"Charte RGE des prestations intellectuelles" à Pollutec le 04 décembre à 11h30

         
  CINOV OPQIBI Pollutec Horizons 2013  
         
     
  Charte RGE des prestations intellectuelles  
     
 
Rendez-vous à la conférence le 04 décembre 2013 à 11h30
sur le Forum Ville Durable

 
 
La charte « Reconnaissance Garant de l’Environnement » (RGE) pour les prestations intellectuelles : quels enjeux pour l’ingénierie ? Quelles conséquences pour les collectivités en matière d’aides publiques ? 

Des objectifs ambitieux ont été fixés au secteur du bâtiment en matière de réduction des consommations d’énergie et d’émissions de gaz à effet de serre.

L’atteinte de ces objectifs nécessite des prestations intellectuelles de plus en plus fines et précises ainsi que davantage d’accompagnement dans la mise en service et l’utilisation des ouvrages/équipements et des installations d’énergie renouvelable.

Dans ce cadre, une montée en compétence et une meilleure identification des acteurs économiques compétents sont des conditions décisives.

C’est la raison pour laquelle, à l’initiative de l’ADEME et des pouvoirs publics, une charte a été élaborée instaurant le principe d’une « reconnaissance Garant de l’Environnement »  des signes de qualité - qualifications ou certifications - délivrés aux professionnels réalisant des prestations intellectuelles concourant à la performance énergétique des bâtiments et des installations d’énergie renouvelable et répondant aux exigences que cette charte définit.

Sa vocation est double :


Inciter un plus grand nombre de professionnels à s'inscrire dans des démarches de qualification ou de certification permettant la reconnaissance de leurs compétences.

Instaurer à partir de 2015 le principe d’une éco-conditionnalité des aides publiques (ADEME, collectivités territoriales, …) sur la base de la détention d’un des signes de qualité reconnus « RGE » par les professionnels réalisant des prestations intellectuelles.L’objet de cette conférence sera de présenter le contenu de cette charte ainsi que les conséquences pour les prestataires d’ingénierie et les maîtres d’ouvrage.
 
Intervenants

Jonathan Louis, Service Bâtiment de l’ADEME
Stéphane Mouchot, Directeur Général de l’OPQIBI
Dominique Céna, Vice-président de CINOV Construction, Céna Ingénierie 

Contact : opqibi@wanadoo.fr