Les acteurs de la filière construction adressent une lettre au Premier Ministre

Publié le 30 avril 2020

Les acteurs Fédération CINOV, la CAPEB, l'UNGE, l'UNSFA et SYNAMOME se réunissent à nouveau et demande au Premier Ministre par une lettre commune, la prolongation des aides pour l'ensemble de la filière construction. 

  • capture2

 

Monsieur le Premier ministre, 

 

Les signataires de cette lettre ont pris l’habitude depuis le début de la crise sanitaire de se réunir au moins une fois par semaine pour échanger leurs informations remontées du terrain, et unir leurs moyens pour apporter la meilleure réponse possible à la situation actuelle. A ce jour, il apparaît que : 

 

Depuis plusieurs semaines, la crise du Covid-19 frappe durement notre pays ; les conséquences économiques et sociales se font de plus en plus ressentir pour l’ensemble du secteur de la construction.  

 

Au-delà de l’actuelle période de confinement, nous anticipons que les mois à venir vont être particulièrement difficiles avec des surcoûts, des pertes de productivité, des ruptures de production liées à la disparition de certains acteurs…. soit autant de situations qui vont peser sur les chantiers en cours et en annuler certains.  

 

Le même scénario remonte de toutes les régions : l’arrêt brutal et imprévu de tous les chantiers, puis leur reprise aménagée pour répondre aux règles sanitaires provoquent des surcoûts qui ne peuvent être chiffrés qu’au cas par cas. Selon ces premiers retours ils représentent de 10 à 30% du montant initialement prévu. Ces surcoûts ne peuvent bien sûr être supportés par aucun des acteurs pris individuellement, mais dans la plupart des cas ne peuvent pas non plus être supportés une fois répartis sur l’ensemble des acteurs. Dans ces conditions, il suffit que l’acteur le moins solide soit défaillant pour que l’ensemble du chantier s’effondre économiquement.  

 CONSULTER LA SUITE