Pause déjeuner à l’extérieur : dégustez équilibré - article proposé par Harmonie Mutuelle

  • Alimentation-equilibre-harmonie-mutuelle

© iStock-Harmonie Mutuelle

Prise au milieu du temps de travail, la pause déjeuner est souvent bâclée, «sautée » ou trop riche.

Elle est pourtant indispensable pour être performant jusqu’à la fin de la journée. Quel que soit le lieu où vous déjeunez ou le temps dont vous disposez, un repas équilibré est toujours possible.

 

Idéalement, les apports énergétiques sur une journée doivent se répartir ainsi :

15 à 20 % au petit-déjeuner ;

40 à 50 % au déjeuner ;

35 à 40 % au dîner.

 

Raisonner sur la globalité

L’équilibre alimentaire ne s’établit pas sur un repas, ni même sur une journée, mais sur plusieurs jours, voire une semaine.

Abonnés 5 jours sur 7 aux repas d’affaires ou aux déjeuners sur le pouce, comment bien manger à l’extérieur ?

 

Au restaurant : des idées menus

En entrée, des légumes sous toutes leurs formes : salades composées, crudités, soupes, ratatouilles froides, mousses, soufflés…

Plutôt qu’un plat en sauce, dégustez une viande grillée ou un poisson frais (à la vapeur, au four ou au court-bouillon).

Accompagnez-le d’un féculent et de légumes cuits.

Un dessert à base de fruits : fruits de saison, salade de fruits, sorbets, fromage blanc avec coulis de fruits rouges…

 

ASTUCES

Les poissons dits « gras » (saumon, thon, sardine…) le sont souvent moins que la viande et ils apportent des acides gras essentiels à la santé et au bon fonctionnement du cerveau.

Si vous aimez le fromage, accompagnez-le d’une salade verte : il remplacera l’entrée et le dessert.

 

Au fast-food : le hamburger « tout en un »

Un hamburger est à lui seul un plat complet. Il associe féculent, protéines animales et un peu de légumes. Il est pratique, mais très gras. Solution : pour limiter les graisses, choisissez-le simple (un seul steak) plutôt que double. Évitez ceux contenant du fromage et du bacon. Préférez les salades composées plutôt que les frites. Pensez au yaourt à boire en dessert. Complétez par un fruit à croquer ou une salade de fruits. Et buvez de l’eau à la place des sodas, trop sucrés.

 

À la sandwicherie : facile de varier !

Alternez sandwichs (poulet, poisson, jambon blanc, thon avec des crudités) et salades composées (de riz, de pâtes…).

Pensez aux soupes en accompagnement.

 

ASTUCES

Pour accompagner les frites, préférez le ketchup ou la moutarde à la mayonnaise, plus grasse.

Pour limiter les graisses et les sucres, ayez le bon réflexe : n’utilisez que la moitié du sachet d’assaisonnement pour la salade, ou la moitié du sucre pour le café.

 

CONSEIL

En cas de furieuse envie de grignoter entre les repas, prenez un fruit, un jus de fruit (de préférence « 100 % pur jus ») ou une compote.

Au dîner, équilibrez vos apports journaliers avec des légumes et des fruits, du pain et un produit laitier.

 

Découvrez d’autres conseils pratiques sur www.harmonie-prevention.fr et l’offre de prévention et qualité de vie au travail d’Harmonie Mutuelle sur www.lasantegagnelentreprise.fr

Pour en savoir plus sur l'alimentation :