Les Futur Leaders ! Kezako ? On fait le point en 3 questions avec François BAUDOUIN

  • françois fidic

De retour de Mexico, où s'est déroulé le dernier Congrès FIDIC, François BAUDOUIN, animateur des Futur Leaders CINOV, s'est prêté au jeu des questions/réponses à la descente de l'avion : Retours sur le congrès, lobbying, prospectives et international, François nous propose un rapide panorama de cette initiative fédérale et des projets que portent les Futur Leaders CINOV.


  • François, tu faisais partie de la délégation de CINOV en tant qu’animateur du groupe des jeunes professionnels de CINOV, au congrès mondial de la fédération internationale des ingénieurs-conseils (FIDIC) qui s’est déroulé à Mexico début septembre. Quelles étaient tes attentes et qu’en as-tu retenu ?

J’avais fixé plusieurs objectifs dans le cadre de ce déplacement. D’une part je souhaitais découvrir la dynamique de notre fédération internationale, sa dimension multiculturelle,  et les principaux sujet actuels portés dans le cadre de cette rencontre 2019. D’autre part, et dans le cadre de notre dynamique en cours vis à vis du lancement de notre groupe “Young Professional” au sein de CINOV, je souhaitais rencontrer les porteurs du groupe “Future leaders” (anciennement Young Professionals) de FIDIC, m’inspirer de leur dynamique et m’assurer que nos ambitions françaises étaient en ligne avec cette dynamique Internationale.

Au cours de ce séjour j’ai pu découvrir une très belle dynamique internationale et une volonté profonde de lutter contre la corruption en s’appuyant entre autres sur les nouvelles technologies et le big data. J’ai également pu mieux apprécier la place qu’occupe la France et la place qu’elle pourrait encore mieux occuper, notamment en inspirant nos confrères sur des thématiques prospectives à long terme. Je pense notamment aux questions liées au changement climatique, à l’intégration des problématiques environnementales, la séquestration du carbone et l’intégration de la production agricole dans les infrastructures de demain. Les “smart cities”, un des thèmes du congrès, sont une chose mais les “green cities” en sont une autre et je crois sincèrement que notre industrie et sa dimension “ingénieur-conseil" doit être un précurseur et lanceur des tendances de demain plus qu’un transformateurs des tendances en cours.

Cela a aussi été l’occasion pour moi de rencontrer plusieurs membres des "Future Leaders” FIDIC dont l’actuel Leader du groupe. J’ai pu confronter la vision et les ambitions que nous nous fixions au sein de CINOV, et finalement obtenir un soutien mais également des encouragements au vu des efforts devant être déployés pour atteindre nos premiers objectifs. J’ai été impressionné par la place que les Future Leaders ont pu se faire au sein de FIDIC et leur capacité à réfléchir sur l’avenir de nos métiers et à être force de propositions.

 

  • CINOV a annoncé au congrès d’Arras le lancement de son groupe de jeunes professionnels. Peux-tu nous rappeler les objectifs de cette initiative ?

 

Cette initiative est parfaitement en ligne avec les objectifs de notre Fédération. Nous souhaitons néanmoins y mettre notre touche pour répondre et cerner plus précisément les problématiques des “jeunes professionnels" de notre secteur avec notre propre voix.

 Nous pensons que notre groupe peut intervenir spécifiquement sur un axe “Lobby et plaidoyer” en complémentarité avec les actions lancées par CINOV. A titre d’exemple concernant la place des jeunes professionnels dans les prestations de conseils. Le renouvellement de l’expertise est un enjeux majeur de notre secteur. Nous pensons entre autres que la constitution de binôme “senior-junior” répond au double objectif de la performance de prestations interne/externe et l’indispensable montée en puissance des nouvelles générations. Nos commanditaires et clients doivent favoriser ces dynamiques et cela fait partie des actions que nous souhaitons mener. Nous souhaitons également continuer à regarder l’avenir et être cette force de proposition qui singularise nos professions d’ingénieurs-conseils. C’est en ce sens que nous souhaitons aussi nous investir au travers d’un groupe “ Prospective” (qui cherche encore un leader !!) sur les sujets de demain, pour contribuer aux réflexions en cours sur l’évolution de nos métiers, les réponses possibles de notre profession au enjeux de la société, les questions du management intergénérationnel etc. Aussi, il nous apparait indispensable d’inscrire notre dynamique sur le plan international. FIDIC et EFCA sont nos principales cibles et nous souhaitons pourvoir intégrer progressivement les dynamiques soeurs au sein des organes existants de ces Fédérations.

Enfin, ce groupe a aussi pour ambition de nous faire nous rencontrer et de partager… nos réalités, nos besoins, nos enjeux, mais aussi nos business. Nous pensons que ce groupe peut etre un bon moyen de fédérer les membres CINOV, développer notre réseau et nos opportunités d’affaires, et tout cela on souhaite le faire dans une très grande simplicité et convivialité.

 

 

  • Quelles sont les prochaines étapes ?

La toute première étape va consister à affirmer notre alignement avec la dynamique Internationale FIDIC en changeant le nom de notre groupe pour nous rapprocher des “Future leaders”. Cette dénomination que nous ne souhaitons voir lue comme une prétention, aura le mérite de nous caractériser non pas uniquement sous l’angle de la jeunesse mais sous un angle plus prospectif.. la dimension “jeune” reste néanmoins un critère indispensable pour nous rejoindre. Nous avons eu beaucoup d’échanges sur l’âge limite… nous avons finalement retenu un âge maximum de 45 ans.

Nous avons tenu nos premières réunions pour définir et co-construire notre projet.  Nous avons abouti à la décision de mettre en place 3 groupes de travail :

  • Le premier pour couvrir l’axe “lobby et plaidoyer” que j’aurai plaisir à animer. Nous avons déjà enregistré plusieurs membres intéressés et devons maintenant définir les objectifs, le timing pour délivrer nos premières productions.
  • Le deuxième groupe devra porter les sujets de prospectives pour lequel je donnais les pistes globales ci-haut. Nous cherchons encore un leader pour animer le groupe et fixer avec les confères et collègues les premières pistes de travail et de réflexions. L’appel à candidatures est donc ouvert et je suis disponible à tout moment pour en discuter avec les potentiels intéressés !  
  • Le troisième groupe de travail relatif à l’international sera porté par notre collègue Chantal Dagnaud qui a aussi participé au séminaire à Mexico. Nous partageons avec Chantal la même passion de l’international. Son énergie, sa capacité de construction est très utile à notre groupe. 

 

Ayant maintenant constitué les premières bases avec un petit groupe de précurseurs (mais aussi avec des appuis et des encouragements au sein de la Fédération. Le plus important reste à fédérer les énergies et d’élargir notre groupe.

J’en profite ainsi pour faire un appel à tous les adhérents (et membres potentiels) de la Fédération, âgés de moins de 45 ans, chefs d’entreprises, collaborateurs, pour rejoindre notre dynamique. 

Nous recherchons des membres pour :

  • participer aux groupes de travail qui se tiendront principalement en visioconférence (pour faciliter la participation du plus grand nombre) ;
  • assurer l’animation de notre groupe “prospective” ;
  • participer au séminaire annuel que nous souhaitons tenir pour le premier en 2020 et qui viendra présenter les premiers résultats des travaux, définir nos futurs objectifs et aussi nous permettre de nous retrouver dans un format que nous souhaitons festif, fédérateur et développeur de nos business.

 J’espère que vous serez nombreux à nous écrire en nous indiquant votre intérêt à nous rejoindre et en précisant dans quels groupes vous souhaitez participer, voir même prendre le leadership de notre groupe “prospective”.

Contact : 

Arnaud CHAFFOTEAUX