Retour sur CINOV à la COP21

  • cinov à la cop21

195 états se sont mis d'accord sur un texte commun qui prévoit de limiter le réchauffement de la planète "bien au-dessous de 2°C" et vise 1,5°C, par rapport au début de l'ère industrielle. Considéré comme politiquement historique, cet accord est, pour certains observateurs, insuffisant au regard des données scientifiques disponibles. En tout état de cause, la mobilisation de la société civile, en particulier des entreprises, est à souligner, ce que l’accord n’a pas manqué de faire.

Convaincue de l’importance des enjeux, CINOV s’est positionné de manière positive sur le sujet il y a déjà un an. Après de nombreuses actions menées tout au long de l’année 2015, CINOV a occupé le terrain, du 2 au 10 décembre, à la fois au Bourget (Galerie des solutions) et au Grand Palais (Solutions COP21). Merci aux adhérents CINOV, qui de conférences en démonstrations, se sont mobilisés, avec plus de dix interventions à Paris au Grand Palais et cinq au Bourget à la Galerie des solutions World Efficiency, en plus de l’accueil sur les espaces.

Cette COP21 n’est que le début d'un processus de changements profonds. Pour qu’elle aboutisse à quelque chose, il faudra attendre sa signature et ratification, son entrée en vigueur, et attendre les premiers suivis et premières révisions avant de conclure à un échec ou une réussite de l’accord. Dans tous les cas, notre cadre de vie, comme les conditions d'exercice de nos métiers vont être profondément impactés. A nous de nous saisir de cette opportunité pour placer l'ingénierie, l'informatique et le conseil au cœur des processus de décision.
La commission développement durable se réunira en début d'année pour décider du programme d'actions 2016, tant en France que sur la scène internationale.

Retrouvez une note synthétique, établie par la CGPME, qui présente les principaux aspects de l’Accord de Paris.

Contact : Commission Développement Durable -