174 article(s) consultable(s) pour 2018

erp-infos - 18/10/2018 "Syntec Numérique et CINOV-IT saluent le lancement officiel de France Num"

16/10/2018 : Partenaires de France Num, les deux organisations sont mobilisées depuis plusieurs années pour la transformation numérique des TPE-PME. Elles avaient déjà lancé un plan d'actions conjoint sur ce sujet en avril 2017, interpelant les responsables politiques afin que cet enjeu central pour les entreprises du secteur devienne enfin une priorité de l'action de l'État et des collectivités territoriales. Lire la suite


La Tribune - 15/10/2018 : "Comment marche France Num, le portail pour numériser un million de TPE/PME en trois ans ?"

La plateforme France Num, lancée le lundi 15 octobre, vise à fournir aux 3,8 millions de TPE et aux PME françaises des outils pour amorcer leur transformation numérique, via une marque qui fédère tous les acteurs du territoire, un réseau d'accompagnement, des outils de simulation et une nouvelle offre de prêts numériques proposés par les banques. Lire la suite


Voyage d’étude dans la RUHR les 7,8,9 février 2019 organisé par le CINOV-SYPAA

Voyage d’étude dans la RUHR les 7,8,9 février 2019 organisé par CINOV SYPAA

Bilan IBA (Exposition Internationale d'Architecture) Emscher park 1999 -2019

 

Ouvert à tous les adhérents des syndicats de la Fédération CINOV.

Le montant du voyage pour 3 jours (jeudi, vendredi, samedi) incluant tout les frais (hors transport France- Allemagne) est de 600 € /1 pers. (pour les adhérents et conjoints)

Confirmation de votre intérêt avant le vendredi 16 novembre à sypaa@cinov.fr

Minimum de participants : 15 personnes

Nous serons accompagnés tout au long du voyage par Serena L'hoest qui assurera la traduction.

 

L’IBA Emscher Park Une démarche innovante de réhabilitation  industrielle et urbaine

Cette démarche architecturale et urbaine innovante a été créée par le Land Rhénanie Nord-Westphalie pour répondre à certaines problématiques d'un territoire en mutation. Elle est fondée sur la valorisation du paysage et de son héritage industriel.

Envisagée comme une procédure d'exception, elle a permis de susciter de nombreux projets de haute qualité et de provoquer des changements de regard et d'habitudes.

Les enseignements ont permis de mettre en place des outils d'aménagements innovants à un niveau local mais aussi national, voire international.

On pourra ainsi mettre à profit certaines leçons de cette démarche pour faire évoluer notre regard de professionnel et rechercher à être aussi à notre tour des visionnaires dans l'Europe.

 

Programme provisoire

Rencontre avec des acteurs locaux

Sites visités envisagés :

  • Cité d’habitation Schüngelberg (classée monument historique)
  • site Zollverein et présentation du projet - Site d’art, de culture & de design - Patrimoine mondial de l’Unesco Tour complet du site (Puits XII, Cokerie, Musée du Design Red Dot, Ecole du Design, parc paysager)
  • projet de re-naturation du ruisseau « Läppkes Mühlenbach » (affluent de l’Emscher
  • Parc Paysager Duisbourg Nord (Duisburg Nord Landschaftspark)
  • site Académie Mont Cenis
  • Parc Chimique de Marl (ChimiePark), inscrit dans le parcours « Route Industriekultur »
  • Gazomètre d’Oberhausen ; espace culturel : exposition permanente sur l’épopée minière de la Ruhr & expositions temporaires d’art contemporain.
  • Port Intérieur de Duisbourg, Concept de Norman Foster

Participez au Baromètre EFCA Automne 2018

Participez au Baromètre EFCA Automne 2018
Enquête sur la conjoncture socio-économique des entreprises d’ingénierie

Dans le cadre de son baromètre biannuel sur les entreprises d’ingénierie, la Fédération européenne de l’ingénierie (EFCA)* a ouvert un questionnaire en ligne.

L’enquête vise à rendre compte à notre Association européenne de la conjoncture économique et sociale en France des entreprises d’ingénierie au cours du dernier semestre : chiffre d’affaires, carnet de commandes, principaux défis, etc. et de bénéficier en retour de ces données au niveau européen.

Ces données sont essentielles pour connaître et analyser avec précision le marché et communiquer sur le dynamisme du secteur de l’ingénierie.

 

Nous vous incitons donc  à y répondre avant le 29 octobre 2018, via ce lien (https://response.questback.com/itf/iscpdblenw)

 

Important : les informations recueillies via cette enquête seront traitées de façon confidentielle.

 

*l’EFCA est la branche européenne de FIDIC (association internationale des ingénieurs conseils) dont CINOV est membre fondateur.


CINOV-IT participe à la Semaine de la transformation numérique avec "ICI on innove"

Du 15 au 19 octobre, retrouvez Alain Prallong et Alain Assouline, ancien et nouveau présidents de CINOV-IT,  sur les chaînes BFM, dans le cadre du programme "ICI on innove".

Ce programme, couplé avec un site Web ( icioninnove.com ) relayé sur BFMTV.com, fait un focus chaque jour sur différents portraits d’hommes et de femmes, remarquables pour la qualité et l’originalité de leurs innovations au sein de leurs structures. Il est en diffusion sur BFM TV, BFM Business, BFMTV Paris & BFMTV.com.

Retrouvez ci-dessous le teaser de l'émission, ainsi que les passages de Alain Prallong et Alain Assouline. 


Global Security Mag 09/2018 - Le numérique engendre un véritable bouleversement cognitif

  • caroline bringand itw

Caroline Bringand, adhérente CINOV-IT est consultante en Facteur Humain et approche neurocomportementale et certifiée Ergonome européen. Elle a été interviewée par Marc Jacob et Emmanuelle Lamandé sur l'impact du numérique sur notre comportement. 

"Le numérique et les transformations qui en découlent aujourd'hui bousculent nos rythmes, nos modes de travail, notre façon de penser et nos usages. Comme l’explique Caroline Bringand, la dématérialisation entraîne une dispersion de nos repères spatio-temporels, impactant par là même notre perception des risques. La mobilité constitue, quant à elle, un véritable bouleversement cognitif. D’où l’intérêt d’avoir une approche ergonomique, neurocognitive & comportementale pour appréhender les questions relatives à la cybersécurité." 

Cette interview est paru dans le magazine "Global Security Mag" de septembre, dont le thème est "Sciences comportementales et Cybersécurité". Retrouvez l'interview complète sur le profil LinkedIn de Caroline Bringand

 


Avec la loi ESSOC, les TPME de l’ingénierie indépendante (re)deviennent les Maîtres de l’œuvre !

En mettant au premier plan la performance de l’ouvrage, la loi pour un Etat au Service d’une Société de Confiance (ESSOC) contribue à clarifier les rôles, les missions et les responsabilités des différents acteurs, et (re)place ainsi l’ingénierie au cœur de l’acte de construire.

La multiplication des règles et des normes applicables aux différents ouvrages s’est traduite par une complexité accrue, entraînant à son tour une superposition des preuves de confiance, et au final une dilution de la responsabilité de chacun. Dans ce contexte, le gouvernement a récemment lancé un vaste chantier de modernisation du droit de la construction à l’occasion du projet de loi ESSOC pour favoriser l’innovation et simplifier la cadre réglementaire en permettant au maître d’ouvrage de déroger aux règles. Déroger ne prend pas ici le sens commun, mais signifie que le maître d’ouvrage peut mettre en œuvre une technique différente de celle prescrite par la réglementation, à condition d’apporter la preuve d’une performance au moins égale apportée par la solution innovante.

En revenant aux fondamentaux, comme la performance et sa mesure, la loi ESSOC redessine les contours des différentes missions des partenaires de l’acte de construire.

La maîtrise d’œuvre, acteur incontournable dans l’acte de construire

Qu’un maître d’ouvrage choisisse de construire un ouvrage en respectant une obligation de moyens ou de résultats, le concepteur joue un rôle incontournable et son travail est rigoureusement identique : adapter les solutions retenues, suivre le chantier pour s’assurer que la mise en œuvre est conforme à ses prescriptions, et/ou adapter les prescriptions aux modifications intervenues en cours de travaux, etc. Que la technique soit innovante ou classique, les bureaux d’ingénierie n’en sont pas seulement les experts, ils sont aussi les garants de la mise au point d’une solution spécifique, efficace et économiquement acceptable. L’ingénierie est enfin le garant de la bonne mesure de la performance du projet.

Les deux démarches (obligation de moyens et de résultats) nécessitent la mise en place d’un plan d’assurance qualité que l’ingénierie apporte naturellement au maître d’ouvrage dans le cadre d’une mission complète, et qui s’appuie sur des principes forts de transparence, de cohérence, de contrôle à chaque étape.

Le contrôle de quoi par qui ?

Le premier des contrôles (effectués par les BET, entreprises, etc.) est celui qui permet à chacun de vérifier la conformité de son travail aux règles qui lui sont applicables, on parle alors d’autocontrôle. Exercé à chaque étape et par chacun, ce processus vertueux garantit la bonne exécution des travaux. Le contrôleur technique, en toute indépendance, s'assure du respect des réglementations par tous les intervenants.

La loi ESSOC, en plaçant très haut le niveau d’exigence attendu des acteurs de la construction, renforce non seulement le rôle de chacun, mais par là même la nécessité de contrôler que ce rôle est bien tenu, ce qui renforce plus que jamais le besoin d’un contrôle indépendant. Pour rappel, la maîtrise d’œuvre contrôle la conformité de l’ouvrage construit au descriptif technique. Le contrôleur technique contrôle-lors de visites ponctuelles et du contrôle documentaire- que les constructeurs vérifient correctement la construction de l’ouvrage. On peut dire que la maîtrise d’œuvre est garante de la conception au regard du programme et des contraintes réglementaires, elle contrôle également que l’exécution des travaux soit conforme aux exigences formulées dans les pièces du marché. Le contrôleur technique vérifie que ce travail est fait.

Pourquoi confier l’attestation d’une solution équivalente, à une tierce partie ? Faut-il qu’elle soit vraiment indépendante ? et non exclusive ?

La loi ESSOC distingue les décideurs (maître d’ouvrage, architecte / maître d’œuvre), les exécutants (entreprises) et les contrôleurs, et suggère de confier à une tierce partie indépendante, l’attestation d’équivalence d’une solution innovante. Cette piste nous semble risquée pour deux raisons : d’une part elle déresponsabilise l’ingénierie qui s’en remettra à la tierce partie, au lieu de s’engager, et cette dernière étant par définition indépendante ne pourra être considérée comme responsable ; d’autre part, l’intervention d’une tierce partie augmentera nécessairement les délais et les coûts, sans apporter de véritable plus-value.

Il nous apparaît pertinent de confier à ceux qui assurent la pérennité ou la validation de la conception (bureaux d’études techniques), la capacité à attester de la pertinence de la solution et à permettre l’atteinte des résultats. Leur implication et leur responsabilité dans la mise au point de la solution innovante, loin d’être un handicap, sont au contraire un gage de garantie supplémentaire. C’est « à ce prix » que la loi ESSOC atteindra ses objectifs de simplification et de diminution des coûts et des délais !

Les acteurs de la construction doivent être responsabilisés et les rôles de chacun respectés. Faisons confiance à la compétence et à l’ingéniosité des maîtres d’œuvre. L’indépendance, l’expertise et la clarté des rôles des différents acteurs sont une garantie de la sécurité et de la qualité des ouvrages. Cette réforme conforte donc l’ingénierie dans ses missions traditionnelles tout en ouvrant un champ nouveau dans la mise au point de technologies innovantes. Pour que la simplification soit réelle, et que la performance soit au rendez-vous, il reste à aller au bout de la réforme proposée !


ChannelBP - 08/10/2018 : "Alain Assouline devient président de CINOV-IT"

Alain Assouline est devenu fin septembre 2018 président de CINOV-IT, suite à la démission d’Alain Prallong qui était à la tête du syndicat professionnel des TPE et PME du numérique depuis mars 2014. Lire la suite


Source-a-id.com - 05/10/2018 : "PRISE DE PAROLE DE CINOV SUR LA LOI ESSOC"

CINOV est l'une des deux fédérations patronales représentatives de la branche des bureaux d'études techniques, des cabinets d'ingénieurs-conseils et des sociétés de conseil dont elle est signataire de la Convention Collective Nationale du 15/12/1987 - IDCC 1486. Notre rédaction ouvre aujourd'hui son antenne en relayant une communication en date du 4 octobre 2018 relative à la loi ESSOC.

Lire la suite


LeMoniteur - 04/10/2018 : "BIM d’Or 2018 : revivez la soirée en vidéo"

Plus de 350 personnes ont assisté à la cinquième remise des trophées du BIM d’Or, le 17 septembre à paris. Cette année, le jury, présidé par Michel Aroichane, membre de l’équipe lauréate en 2017, a remis 10 BIM d’argent, un coup de cœur et le BIM d’Or. 

Lire la suite


Les Cahiers Techniques du Bâtiment - 04/10/2018 : "Cinov : « Avec la loi ESSOC, les TPME de l’ingénierie indépendantes (re)deviennent les maîtres de l’œuvre ! »"

CINOV fait le point sur la loi pour un Etat au service d’une société de confiance (ESSOC). Pour la fédération, cette loi qui met au premier plan la performance de l’ouvrage, contribue à clarifier les rôles, les missions et les responsabilités des différents acteurs, et (re) place l’ingénierie au cœur de l’acte de construire.

Lire la suite


BIM d'Or 2018 : Interview de Dominique Sutra Del Galy, Président de la Fédération CINOV

CINOV est partenaire du BIM d'Or depuis 5 ans

Dominique Sutra del Galy, Président de la Fédération CINOV s'exprime sur ce partenariat ainsi que sur l'enjeu du BIM pour les TPE/PME. 

Découvrez les lauréats du BIM d'Or 2018


Les Cahiers Techniques du Bâtiment - 21/09/2018 : "L’acoustique, ou comment « faire résonner ensemble écologie, économie et innovation »"

Acousticien, un métier aux mille facettes, telle est la campagne de communication du FAFIEC et de CINOV GIAc. Denis Bozetto, le président du syndicat Cinov GIAc revient sur le métier et les enjeux actuels du métier d’acousticien. 

Découvrez l'interview complète sur le site  


Villes et bâtiments intelligents - Conférence de l'OPQIBI

L’OPQIBI a organisé le 28 juin une conférence débat consacrée aux villes et aux bâtiments intelligents, et à leur impact sur les métiers de l'ingénierie, de la maîtrise d'ouvrage, ainsi que sur l'ensemble des métiers gravitant autour de l'aménagement du territoire et des villes.

Angelica Calvet, administratrice CINOV-IT et Vice-Présidente de la région CINOV Nouvelle Aquitaine y a représenté CINOV et fait une intervention sur « l’impact que l’open data sur les différents acteurs et la disruption dans les différents secteurs selon l’usage ». 


Découvrez les actes de ce séminaire interne sur le thème « Villes et bâtiments durables : quelles compétences de l’ingénierie ?»


La Lettre du Management Immobilier N° 799 du 26 septembre 2018 par l'association APOGÉE

 Découvrez La Lettre du Management Immobilier N° 799 du 26 septembre 2018


Dominique Rousseau anime la commission internationale de CINOV

  • dominique rousseau

Dominique Rousseau anime la commission internationale de CINOV. Dans cette interview, il nous explique quelles sont les activités internationales de CINOV et le fonctionnement de la commission internationale. 


- CINOV a récemment participé au dernier congrès de la Fédération Internationale des Ingénieurs-Conseils (FIDIC) à Berlin, quel bilan en tirez-vous ?

Une délégation de 9 personnes représentant CINOV a participé à cette manifestation. Cette présence a permis d’établir ou maintenir des contacts avec les acteurs de nos professions au niveau européen et international. Je retiens principalement que les nombreuses interventions et nos échanges ont montré la richesse des apports de jeunes professionnels impliqués dans les travaux.

(Accéder au compte-rendu)

 

- Vous animez la commission internationale de CINOV, pouvez-vous nous en dire plus sur son fonctionnement et sur ses missions ?

La commission est composée d’une dizaine de personnes, dont les représentants dans les groupes de travail de nos fédérations européennes et internationales, en lien avec nos commissions fédérales (en particulier développement durable et BIM & Transition numérique). Les missions de notre commission sont les suivantes :

  1. Coordination et représentation de CINOV auprès des organisations internationales
  2. Information au conseil d'administration, syndicats et chambres régionales
  3. Accompagnement à l’export

 

- Comment la fédération accompagne-t-elle ses adhérents à l’export ?

Nous avons créé en 2014 un club export réunissant une cinquantaine d’adhérents. Le club propose d’une part des animations en partenariat avec des services d’aide à l’export, d’autre part une mise en réseau favorisant des activités conjointes à l’étranger. Nous préparons par exemple un nouveau déplacement le 31 janvier à Bruxelles à la rencontre de nos institutions européennes. Cette journée sera ouverte aux adhérents de CINOV intéressés. Le club est en relation avec la commission internationale de la CPME et bénéficie ainsi entre autres d’opportunités de missions d’études dans un grand nombre de destinations.


Trophée de l'investissement local

  • cinov normandie trophée investissement local

CINOV Normandie soutient les projets participant à la croissance et à l'attractivité de leur région. 

Afin de récompenser les actions menées par les collectivités du Calvados pour la croissance de leurs territoires et l'attractivité de leur patrimoine, CINOV Normandie, la Fédération des Travaux Publics de Normandie et l'Union Amicale des Maires Calvados lancent les Trophées de l'Investissement Local.

Aménagement de places, éclairage public, fibre optique, aires de covoiturage, pistes cyclables...

Ce Trophée s'adresse à la fois aux collectivités ayant mené récemment des travaux pour votre commune/communauté de communes, ainsi qu'aux entreprises. 

Vous êtes une entreprise et vous avez réalisé un projet dont vous êtes fière ? Soyez source d'inspiration !

Envoyez votre candidature pour participer aux Trophées de l’Investissement Local et voir vos initiatives récompensées !

Inscriptions jusqu'au 10 octobre, formulaire et règlement disponibles sur le site Internet : www.frtpnormandie.fr

Pour plus d'informations : trophees14@fntp.fr ou 02.35.61.02.71


Bruit.fr - 17/09/2018 : "Acousticien, ça vous fait penser à quoi ?"

Le métier d’acousticien est méconnu. Pour mieux faire connaître les multiples facettes de cette profession, le FAFIEC et le CINOV GIAc ont pris l’initiative de diffuser une série de vidéos qui présentent en quelques minutes le rôle de l’acousticien dans la qualité sonore d’espaces tels que les logements, les salles de spectacle, les bureaux, les espaces extérieurs, les discothèques, etc.

Lire la suite


LeMoniteur.fr - 24/09/2018 : A Marseille, les opposants au PPP "écoles" dévoilent un projet alternatif

Architectes, économistes, artisans... réclament un rendez-vous au maire pour lui demander d’abandonner la procédure de PPP pour la rénovation de 32 écoles « Pailleron ». Ils proposent un contre-projet étayé qui permettrait, selon eux, d’économiser plus de 300 millions d’euros et de soutenir le tissu local d’artisans. Lire la suite


Succès pour l’Action collective de formation initiée par CINOV

En tout début d’année, CINOV a convaincu les partenaires sociaux de la branche de l’importance d’apporter aux entreprises une offre de formation spécifique en vue de la mise en œuvre du RGPD (règlement général de protection des données). Une action collective nationale (ACN) de formation a donc été construite en un temps record.

Lancée de manière effective début avril, elle a permis de former en cinq mois 1400 salariés (travaillant dans plus de 500 entreprises).


Outre l’actualité du sujet (le règlement européen est entré en vigueur le 25 mai dernier), ce succès s’explique aussi par des critères de financement très avantageux décidés par le FAFIEC :
Les coûts pédagogiques de cette action sont intégralement pris en charge par le FAFIEC : comme pour toute ACN, ce financement ne s’impute pas sur l’enveloppe « plan de formation » des entreprises. 
A titre exceptionnel (jusqu’à fin 2018), tout départ en formation dans le cadre de l’ACN « RGPD » ne s’impute pas sur le quota annuel d’actions collectives dont bénéficie chaque entreprise de la branche.
 
Rappelons que CINOV a également co-organisée avec la CPME un webinar sur le RGPD le 13 juillet dernier.
 
N’hésitez pas à en parler à vos collaborateurs et à vous rendre sur la plateforme ACN du FAFIEC pour toute précision.