français de la Biodiversité (OFB), la Fédération CINOV organise une journée d’étude autour des enjeux de la prise en compte de la biodiversité par les professionnels de l’aménagement urbain. En lien avec agro campus et le laboratoire ESO, l’objectif est de croiser les regards entre la recherche scientifique, qui s’est emparée de ces enjeux, et certaines entreprises, qui ont décidé de s’engager pour la biodiversité.

Votre région s’est rapidement positionnée pour accueillir un événement biodiversité entreprise, pouvez-vous nous exposer vos motivations ?

L’objectif était de valoriser les bureaux d’études environnement et de mettre en lien les chercheurs de l’université et les bureaux d’études techniques qui sont sur le terrain. La nature en ville est un sujet à la fois politique et social et le Tour de France permet de concrétiser les enjeux inhérents à ce sujet. Par ailleurs, le thème de l’aménagement permet de regrouper un panel très large de métiers (lumière, bruit, réseau…) tous concernés par la biodiversité. Lors de mes recherches, je me suis rendue compte que les collectivités s’intéressaient de plus en plus à ce sujet très politique surtout en local. Ainsi, la journée du 29 septembre, s’organisera en plusieurs tables rondes ce qui permettra d’avoir des temps d’échanges et de nourrir le débat.

Cette journée est aussi l’occasion de faire signer la charte de la biodiversité entreprises « Act 4 nature » et d’encourager les entreprises à s’engager sur ce sujet. Nous sommes en train d’essayer de faire venir de grandes entreprises qui ont réalisé leur siège récemment afin de voir comment la problématique de la biodiversité est intervenue dans la construction. Souvent considérée comme une « contrainte réglementaire » que l’on découvre en fin d’élaboration d’un projet, la biodiversité se révèle être, au contraire, un atout majeur de valorisation des aménagements si elle est prise en compte dès l’amont d’une opération par une équipe d’ingénierie pluridisciplinaire. Cette journée sera aussi une journée de réseau sur les bonnes pratiques d’aménagement au regard de la biodiversité.

 

Pouvez-vous nous dessiner un rapide portrait de la biodiversité dans votre région ?

Au sein de la région, le syndicat CINOV Territoires & environnement est très actif sur le thème de la biodiversité. On remarque que les chargés d’opérations commencent à s’intéresser à cette question, car ils sentent que la législation est amenée à évoluer et que la biodiversité donne un sens nouveau à leur métier. Il ne faut pas prendre ces règles de biodiversité que comme des contraintes, mais comme un accompagnement d’un changement sociétal qui valorise les métiers tout en étant un enjeu politique (par exemple la vague verte).

L’idée de cette journée est aussi de publier et de partager sur les nouveaux métiers ou l’évolution des métiers suite à l’arrivée des règles sur la biodiversité comme l’hydraulique par exemple. Les participants peuvent publier sans intervenir sur les tables rondes afin de publier un fascicule et de communiquer sur ce qui a été fait lors de cette journée.

Les prochaines dates à bloquer dans nos agendas ?

L’Office français de biodiversité organise le 7 Octobre un forum « Biodiversité et Economie » à Massy (91).

Il ne faut pas hésiter à consulter l’agenda de l’Office français de biodiversité afin d’être au fait des événements à venir : https://ofb.gouv.fr/agenda-biodiversite-entreprises-2020