205 article(s) consultable(s) pour 2018

Martina Kost, désignée pour animer le GT Audit énergétique

Dirigeante du bureau d'études B4E, Martina Kost a récemment été désignée pour animer le GT Audit Énergétique.


  • Pouvez-vous nous présenter le GT Audit énergétique ?

L’exercice des audits énergétiques sont régis par des textes réglementaires (arrêté du 24 novembre 2014 relatif aux modalités d’application de l’audit énergétique). Le contexte actuel ne permet de garantir des conditions d’exercice saines et qualitatives pour les acteurs de la filière. Ces audits concernent les domaines du bâtiment, l'industrie et le transport. Nous avons créé un groupe intersyndical, ouvert et agile pour la défense des prestataires indépendants.

 

  • Quelle est la feuille de route du GT ?

Nous nous sommes fixés 4 objectifs principaux :

1. Proposer des modifications concrètes de l’arrêté du 24 novembre 2014 afin d’améliorer la qualité des audits et les conditions d’exercice de la profession.

2. Affirmer la pertinence d’une prestation indépendante et impartiale

3. Promouvoir les prestations de qualité technique

4. Devenir leader d’un regroupement d’acteurs et l’interlocuteur privilégié des décideurs publics

 

  • Quels sont les enjeux liés à l’audit énergétique?

Qualité et indépendance, les deux piliers de l’audit énergétique sont aujourd’hui menacés.  Pour CINOV le couple INDEPENDANCE-QUALITE fait partie de la charte déontologique à laquelle adhérent tous ses membres. Aujourd’hui, la multiplication de pratiques déloyales (prestations de moindre qualité, à moindre coût) fait peser sur la filière une menace en termes de marché, d’emplois et de perte d’un savoir-faire technique enrichie au fil du temps. Pour ces prestations au rabais,  la qualité n'est plus celle espérée par les pouvoirs publics.

 

  • Comment les acteurs de CINOV peuvent-ils y répondre ?

 Par un travail en commun, en associant des prestataires indépendants au sens large. Le GT Audit énergétique sera force de proposition auprès des décideurs publics.


Etude OPIIEC - Portrait statistique régional de la branche BETIC

L'OPIIEC a publié les résultats de son étude sur l'état des lieux régional de la branche des métiers du numérique, de l'ingénierie, des études, du conseil et de l'évènement.

Chiffres clés  de la branche BETIC en 2016 :

  • 837 455 salariés 
  • 77 900 établissements
  • 110 Milliards de chiffre d’affaires

Les principaux objectifs de l'étude :

  • Réaliser un état des lieux statistique régional des établissements, des emplois et des métiers
  • Analyser la situation de la Branche, les profils des salariés, les besoins en recrutement et la main d’œuvre disponible
  • Recenser l’offre de formation initiale et continue menant aux métiers de la Branche

L'étude a été réalisée au niveau national, ainsi qu'au niveau régional (Auvergne Rhône-Alpes, Bourgogne Franche-Comté, Bretagne, Centre Val de Loire, Grand Est, Hauts-de-France, Île-de-France, Normandie, Nouvelle Aquitaine, Occitanie, Pays de la Loire, Provence-Alpes-Côtes d'Azur et Corse)

Consultez les rapports 10 régions et l'étude au national


Etude OPIIEC - Prospective sur les métiers de l'ingénierie et du conseil en acoustique

L'OPIIEC a publié les résultats de son étude prospective sur les métiers de l'ingénierie et du conseil en acoustique. 

Cette étude a pour objectif d'analyser les évolutions possibles de la filière acoustique, la mutation de ses métiers et des compétences requises. En effet, le conseil en acoustique a une place grandissante dans l'ingénierie de la construction. 

Consultez le rapport complet

Consultez la synthèse


Etude OPIIEC : Perspectives et aspirations professionnelles – Mobilité des salariés de la Branche

L'OPIIEC, observatoire du Fafiec, a publié les résultats de son étude sur les perspectives et aspirations professionnelles ainsi que la mobilité des salariés de la Branche. 

Il s'agit d'identifier les enjeux et les raisons expliquant les mobilités des salariés afin de permettre aux acteurs de la Branche de construire des parcours professionnels correspondant aux aspirations des salariés et de stabiliser leurs effectifs. 

Consultez le rapport complet de l'étude

Consultez la synthèse de l'étude 


Actions d'influence : CINOV se mobilise pour ses adhérents en juillet et en août

  •  CINOV a été auditionné le 19 juillet par le commissaire général à l’égalité des territoires qui a été chargé par le premier ministre d’une mission sur la préfiguration de l’Agence Nationale de Cohésion des Territoires. Notre fédération a notamment rappelé le poids des TPE-PME de l’ingénierie, du conseil et du numérique dans les territoires et leur expertise sur laquelle la future agence devra s’appuyer dans la mise en œuvre de ses futures actions.
  • Le projet de loi Etat au Service d’une Société de Confiance (ESSOC) a été promulgué par le Président de la République le 10 août. La première des deux ordonnances prévues à son article 49 instaure  le « permis de faire », droit de déroger à certaines règles de construction dès lors que la solution utilisée permet d’atteindre un résultat équivalent. Cette ordonnance pour laquelle CINOV s’est très fortement mobilisé dans le cadre de nombreux groupes de travail, sera bientôt soumise à la consultation du public
  • L’Agence France Entrepreneur (www.afecreation.fr) a de nouveau sollicité CINOV pour mettre à jour l’une de ses études sectorielles qui porte sur le thème de « Devenir consultant en management ». Cette agence a pour objet de renforcer et mieux coordonner l'action nationale et locale en faveur de l'entrepreneuriat.
  • CINOV est co-signataire d'un courrier envoyé au Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire et au Ministre de la Cohésion des Territoires dans le cadre du plan de rénovation énergétique des bâtiments. Consultez l'article et le courrier

Bulletin EFCA - Juillet 2018

Dans ce bulletin de l'EFCA, retrouvez : 

- Etude sur les tendances dans l'industrie des ingénieurs conseils

- Nouvel accord FIDIC-EFCA

- Nouveau membre EFCA

- Baromètre EFCA - Printemps 2018


Consultez le bulletin EFCA


CINOV Nouvelle Aquitaine à la Clôture du colloque Bigdata & Applications le 29 juin à Pau

CINOV Nouvelle Aquitaine a participé à la Clôture du colloque Bigdata & Applications, organisé le 29 juin à Pau.

Les départements STID et GTE de l’IUT des Pays de l’Adour ont organisé, en partenariat avec la société CGI, le colloque Big Data & applications : aéronautique, bâtiment, énergie, santé, le vendredi 29 juin 2018, dans les locaux du bâtiment STID. CINOV Nouvelle Aquitaine était partenaire de ce colloque.

Découvrez ci-dessous la vidéo de l'intervention d'Angelica Calvet, Vice-Présidente CINOV Nouvelle Aquitaine. 


LeMoniteur - 24/07/2018 : "Réforme de la formation : les partenaires sociaux de l’ingénierie désignent leur opérateur de compétences"

Les partenaires sociaux de l’ingénierie, du conseil et du numérique ont déjà bouclé leur accord destiné à constituer leur futur opérateur de compétences. Ce texte, encore ouvert à signature à ce jour, détaille les nouvelles missions que le Fafiec sera appelé à exercer s’il est agréé par l’Etat. Lire la suite 



Jean-Louis Linares, nouveau président CINOV Normandie

  • Jean-Louis LINARES CINOV Normandie

Le Conseil d'Administration de la région CINOV Normandie a élu Jean-Louis Linares comme nouveau président le 23 mai. Adhérent CINOV depuis 2009, il est secrétaire et vice-précident CINOV Normandie depuis 2012. Il succède à Béatrice Gaveau-Bondu. 

Jean-Louis Linares dirige BESB, un bureau d'études de 8 personnes spécialisé dans la conception et le calcul des structures en bois, qu'il a créé en 1998. Il est également expert de justice près la cour d’appel de Caen depuis 2014 et interviens à l’ESITC, école d’ingénieurs de la construction à EPRON, depuis 2009.

En tant que président de la région CINOV Normandie, Jean-Louis Linares souhaite continuer et amplifier les actions initiées par Béatrice GAVEAU en mettant l’accent sur les trois points suivants :


  • Expliquer aux adhérents et surtout aux non adhérents qu’une organisation professionnelle est le meilleur, voir l’unique moyen pouvant leur permettre de se faire connaitre et entendre des pouvoirs publics, quelle que soit leur taille.
  • Travailler en mode collaboratif avec les organisations partenaires (CROA, UNTEC, UNGE pour le BTP). Mettre en valeur les points de vue convergents plutôt que les désaccords afin de donner une image unie aux politiques de notre région.
  • Etre de plus en plus présent auprès des politiques régionaux en leur apportant des informations chiffrées sur la branche, notamment au travers de la CERC pour le BTP et de l’OPIIEC.

Signature de l’accord constitutif de l’opérateur de compétences des professions de service à forte valeur ajoutée

En cohérence avec le projet de loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel », les partenaires sociaux de la branche des bureaux d’études techniques, cabinets d’ingénieurs-conseils et sociétés de conseils ont signé le 19 juillet un accord définissant le cadre d’intervention de leur futur opérateur de compétences.

Cet accord permettra notamment d’accueillir au sein du Fafiec des branches professionnelles représentant d’autres activités de service à forte valeur ajoutée.

Les Fédérations CINOV et SYNTEC entendent ainsi jouer de concert un rôle moteur dans la réorganisation des dispositifs de formation professionnelle.


À propos de la Branche :

La branche des bureaux d’études techniques, cabinets d’ingénieurs-conseils et sociétés de conseils représente plus de 80 000 entreprises, 120 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 910 000 collaborateurs.



À propos de la Fédération CINOV :

Fédération de 10 syndicats des métiers de la prestation intellectuelle du Conseil, de l'Ingénierie et du Numérique, présente sur le territoire au travers de 15 chambres régionales.

Site internet : www.cinov.fr


À propos de la Fédération SYNTEC :

La Fédération Syntec regroupe les activités du Numérique, de l’Ingénierie, des Études et de Conseil, de la Formation Professionnelle et de l’Evénementiel.

Site Internet : www.syntec.fr 


À propos du Fafiec :

Le Fafiec est l'organisme paritaire collecteur agréé géré par les représentants des organisations employeurs et salariés des métiers de l'ingénierie, du numérique, des études, du conseil et des métiers de l'événement. Il met en œuvre une politique de formation construite au bénéfice des entreprises et des salariés.

Site internet : www.fafiec.fr


Plan de rénovation énergétique des bâtiments

CINOV et les organisations professionnelles de la filière Bâtiment souhaitent collectivement porter un programme global, au titre de la thématique 3 de l'Appel à Programmes CEE 2018, "Développer l'innovation technique pour la rénovation des bâtiments".

Dans ce cadre, CINOV est co-signataire d'un courrier envoyé au Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire et au Ministre de la Cohésion des Territoires, auprès de l'AIMCC, du CAPEB, de l'Ordre des architectes, de la fédération SCOP BTP, de la FIEEC, de la FFB, de la FNBM, de la fédération ds Promoteurs Immobiliers, de Syntec-Ingénierie, de l'UNSFA, de l'UNTEC et de l'USH. 

Pour en savoir plus sur ce programme, vous pouvez consulter le courrier

Nouvelle loi finance : impacts et obligations pour nos entreprises

La région CINOV Nouvelle Aquitaine a organisé une conférence sur un thème d'actualités : la nouvelle loi finance.

Cette matinée avait pour objectif de présenter les impacts et obligations pour les entreprises. Les adhérents présents ont pu poser leurs questions à Eric Rouault, Expert-Comptable associé chez PARTEXIA. Afin d'expliquer au mieux la nouvelle loi finance, divers thèmes ont été abordés, certains ayant été plus approfondis que d'autres en fonction des informations attendues par les participants. Parmi les thèmes abordés, on peut citer : la fiscalité des particuliers (impôts, prélèvement forfaitaire unique, CSG, prélèvement à la source,...) la fiscalité des entreprises (impôt sur les sociétés, crédits d'impôt, taxe sur les salaires, ...), les sanctions, etc.

Cette conférence a été suivie d'un déjeuner, qui permet aux adhérents de la région de se rencontrer et d'échanger. 


Les ateliers de CINOV PACA Corse - 27/06/2018

    • cinov paca corse atelier amo 7
    • cinov paca corse atelier amo 6
    • cinov paca corse atelier amo 2
    • cinov paca corse atelier amo 3
    • cinov paca corse atelier amo 4
    • cinov paca corse atelier amo 5
    • cinov paca corse atelier amo 1
  • Précédent
  • Suivant

Le 27 juin, la région CINOV PACA Corse organisait ses ateliers sur le thème de l'AMO. Cet évènement a accueilli une soixantaine de personnes et s'est clôturé par un moment convivial autour d'un dîner et d'un concert. 

De nombreux sujets ont été abordés tels que :

  • la prévention et performance, organisation d’un projet dans sa globalité de vie, avec M. BESSON Didier Directeur adjoint OPPBTP PACA  
  • la gestion d’un contentieux, à la contribution aux règles de l’art pour une AMO efficiente, avec M. MARCHESINI Grégory Cabinet LLC Avocat
  • Pourquoi un AMO ? avec M. COUFFIGNAL Daniel Cabinet CLEMENT BE AMO
  • Présentation du guide AMO par M. PINOT Gérard Président CINOV SYPAA et M. JEAN Ludovic Président UNTEC PACA 
  • La responsabilité, la couverture du risque pour un AMO, avec Mme VIDAL Odile MONTMIRAIL Courtier assurance 
  • Les attentes Moe, les exigences, les engagements vis-à-vis de l’AMO, avec VERBAUWEN Patrick Président SA 13 
  • Les attentes de la MO, avec Mme HAVET Véronique Métropole Toulon Provence Méditerranée et LECA Frédéric Directeur Eiffage construction Sud
  • L’emergence du besoin. Passage de MO à AMO. avec M. BLAIZOT Emmanuel Cabinet TERRICONSEIL
  • Rex de missions AMO avec M. GRATON Eric Directeur de la branche management d’infrastructure ARTELIA et HARRY Jean-François Adjoint au directeur de branche ARTELIA 
  • Les éléments de cahier des charges d’une approche globale pour une AMO efficiente, avec Mme. VERNE Pascale Présidente AITF PACA 

Ses ateliers ont été animés par M. REINERO Jean-Luc Président CINOV PACA CORSE et GHETTI Honoré Président CPME PACA et soutenus par de nombreux partenaires : l'Untec, Generali, Siniat, IPTIC, Galerie Sô, Montmirail courtier en assurances, Haworth, tpbm et envirobatbdm. 


Etude handicap : Politique d'emploi dans notre branche

Dans le cadre de son agenda social, la branche des bureaux d’études techniques (« BETIC ») envisage d’inscrire l’élaboration d’une politique en faveur de l’emploi et du maintien dans l’emploi des personnes porteuses d’un handicap.

Dans cette perspective, CINOV et les partenaires sociaux de la branche ont décidé de lancer une étude préalable visant à :

  • Etablir un état des lieux de l’emploi des personnes en situation de handicap dans les entreprises de la branche ;
  • Repérer les bonnes pratiques existantes ;
  • Remettre des propositions pour établir un plan d’action ;

Cette étude est conduite par l’ADESATT (association paritaire dont CINOV est administrateur) qui en a confié la réalisation au cabinet Thomas Legrand Consultants.

 

Nous vous invitons donc à répondre au questionnaire en ligne.


7x7 - 13/07/2018 : 7 enjeux sociétaux exposés au Forum sur la Gouvernance de l'Internet

Le jeudi 5 juillet 2018 s'est tenu à Paris, le Forum sur la Gouvernance de l’Internet (FGI), qui rassemblait chercheurs, experts, sociétés civiles, entreprises et politiques autour d’Ateliers sur l’Avenir du Numérique pour échanger et émettre des recommandations concrêtes. Lire la suite


Chaud Froid Performance - Juillet 2018 : Dossier technique

DOSSIER TECHNIQUE
Pas de confort ni de performance sans commissionnement

Le commissionnement est peu connu ; certains le pratiquent sans le nommer... Certains font l’impasse sur cette tâche. Et pourtant, il est absolument indispensable au bon fonctionnement des bâtiments et à la performance des installations.
Par Dominique Céna, dirigeant de Céna Ingénierie, vice-président de CINOV Ingénierie

Plus d'informations


Vous avez un projet de MOOC ou de formation en ligne ?

  • logo mooc plan ademe

Pourquoi mener un projet MOOC ? L'ADEME et le Plan Bâtiment Durable mettent à disposition des acteurs de la filière bâtiment cette plateforme afin que chacun puisse proposer et animer son projet MOOC sur la thématique du bâtiment durable.

Vous avez un projet de MOOC ou de formation en ligne ?

Remplissez le formulaire de prise de contact et échangez avec l'Ademe et son AMO sur votre projet. Vous serez accompagné dans la définition de votre projet et la rédaction de votre dossier de candidature.

Découvrez les étapes et téléchargez votre dossier de candidature

L'ADEME a recruté The MOOC Agency, agence spécialisée dans la création de formations en ligne comme les MOOC, pour vous accompagner tout au long de votre projet :


  1. En amont, pour la définition de votre projet et la rédaction du dossier de candidature.
  2. Pendant la mise en oeuvre de votre projet sur la plateforme MOOC Bâtiment Durable (journées de formation, points téléphoniques et assistance quotidienne).
  3. Une fois la session de formation finie afin de tirer des enseignements et pour amélioration avant l'ouverture d'une nouvelle session.

En tant qu'acteur du secteur, partagez votre expérience et participez à l'évolution de la filière !


MOOC : Nouvelles formations gratuites à suivre en ligne

 L'ADEME propose, sur sa plateforme MOOC Bâtiment durable, 5 nouvelles formations qui débuteront cet automne. Vous pouvez d'ores et déjà vous y inscrire.

Au programme :

MOOC "Optimisation des chaufferies : conception - régulation - gestion" 
Ce MOOC «Optimisation des Chaufferies : Conception, Régulation, Gestion » vous est proposé par l’université de la Rochelle et la plateforme TIPEE. Il a pour objectif de développer et renforcer les compétences dans la conception, la régulation et la gestion à distance des chaufferies de moyenne puissance des bâtiments, dans le but d’améliorer leurs performances énergétiques, environnementales et économiques.
Plus d'informations et inscription 

MOOC "Construire : défis techniques, juridiques et commerciaux"
Ce MOOC vous permettra de : Comprendre et identifier les origines des pathologies liées à l’eau, à l’air ou à l’énergie ; Connaître les bonnes pratiques pour éviter les pathologies, la conduite à tenir quand elles surviennent, et le rôle des différents intervenants (professionnels du bâtiment, experts, assureurs) ; Développer votre rôle de conseil au client et vos outils commerciaux.
Plus d'informations et inscription 

MOOC "La rénovation énergétique en logement social"
CAPECOAT le MOOC a pour objectif de donner à des entreprises du bâtiment les clefs pour travailler dans la rénovation énergétique du logement social. 
Plus d'informations et inscription

MOOC "BIM : Devenez acteur de la transition numérique"
Ce MOOC vise à répondre à quatre questions : En quoi le travail collaboratif transforme-t-il les pratiques professionnelles (postures et processus) ? Quelle est la place de l’informatique dans les projets de construction (outils et dimensionnement) ? Pourquoi rédiger une charte adaptée au contexte du projet ? Quelle transformation doit opérer une entreprise pour intégrer le BIM ?
Plus d'informations et inscription

MOOC "Construire durable en zone tropicale humide"
Cette 2nde session du MOOC de l'ADEME propose d’actualiser ce concept et de constituer ainsi une porte d’entrée dans le domaine de l’écoconstruction en zone tropicale humide, à l’appui de l’expertise développée en particulier dans les territoires d’outre-mer français.
Plus d'informations et inscription


Le management agile en 10 questions avec Angelica Calvet

  • a calvet management agile

Angélica Calvet, Dirigeante de CS Horizon est administratrice du syndicat CINOV-IT et Vice-Présidente de la région CINOV Nouvelle Aquitaine. Elle nous parle du management agile. 

1- Présentez-vous :

En tant que consultante et AMO, j’accompagne depuis 15 ans entreprises (secteurs industriels et tiers) et institutions publiques en France et à l’international dans leurs projets et programmes de transformation organisationnelle. J’interviens sur plusieurs volets : transformation digitale, mise en place de méthodologies et management agile, alignement stratégique, optimisation et développement de processus métiers, amélioration des performances, infogérance et fusion de services, gestion des talents, qualité et management de projets.

 

2- Quel est votre parcours ?

Après avoir dirigé de nombreux projets d’organisation, SI et télécommunications en Amérique et en Europe dans des firmes internationales, j’ai créé en 2004 mon cabinet de Conseil et j’ai adhéré à la fédération CINOV. Je suis aussi membre expert PMI et collabore aux améliorations des référentiels de management de projets et autres labels :  www.cs-horizon.com.

En ce qui concerne l’agilité, je crois que j’ai toujours fait de l’agile sans vraiment le savoir. J’ai travaillé pendant de nombreuses années dans le secteur des télécommunications, où les réseaux des opérateurs ne peuvent pas être commercialisés s’ils ne sont pas actifs. C’est ainsi que souvent on parle de zones éligibles et de zones non éligibles. Les zones non éligibles étant celles qui ne représentent pas d’intérêt pour être raccordées (activées) car il y a peu de bénéfice à en tirer vis-à-vis de l’opérateur. Dans ce secteur du digital extrêmement concurrentiel où chaque minute compte pour créer de la valeur et obtenir des bénéfices rapidement, on ne peut pas attendre d’avoir des cahiers des charges très détaillés, et souvent on doit alléger les processus pour pouvoir aller plus vite et mobiliser énormément de parties prenantes. On raccorde ainsi des petits bouts de réseaux pour rendre les zones éligibles et pouvoir attirer des clients. Même si au début le service n’est pas parfait, ce n’est pas grave, on s’améliorera petit à petit. Ce qui compte est d’être présent sur ce marché et fidéliser les clients.

L’agile c’est un peu tout ça : tirés par le time to market, les projets doivent se déployer rapidement et les services doivent générer de la valeur depuis le début en couvrant petit à petit les besoins des clients ; nous nous améliorons avec le client, nous travaillions avec lui et pour lui. On est ainsi dans la réactivité pour éviter d’être noyés dans des spécifications et documentations exhaustives dont on n’utilise que 10 %. On mobilise les compétences de l’entreprise dans une dynamique collective orientée vers l’optimisation permanente des services, ce qui équivaut à revoir les processus de manière continue en les adaptant en permanence.

 

3- Qu’est-ce que le management agile en une phrase ?

Pour moi ce serait l’appropriation continue des changements.

Mais en allant un peu plus loin, de manière générale lorsque on parle de management agile on est dans le cadre de la transformation, de ce fait, le management agile est un ensemble d'opérations orientées à favoriser le changement pour que nous puissions mieux nous adapter aux évolutions de nos environnements.

 

4- L’agilité à quoi ça sert ?

Les apports pour les salariés d’une entreprise orientée vers l’agilité sont nombreux. En mentionnant les principaux, vis-à-vis du salarié l’agilité sert à :

o   Mieux partager les valeurs, la culture et la stratégie avec des objectifs transparents ;

o   Établir des flux d’informations simples et avoir du feedback permanent ;

o   Favoriser la communication et l’échange avec des actions claires et connues de tous les acteurs ;

o   Simplifier les processus, ce qui permet aux équipes opérationnelles d’être plus réactives : les équipes sont autonomes et réagissent avant que les règles soient dictées par un manager ;

o   S’auto-manager et avoir droit à l’erreur ;

o   S’améliorer : les managers deviennent plus des coachs et facilitateurs que des contrôleurs avec une écoute active.

Enfin, l’idéal serait que les personnes soient récompensées par leurs compétences et non par leur position.

 

5- Et pour l’entreprise, quels sont les avantages ?

Le fait de partager la stratégie de l’organisation et d’avoir des objectifs transparents stimule les employés au développement de l’entreprise. Cela leur donne envie de participer davantage aux actions et ils deviennent plus créatifs. En favorisant la confiance et en permettant aux équipes de s’autoorganiser, elles sont bien plus performantes, et la réponse au time to market est plus rapide.

Il se créé aussi une ambiance qui favorise l’implication active des clients ; il y a plus de visibilité pour estimer le progrès avec des indicateurs de valeur et non de contrôle de performance. Les procédures perdent d’intérêt au profit de processus optimisés en permanence. Le fonctionnement par équipes réduites facilite les échanges et le développement d’une culture en mouvement permanent.

Le partage permanent de l’information et du succès crée une ambiance collaborative et propice à l’innovation.

 

6- Quelles sont les qualités d’un bon manager agile ?

Tout d’abord, il ne faut pas perdre le focus du business et la nécessité de se développer. Dans ce sens, le manager agile doit chercher à satisfaire en permanence l’actionnaire, le client et le personnel (dimensions économique, sociale et sociétale) de manière équilibrée et n’oublier aucun des acteurs.

Un bon manager agile doit également :

o   Promouvoir et activer le mouvement permanent ;

o   Avoir une culture orientée client ;

o   Savoir anticiper ;

o   Être bricoleur, c’est-à-dire avoir une vision dynamique et être toujours dans l’action ;

o   Être débrouillard, c’est-à-dire avoir la capacité à reconfigurer une solution en fonction des besoins exprimés par le client ;

o   Être capable de réagir devant les imprévus ;

o   Être pédagogue et manager coach ;

o   Ne pas s’imposer par la force et par les règles, mais par le mérite de la négociation ;

o   Avoir du leadership et être ouvert vers l’extérieur ;

o   Prôner la délégation et stimuler le dialogue

 

7- Comment mettre en place un management agile ?

Il n’y a pas de règle, cela dépend du niveau de maturité de chaque organisation. Soit on commence par donner du sens et construire une cohérence stratégique, soit on commence par un diagnostic organisationnel. Dans ces deux cas, il y a deux actions incontournables :

·         Mettre en place un management par processus de façon à réformer les pratiques managériales et comportementales ;

·         Mettre un place un système d’évaluation de la transformation des attitudes individuelles

Lorsque on introduit une nouvelle approche comportementale, l’ensemble de mécanismes de l’entreprise se modifie progressivement par osmose et mise en application.

On peut ensuite travailler la stratégie, l’organisation et mettre en place des nouveaux processus ou systèmes plus performants.

 

8- A quoi faut-il faire attention ?

La transformation doit commencer par le changement de comportements. Il est indispensable de commencer par le comité de direction, puis par l’ensemble de l’encadrement. La transformation des comportements managériaux est l’étape fondamentale, si les comportements ne changent pas, tout changement vers l’agilité ne sera pas durable.

 

9- Si vous deviez convaincre un dirigeant de former son équipe d’encadrement au management agile en quelques mots ?

Je commencerais par le sensibiliser lui-même à l’agilité. S’il est prêt il voudra alors changer la culture de l’entreprise et muter vers l’agilité. La démarche se fera alors de manière collective.

 

10- Un dernier conseil ?

Je ne peux qu’encourager toutes les dirigeantes et tous les dirigeants d’organisations à adopter un esprit agile et se transformer.

Pour conclure, voici une phrase de Jérome Barrand que j’aime beaucoup : « L’agilité est l’art de glisser naturellement d’une situation à l’autre »

 


TPBM - 12/07/2018 : Jean-Luc Reinero : « Nos missions d'assistance à maîtrise d'ouvrage montent en puissance »

Jean-Luc Reinero, le président varois du Cinov Paca-Corse (Fédération des syndicats des métiers de la prestation intellectuelle du conseil, de l'ingénierie et du numérique), a organisé dernièrement à Hyères* avec l'Untec (Union nationale des économistes de la construction) un atelier-débat dédié à l'assistance à maîtrise d'ouvrage (AMO). 

Lire la suite