52 article(s) consultable(s) pour November 2013

Le Moniteur - 6 novembre 2013 : « L’ingénierie publique menace l’ingénierie privée », selon trois organisations professionnelles


Nouvelle action collective du FAFIEC sur la réglementation des installations électriques

La norme NF C 15-100 fixe la réglementation des installations électriques en France. Elle est régulièrement mise à jour pour prendre en compte les évolutions des besoins en électricité. Elle concerne à la fois les installations électriques des bâtiments neufs et celles portant sur la rénovation.

La norme NF C15-100 se porte garante de la protection de l'installation et de celle des utilisateurs, ainsi que du confort de gestion, d'usage et de l'évolutivité de l'installation.

Sur proposition de CINOV Construction, il a été demandé au FAFIEC de mettre en place une action collective nationale intitulée « Norme NF C15-100 ».

Cette formation doit permettre aux salariés de :

  • Connaître et savoir intégrer les règles normatives à la conception et à la réalisation des installations électriques

  • Savoir utiliser les logiciels génériques adaptés aux calculs

Suite à un appel d'offres, trois organismes de formation ont été retenus pour dispenser cette formation :

  • ALPI

  • GROUPE GAMBA

  • IPTIC

Nous vous rappelons que les actions collectives sont une offre de formations mise à disposition par le FAFIEC pour ses adhérents, et qui présentent plusieurs caractéristiques et avantages :

  • Leur programme est conçu avec l’aide de professionnels pour répondre aux besoins spécifiques des entreprises de la Branche

  • Les organismes de formation sont sélectionnés par appel d'offres, et régulièrement évalués, pour répondre à des critères rigoureux de qualité

  • Leur prise en charge par le FAFIEC peut s’élever jusqu’à 100 % des coûts pédagogiques

L’action collective « Norme NF C15-100 » va être commercialisée courant novembre 2013.

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez prendre contact avec :

Maud BREART - Chargée de mission formation –


Augmentation des seuils européens de passation des marchés publics

A compter du 1er janvier 2014, conformément au règlement de la Commission en cours d’adoption, les seuils de procédure formalisée des marchés publics seront relevés Lire la suite

  • 134 000 € HT pour les marchés de fournitures et de services de l’État

  • 207 000 € HT pour les marchés de fournitures et de services des collectivités territoriales

  • 414 000 € HT pour les marchés de fournitures et de services des entités adjudicatrices et pour les marchés de fournitures et de services passés dans le domaine de la défense ou de la sécurité

  • 5 186 000 € HT pour les marchés de travaux. Un décret et un arrêté modifieront en conséquence les textes de droit interne relatifs aux marchés et contrats de la commande publique d’ici la fin de l’année pour une entrée en vigueur au 1er janvier 2014.

Source : http://www.economie.gouv.fr/daj/marches-publics


On parle de vous à Pollutec - Vous y serez ?

  • logo pollutec horizons 2013 web

 Du diagnostic à la maîtrise d’œuvre en passant par l’assistance à maîtrise d’ouvrage, le management de projet et l’étude de conception, l’ingénierie et le conseil sont inscrits dans les gênes de Pollutec Horizons. D’où la présence de CINOV à travers 14 conférences intersyndicales, un plateau télé et un stand sur le pôle Ingénierie aux côtés de l’OPQIBI et de l’AITF, Hall 6 – Allée G – Stand 70.


 

PROGRAMME

(* : conférences en coproduction avec l'OPQIBI)

  • 03 décembre

Les compétences des prestataires GES ? *

10h30 - Forum Risques - La qualification OPQIBI spécifique, une clé pour les maîtres d’ouvrages qui veulent des garanties.

 

Audit énergétique des process industriels

14h45- Forum Industrie Durable - Les gisements d’économie d’énergie dans l’industrie sont à la portée de toute entreprise industrielle.

 

« Quelles évolutions dans les relations entre l’ingénierie privée et l’ingénierie territoriale »

15h : Plateau télévisé avec la participation de Dominique Sutra Del Galy, Président fédéral

 

Applicatifs TIC au service du DD

15h45 - Forum techniques d’avenir – Des outils indispensables pour concevoir la ville intelligente.

 

Le risque foudre en France ?*

15h45 - Forum Risques et Management Environnemental - La norme française NFC 17 102 est-elle pertinente face à la norme européenne NF EN 62305 ?


 

  • 04 décembre

Biodiversité : à l’heure des trames vertes et bleues

09h30 : Forum Ville Durable - Entre objet scientifique, objectif politique, instrument juridique, objet technique...

 

Charte RGE des prestations intellectuelles*

11h30 : Forum Ville Durable - Quels enjeux pour l’ingénierie ? Quelles conséquences pour les collectivités ?

 

Etudes d'impact : nouvelles qualifications OPQIBI*

12h30 – Forum Risques et Management Environnemental - Grenelle 2 a modifié le régime des études d’impact, appelées également « évaluations environnementales », d’où les nouvelles qualifications.

 

La qualité sonore urbaine

12h30 - Village Hôpital – CINOV donne l'alerte sur ce problème de santé publique.

  

Études thermiques label HPE et THPE*

15h45 – Espace forum Energie - Les nouvelles obligations des prestataires dans le cadre des futurs labels HPE et THPE.

 

Ecoquartiers, villes durables

16h45 – Forum ville durable - L'usager au centre du projet d’aménagement.

 

Audit énergétique : nouvelles exigences*

16h45 - Forum Energie - La directive efficacité énergétique 2012/27 pose ses exigences.


 

  • 05 décembre

RSE et achats durables

16h45 - Forum responsabilité sociale Buy & Care – Comment les entreprises se font-elles accompagner ?


 

  • 06 décembre

L'éco-conception globale

10h30 – Forum industrie durable - Conception industrielle et ergonomie croisent leurs regards sur une tendance croissante.

 

Bio déchets à l’hôpital

11h30 – Village Biogaz - La complexité du secteur hospitalier s’ajoute aux impératifs règlementaires.

 

Contact :Frédérique Lebon - Directrice de la communication Fédération CINOV-


Boursier.com - 6 novembre 2013 : Charte Plan Bâtiment Durable pour l'efficacité énergétique des bâtiments tertiaires publics et privés


Enquête semestrielle de CINOV-IT - 1er semestre 2013

De cette étude auprès d'un panel de 100 TPE et PME du numérique, faisant principalement partie du syndicat CINOV-IT et de ses associations affiliées et partenaires, on peut tirer quelques enseignements :

  • La crise continue… Certains voient leur CA diminuer, et d’autres les conditions de paiement de leurs clients s’allonger sensiblement.

  • La trésorerie des TPE/PME de l’informatique est de ce fait quelque peu obérée.

  • Les demandes d’encours supplémentaires auprès des banquiers sont refusées 3 fois sur 4…

  • Des prévisions d’embauche sont à l’ordre du jour pour les mois à venir…

Les entrepreneurs gardent le moral malgré la crise qui perdure… Mais n’est-ce pas la principale qualité demandée à un chef d’entreprise… Rester optimiste contre vents et marées !

Pour consulter les chiffres, rendez-vous ici

Contact : Service syndicat CINOV-IT -


L'ingénierie publique menace l'ingénierie privée

CINOV
UNSFA
UNTEC

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
A Paris, le 5 novembre 2013


L’ingénierie publique menace l’ingénierie privée
Quand le développement de l’ingénierie publique détruit les emplois locaux et les savoir-faire de nos PME ! Trois organisations professionnelles des entreprises de la maîtrise d’œuvre, CINOV, l’UNSFA et l’UNTEC, alertent l’opinion et les décideurs.

Depuis plusieurs années, de multiples structures publiques et parapubliques au service des collectivités, agences techniques départementales, SPL ou SPLA, se sont constituées et concurrencent directement les concepteurs et prescripteurs de la filière construction et travaux publics : architectes, économistes de la construction, ingénieurs…


20 000 emplois locaux menacés

Ainsi des dizaines de milliers de PME, représentant plusieurs centaines de milliers d’emplois, qui subissaient déjà de plein fouet le ralentissement économique, se voient aujourd’hui potentiellement privées d’une part importante de la commande publique. On évalue à 20 000 le nombre d’emplois locaux actuellement menacés dans nos territoires dans les métiers de maîtrise d’œuvre (soit 2Mds d’euros de CA).

Nous sommes favorables à une gestion de l’exploitation des services publics par les collectivités qui s’en fourniraient les moyens ! Mais la bonne et louable gestion de ces services publics n’a rien de commun avec le développement de ces structures qui remplissent des missions, qui étaient jusqu’alors assumées par les prestataires privés de la maîtrise d’œuvre, souvent sans mise en concurrence (régime juridique dit du « in house »).


Des pratiques tarifaires déconnectées des prix de revient réels,
avec nos impôts !


Aujourd’hui, ces structures affaiblissent nos PME, soit en retirant de nombreux marchés du secteur concurrentiel, soit, alors qu’elles disposent de ressources publiques, en absorbant une part croissante des marchés soumis à concurrence, grâce à des pratiques tarifaires déconnectées des prix de revient réels. Toutes ces structures publiques ou parapubliques s’affranchissent trop facilement  des règles contraignantes de la commande publique, et bénéficient des financements des impôts versés par les entreprises quand elles se retrouvent en situation de concurrence face à elles.

Nos branches professionnelles qui représentent des milliers de PME et d’emplois non délocalisables, sont des acteurs majeurs du développement local. Alors que nous sommes principalement concernés par l’actuel projet de loi qui étend la compétence que les conseils généraux apportent aux communes, à la voirie, à l’aménagement du territoire et à l’habitat,  nous n’avons été ni auditionnés, ni consultés. Nos PME n’intéressent-elles donc pas nos élus ?


Urgent d’être entendus

 Il est maintenant urgent que nous soyons entendus pour limiter le rôle de cette ingénierie publique qui doit être strictement encadrée et limitée à l’aide à la décision et développer et renforcer le rôle de l’ingénierie privée. Il est également nécessaire de préciser le champ d’intervention des Sociétés Publiques Locales (SPL et SPLA) et agences techniques départementales qui se développent maintenant sur l’ensemble du  territoire.  

Porter ainsi atteinte à l’ingénierie privée est d’autant plus préjudiciable, qu’au regard des contraintes auxquelles sont soumises les finances publiques locales et du niveau sans cesse relevé des ingénieries demandées, il est quasi certain que ces structures publiques ne pourront suppléer demain une maîtrise d’
œuvre privée qu’elles auront en grande partie affaiblie, voire fait disparaitre.

L’ensemble de nos organisations demande à être associé à une consultation aboutissant à  la rédaction de textes définissant une action publique efficace, transparente et respectueuse du rôle économique et qualitatif essentiel de nos PME dans le tissu économique national.


 
Dominique Sutra Del Galy
Président de la Fédération CINOV
Marie-Françoise Manière
Présidente de l’UNSFA
Pierre Mit
Président de l’UNTEC
QUI SOMMES-NOUS ?
Fédération CINOV
CINOV fédère depuis plus de 100 ans 14 syndicats techniques de l’ingénierie, du conseil et du numérique.
Pas un hôpital, un lycée, une route, un pont, un aménagement, etc. ne se fait sans le recours à nos métiers.
C’est dire les emplois qualifiés que nos entreprises créent ou maintiennent sur nos territoires…


UNSFA
Héritière d'un long passé syndical professionnel, l'Union Nationale des Syndicats Français d'Architectes existe depuis 1969 grâce à un rassemblement unitaire.
Elle entend défendre les intérêts matériels et moraux, tant collectifs qu'individuels, des architectes qui exercent dans le cadre de la loi du 3 janvier 1977 sur l'architecture, mais également proposer à la profession et aux pouvoirs publics toutes adaptations aux évolutions sociales, techniques et humaines de notre temps.


UNTEC
Union nationale des Economistes de la construction, est l’unique organisation professionnelle des Economistes de la construction. Les valeurs fondamentales de l’Untec sont l’assistance confraternelle, la formation et le perfectionnement de ses membres et de leurs collaborateurs, la recherche-développement comme voie de l’excellence de la profession sur toutes ses missions. Au-delà de ses membres, l’Untec œuvre dans l’idée de fédérer l’ensemble des Economistes de la construction, quel que soit leur statut professionnel, et de servir la maîtrise de la qualité, des coûts et des délais dans l'acte de construire et de  rénover

CONTACTS PRESSE

Fédération CINOV
Frédérique Lebon
+33(0) 6 08 92 12 35
lebon@cinov.fr

FacebookTwitterLinkedInViadeoYouTube
UNSFA
Patrick Julien
+33(0)6 07 08 81 53

dg@unsfa.com

FacebookTwitter
UNTEC
Pierre Mit
president@untec.com
 

actu-environnement.com - 5 novembre 2013 : Rénovation thermique : vers une montée en puissance de la mention RGE


VIVAPOLIS : une marque pour exporter la ville durable à la française

La France va mettre sur le marché international son offre « France ville durable » sous le nom de « VIVAPOLIS » et avec un slogan : « Mieux vivre en ville ».

Une offre qui met l’homme et la qualité de vie au cœur du projet, selon Michèle Pappalardo, coordinatrice de ce projet ambitieux qui fédère cinq ministères et tous les acteurs de la ville durable, publics et privés.

Les trois autres clés de la ville durable à la française sont la performance, la gouvernance, le tout débouchant sur une vision davantage que sur un concept. Pour qu’une ville soit performante, elle se doit d’être sobre et de maîtriser au mieux ses consommations en ressources naturelles (énergies, eau, sols etc.) tout en privilégiant une relation forte à la nature, dans le cadre d’une gouvernance forte et participative entre élus, experts et citoyens. Tout cela ne doit pas déboucher sur un modèle unique mais sur une vision qui réponde aux besoins. La capacité d’adaptation sera la clé de la réussite et de  l’attractivité économique de Vivapolis.

La priorité est de fédérer les acteurs - souvent trop dispersés - afin de proposer une démarche groupée pour partir à la conquête des marchés étrangers. Un appel à projets a ainsi été lancé pour la réalisation d’un simulateur en 3D, sorte de maquette virtuelle référençant tout le savoir-faire français en la matière. Dans le secteur de la ville durable, comme le rappelle le ministère, la France possède des atouts importants dans toutes les filières - eau, air, déchets, mobilité, efficacité énergétique - et sur l’ensemble des métiers - de l’architecture à l’industrie, en passant par l’ingénierie et les services.

Un site internet « vitrine » du savoir-faire français accompagnera le lancement de la marque Vivapolis.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Contact : Filipe DA SILVA -


CINOV Construction accompagne la signature de la charte du Plan Bâtiment Durable

Les organisations professionnelles ACR, CINOV Construction, Fedene, Syndicat de l'Eclairage, Syntec Ingénierie se félicitent de l’initiative prise par le Plan Bâtiment Durable en faveur de la rénovation tertiaire.

Elles souhaitent apporter leur soutien à cette démarche qui ouvre enfin une perspective positive pour la rénovation de ces bâtiments (850 millions de m² dont 370 millions de m² pour le secteur public et 480 millions de m² pour le secteur privé).

Vous pouvez consulter le communiqué de presse ci-dessous

Contact :


Business Immo - 4 novembre 2013 : Ademe : la mention RGE étendue


Quel affichage et quelle présentation des résultats des ACV bâtiment ?

Dans le cadre du projet de l'Agence Nationale de la Recherche BENEFIS (Bilan ENergétique et Environnemental Fiable, Simple et reproductible des bâtiments), les collaborateurs du projet (CSTB, ARMINES, Maisons de Qualité, Bouygues Construction, IZUBA Energies) ont lancé une enquête sur les besoins des utilisateurs des outils d’analyse du cycle de vie du bâtiment en termes d’affichage et de présentation des résultats. L’objectif est de proposer des solutions adaptées aux praticiens en fonction de leurs objectifs et de leurs niveaux de compétences et de connaissances.

Étant donné votre intérêt pour ces méthodes et votre implication dans les travaux de l’Association HQE sur le sujet, votre contribution à cette enquête serait d’un grand intérêt dans le cadre de ce projet. Nous vous remercions par avance pour votre contribution.

Le questionnaire est accessible ici

(renseignable en 10 minutes environ)

Contact :