"Ingénierie écologique et la restauration de la continuité écologique : enjeux et moyens" le 15 juin à Paris

Ingénierie écologique et la restauration de la continuité écologique : enjeux et moyens
Demi-journée d'information et de sensibilisation de la profession de l'ingénierie écologique
CINOV Territoires & Environnement organise, le 15 juin 2016, avec l’appui de l’Agence de l’Eau Seine Normandie, une demi-journée d’information et de sensibilisation de la profession de l’ingénierie écologique.

Parmi les grands enjeux environnementaux auxquels notre société va devoir faire face, la préservation de la biodiversité est l’un des plus importants avec la maîtrise du changement climatique et de l’énergie.

Cette préservation de la biodiversité passe par la prise en compte des corridors de biodiversité (Trame verte et trame bleue) dans nos schémas d’aménagement des territoires,  dont la continuité écologique des cours d’eau et la préservation des espèces aquatiques.
 
L’importance de ces enjeux s’est traduite dans la loi par le classement des cours d’eau vis-à-vis de cette continuité (Liste 1 et Liste 2 des cours d’eau au titre de l’article L214-17 du Code l’Environnement) avec l’intégration dès 2012 du grand cycle de l’eau (c’est à dire rivières, nappes et biodiversité) au sein des programmes quinquennaux d’intervention des Agences de l’Eau, dont l’Agence de l’Eau Seine Normandie. Parallèlement, sous l’impulsion de l’ONEMA un inventaire des obstacles à la continuité des cours d’eau a conduit à l’établissement du R.O.E à l’échelle nationale (Référentiel des Obstacles aux Ecoulements) ; obstacles qui nécessiteront d’être aménagés pour être en conformité avec la nouvelle réglementation.
 
Ce contexte ouvre un champ économique à ne pas négliger par les écologues et bureaux d’études à vocation environnementaliste. Par ailleurs des compétences nouvelles vont devoir être acquises en particulier pour que les écologues se positionnent comme acteurs principaux des marchés de travaux qui s’ouvrent, en tant que maîtres d’œuvre et assistants auprès des maîtres d’ouvrage.
 
Conscient de cette évolution et demande, le syndicat CINOV Territoires & Environnement travaille depuis 2014 avec les acteurs institutionnels (Agence de l’Eau Seine Normandie, ONEMA, OPQIBI) pour accompagner les structures de bureaux d’études à acquérir les compétences nécessaires en la matière et ainsi répondre aux attentes de ce marché.

A cette fin une formation, destinée à apporter aux écologues les compétences d’AMO (Assistance à maîtrise d’ouvrage) et de maîtrise d’œuvre nécessaires, est en cours de finalisation et pourra être lancée dès septembre 2016.
 
A ce stade de l’avancement de la démarche il apparaît opportun de sensibiliser les responsables de bureaux d’études à l’importance de ce marché.
 
Le mercredi 15 juin 2016
De 14h00 à 17h30

Salle Léonard de Vinci
4 avenue du Recteur Poincaré
75016 Paris
 
Au cours de cette table ronde seront présentés :
  • Par l’ONEMA, le contexte politique et l’importance des enjeux en matière de restauration de la continuité écologique des cours d’eau
  • Par l’Agence de l’Eau Seine Normandie, l’importance des moyens financiers attribués par le 10ème Programme d’Aides,  puis le 11ème, à cette thématique
  • Par l’OPQIBI, les normes de qualifications mises en place par la profession pour répondre aux attentes de qualité de la part des maîtres d’ouvrages
  • Par l’IPTIC : présentation de la formation à destination des écologues aux missions de maitrise d’oeuvre et d’assistance à la maitrise d’ouvrage
  • Par l’AFIE : Qu’attend-on d’un ingénieur écologue ?
 
INSCRIPTION
 
Contact
CINOV Territoires & Environnement
+33(0) 1 44 30 49 39

ten@cinov.fr


TwitterLinkedInViadeoYouTube