Rencontre inédite de travail franco-allemande CINOV – DEN

Des langages multiples

Une délégation CINOV a rencontré des confrères allemands dans le cadre d’un séminaire de travail les 8 et 9 novembre à Mutzig en Alsace. Ce dialogue sans frontières a permis d’aborder de nombreux thèmes et de dégager des pistes de collaboration autour de l’audit énergétique réglementaire. Il ouvre la porte vers une collaboration plus large pour l’exercice de nos métiers.   

La ville de Strasbourg est un symbole européen, la petite ville de Mutzig dans ses alentours a accueilli une première rencontre entre une délégation CINOV avec des collègues de l’association DEN, le réseau allemand des conseils énergie.

Les objectifs de cette réunion étaient triples : réaliser un état des lieux de l’audit énergétique par des professionnels du conseil technique et des BET indépendants, ressortir les problématiques communes et éventuellement envisager des actions et perspectives communes.

L‘échange entre les 4 confrères de chaque délégation était une première. Face au changement climatique, l’engagement pour la gestion de l'énergie est dans les deux pays un sujet d’actualité. Cependant les réponses aux défis sont bien différentes.   

« Nous sommes des voisins par notre géographie, mais on se connaît trop peu par le métier » constate l’administrateur du Conseil d’Administration DEN, Peter Uenning. « Les perspectives et les solutions pour la production de l’énergie sont différentes dans nos deux pays. » Cependant le kWh est une grandeur universelle et tout le monde s’accorde à le dépenser au minimum utile dès le début.

« C’est pour cela, nous avons organisé cette première rencontre » ajoute Martina Kost, Présidente de CINOV Ile de France et qui anime le groupe de travail intersyndical CINOV « Audit Energie ». D’origine allemande et de par sa longue activité professionnelle d’ingénieur conseil en France, elle est consciente des problématiques communes et des approches différentes. Elle a organisé  cette rencontre à Mutzig pour dépasser les différences culturelles ou linguistiques – une idée commune avec le Président de DEN, Hermann Dannecker.

  • frabco allemand

Des pratiques professionnelles différentes et des préoccupations communes

Il y avait tout de suite une entente sur le métier et au niveau humain. Peter Uenning: « Les collègues français sont des experts. Notre sujet principal lors de cette première rencontre était les audits énergie pour les PME et petites entreprises.». C’est une activité qui est également réalisée par les membres de DEN, mais le conseil énergie est réalisé différemment.

L’association DEN regroupe avec plus de 500 membres plutôt les indépendants comme architectes, ingénieurs conseil, techniciens ou artisans qui sont spécialisés dans le conseil énergie et qui ont comme clients à la fois les particuliers et des entreprises. Il y n’y a pratiquement pas de conseiller énergie selon le schéma allemand en

France. Il y a beaucoup de bureaux d’études qui peuvent faire des études complexes principalement pour des entreprises ou des structures publiques. Le marché important des clients particuliers en direct comme en Allemagne existe peu en France. 

Par rapport à l’Allemagne, la France a par tradition des structures qui sont grandes et centralisées. Cela pose aujourd’hui un problème en France. Par rapport à la réglementation européenne, la France a établi des critères de qualification complexes pour les prestataires des audits énergie réglementaires. Mais la réglementation dans sa version actuelle a contribué à l’effondrement partiel du marché en particulier pour les petites structures indépendantes. Maintenant il y a un enjeu de ressortir de cette situation, ensemble avec l’Administration compétente. On trouvera peut-être des idées outre-Rhin.

Dans ce contexte, la rencontre à Mutzig est importante. La collaboration franco-allemande pour le conseil en énergie s’appuie d’ores et déjà sur un socle de valeurs communes bien ancrées tant chez CINOV que chez DEN : l’indépendance, l’impartialité et la qualité de la prestation.

 Des projets pour le futur au-delà des sentiers battus

Les participants ne se sont pas limités à présenter les structures et leurs défis, mais on a bien fait attention aux différences, des nouveautés et des thèmes qu’on pourrait reprendre. Par exemple le label de qualité géré de façon autonome par DEN pourrait s’avérer intéressant pour CINOV.

On pourrait aussi s’inspirer des discussions allemandes autour de la création du métier du conseil en énergie. « Si nous arrivions à nous entendre sur des standards communs, peut-être même au niveau européen, tout le monde en tirerait profit » – c’est un des points sur lesquels Martina Kost et Peter Uenning sont d’accord. 

Cette première rencontre était très intéressante et un franc succès pour les deux délégations. Il est donc prévu d’en organiser d’autres. La délégation CINOV a proposé pour le futur proche un travail en commun sur le sujet de la formation « Audit énergie dans l’industrie ».

Cela pourrait aussi être une opportunité d’attirer des futurs clients en commun, par exemple par une structure commune pour des expertises techniques transfrontalières, comme par exemple pour des entreprises allemandes qui ont également des sites en France ou vice-versa. Un challenge pour le futur au-delà des sentiers battus.

Article réalisé en collaboration avec DEN et adapté aux lecteurs français.

 
  • franco allemand