Communiqué de presse - Menaces anonymes contre les métiers de l'ingénierie écologique, CINOV porte plainte contre X

CINOV
Communiqué de presse
Paris, le 16 décembre 2014
Menaces anonymes
contre les métiers de l'ingénierie écologique

CINOV porte plainte contre X
La Fédération CINOV et CINOV Territoires & Environnement, TEN, l’un de ses 14 syndicats de métier, ont porté plainte contre X auprès du Procureur de la République de Nantes pour entrave à la liberté de travailler par menaces écrites qu’ont reçue des entreprises adhérentes exerçant dans les métiers de l’ingénierie écologique.
 

Les grands projets d’aménagements, d’implantation de sites tels que des aéroports, des éoliennes, des barrages, des déchetteries, des usines, des routes, des voies ferrées, etc.  suscitent toujours de l’adhésion et de la répulsion, dans des proportions qui varient pour chacun d’entre eux. Consultées sur ces grands projets, nos entreprises d’ingénierie écologique sont confrontées à de nouvelles formes de radicalisation et de violences.

En effet, plusieurs entreprises adhérentes du syndicat CINOV Territoires & Environnement, l’un des 14 syndicats de métier de la Fédération CINOV, qui exercent dans les métiers de l’ingénierie écologique ont reçu des courriers d’intimidation visant à les dissuader de répondre à des appels d’offres. Ces courriers anonymes contiennent des menaces clairement affichées et illustrées par des exemples concrets ; nos adhérents et leurs salariés se sentent dès lors menacés dans l’exercice de leur métier.

Le cheminement pour obtenir les meilleurs consensus et adopter les meilleures décisions dans ces grands projets est un processus complexe, pour lequel le débat public, les consultations, la concertation, les évaluations, les études d’impact et en particulier d’impact écologique sont fondamentales.

En portant plainte, la fédération CINOV et le syndicat CINOV TEN espèrent qu’une enquête sera dépêchée et que des mesures seront prises pour sécuriser les entreprises menacées. En effet, les menaces énumérées, illustrées par des exemples avérés, visant les locaux, les sièges sociaux, les matériels, mais aussi les personnes salariées des entreprises qui seraient susceptibles d’intervenir sur les projets mentionnés empêchent ces professionnels d’exercer leur activité dans les conditions normales de sécurité.
 
En s’exprimant sur cette plainte par voie de presse, nous voulons partager notre inquiétude face à cette radicalisation car malheureusement, nous constatons que ce type d’intimidation se répand au gré de projets d’aménagement du territoire en France.
 
Plusieurs questions se posent : comment éviter cette radicalisation ? Faut-il revoir les cadres dans lesquels se font les études d’impact ? Les processus de concertation fixés par la loi permettent-ils d’entériner un véritable processus démocratique ?

La situation est cyniquement paradoxale : ce sont les entreprises visées par ces menaces qui participent à une meilleure évaluation des impacts écologiques, à un débat public de meilleure qualité, et in fine à une amélioration globale des projets.

Ces courriers sont révélateurs de dérives inacceptables qui, si elles ne sont pas stoppées rapidement, pourraient avoir des conséquences très préjudiciables sur les terrains économiques, sociaux et démocratiques.

Le "faire ensemble"  est ce qui donne du sens à nos métiers d’ingénierie. La société civile s'est-elle emparée des dispositifs de concertation ? Sont-ils adaptés ?

Ce retour de la contestation par des actions illégales, terroristes, doit tous nous alerter.

 
En savoir plus sur www.cinov.fr

CINOV et quelques chiffres clés - Ingénierie, conseil, numérique :
 
Les métiers des adhérents de CINOV

Nos professions, de fait, tout le monde les connaît bien : pas un hôpital, un lycée, une usine, une station d’épuration, un plan de collecte de déchets, une route, un immeuble, une logistique aéroportuaire, une organisation d'entreprise, un jeu vidéo, une application logicielle, une transition numérique, etc. ne se fait sans le recours aux métiers de notre branche professionnelle. Bien qu’immatériels, sans nos métiers, pas de réalisation durable…

Fédération CINOV :

Qui sommes-nous ?

 
Depuis plus de 100 ans, CINOV fédère 14 syndicats techniques et 17 chambres régionales. CINOV co-anime avec la fédération SYNTEC la Convention Collective Nationale qui s'applique aux 700 000 salariés de la branche conseil, ingénierie et numérique, dont 70 % d'ingénieurs et cadres, collaborant dans plus de 60 000 structures, dont plus de 80 % sont des PME/TPE. Notre fédération est confédérée à la CGPME et à l’UNAPL. CINOV anime 350 mandats régionaux, nationaux ou internationaux dans les domaines du technique, du social ou de la formation.

 
Contact presse
Bruno Dumont Saint-Priest
Directeur Délégué aux syndicats
dumontsaintpriest@cinov.fr
06 17 32 45 46


TwitterLinkedInViadeoYouTube
 
Fédération CINOV
4 avenue du recteur Poincaré
75782 Paris cedex 16